Qui peut interdire à un infirmier d’exercer son métier ?

Suite à une faute grave, un délit, un crime, une incompétence manifestement dangereuse pour le patient, un non-respect des règles déontologiques, un soignant (infirmier, médecin, kinésithérapeute…) peut être sanctionné par son employeur et/ou par son ordre professionnel. Il peut aussi être condamné par la justice. Certaines instances peuvent même prononcer une interdiction d’exercer. Exemples pour la profession d’infirmier.

Vos droits : qui peut interdire à un infirmier d’exercer son métier ?Cet article a été rédigé par un juriste en droit de la santé et de la protection sociale, pour Actusoins.com. 

IDEL - NGAP, le jeu TV - Formation Gratuite

NGAP Perfectionnement, le jeu TV 2022

Formation gratuite pour IDEL
(titulaire et remplaçante).

Participez à la 1re formation française sous forme de... jeu télévisé ! Philippe Gras, expert national de la nomenclature, vous pose une centaine de questions et explique avec précision chaque réponse.

S'inscrire gratuitement

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

2 réponses pour “Qui peut interdire à un infirmier d’exercer son métier ?”

  1. Nadia Medjani dit :

    On nous prend pour des cons dans cette profession toujours coupable

  2. Bedu dit :

    Notre responsabilité est certainement engagé, mais face à l’incompétence du corps médical,son niveau de compétence très variable, nous sommes Les seuls remparts face à la catastrophe
    IDE cash de Nanterre, USC
    Venez y passer quelques nuits

Réagir à cet article

retour haut de page
1047 rq / 2,201 sec