Ordre infirmier : l’Etat condamné à préparer le décret sur l’inscription “automatique”

Le Conseil d'Etat a ordonné au ministère des affaires sociales et de la santé de mettre en concertation sous trois mois un projet de décret organisant l'inscription dite "automatique" des infirmiers à leur ordre, dans une décision de référé du 24 mars. 

Ordre infirmier : l'Etat condamné à préparer le décret sur l'inscription "automatique"

La haute juridiction administrative avait été saisie par le Conseil national de l'Ordre des infirmiers, qui réclame la publication de ce texte attendu depuis près de huit ans. 

Aucun gouvernement n'a décidé de publier ce décret, alors que selon la loi "nul ne peut exercer la profession d' s'il n'est pas inscrit au tableau de l'Ordre". Le ministère avait notamment argué en 2012 que l'Ordre devait se faire accepter par la profession, d'où le maintien d'une inscription volontaire. 

Le juge des référés du Conseil d'Etat, dans son ordonnance du 24 mars, objecte que "l'exercice du pouvoir réglementaire comporte non seulement le droit, mais aussi l'obligation de prendre dans un délai raisonnable les mesures qu'implique nécessairement l'application de la loi". Il estime qu'au sujet de "l'inscription automatique", ce délai est "expiré". 

Le Conseil National de l'Ordre des Infirmiers a fait valoir auprès du juge qu'un peu plus de 100 000 infirmiers salariés inscrits au tableau de l'Ordre sur un total de plus de 500 000, ce qui rend "très difficile l'exercice par l'Ordre d'un nombre important de ses missions". 

Le ministère se serait engagé à rédiger le texte

Peu après cette décision de justice, le ministère a indiqué au CNOI que le travail pour la rédaction du projet de décret s'engageait, a rapporté auprès de l'agence de presse médicale APMnews lundi le secrétaire général du conseil national, Karim Mameri, saluant une "réelle victoire". 

Il est "regrettable" que l' ait dû en arriver à saisir la haute juridiction administrative, mais cela va permettre de simploifier les procédures d'inscription, a ensuite commenté Karim Mameri. 

Il a souligné que l'inscription dite "automatique" est seulement provisoire. "L'employeur ne pourra pas inscrire définitivement un infirmier" et le professionnel devra confirmer son inscription notamment en s'engageant à respecter le nouveau de la profession, a-t-il expliqué. 

Rédaction ActuSoins (source / texte complet sur : APMnews)

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

210 réponses pour “Ordre infirmier : l’Etat condamné à préparer le décret sur l’inscription “automatique””

  1. Sansebastien dit :

    C’est vrai que c’était beaucoup mieux avant, du temps où notre profession était gérée par les énarques et l’ordre des médecins…

  2. solange granier dit :

    Ordre infirmier – La Fédération SUD Santé Sociaux appelle toutes celles et ceux qui souhaitent combattre le monstre à s’unir et à appliquer immédiatement le processus de lutte suivant :

    • Boycott de l’ordre infirmier ainsi que tous les autres ordres professionnels (refus d’inscription, de cotisation, boycott élections…),
    • Signer et faire signer la pétition
    • Exiger des directions d’établissement, des garanties concernant le recrutement sans obligation d’adhésion à l’ordre infirmier,
    • Soutenir les professionnel-les menacé-es par l’ordre infirmier…
    • Soutenir les professions qui ne sont pas encore ordonnées lors de tentatives de leur imposer un ordre, comme par exemple les aides-soignant-tes déjà dans la ligne de mire de l’ONI…
    • Organiser des débrayages réguliers jusqu’à abrogation.

  3. eusebe dit :

    Convaincre et non contraindre qu’ils disaient…
    Et rappelons-nous, lors de la présidence de Madame Le Bœuf, il était question, avec l’ordre, de faire rêver les infirmières et les infirmiers.
    Un ange est passé…

  4. Sansebastien dit :

    Passionnants. tous ces commentaires.
    ça vole vraiment haut! Bravo.

  5. Sansebastien dit :

    Passionnants. tous ces commentaires.
    Ca vole haut, bravo.

  6. theo31 dit :

    Encore un coup d’éclat d’un ordre qui ne sert à rien. L’Etat ferait mieux de revaloriser nos salaires et non nous obliger à payer une cotisation qui a servi les premiers temps de la constitution de cet ordre inutile à acheter destas de locaux et payer du personnel pour permettre de mieux nous fliquer jusqu’à arriver à se rertouver en failllite, ne l’oublions pas

  7. solange granier dit :

    https://www.facebook.com/InfirmiereColer/posts/1368568696533841

    Lettre aux infirmières : “je vote pour” :

    – plus d’embauches dans les services de soins, pour soulager la lourde pénibilité de notre travail qui doit être partagé avec les collègues de plus en plus nombreuses au chômage. Cette rudesse au travail qui depuis 2010 a été abandonnée dans la prise en compte du départ en retraite alors que les infirmières et les aides soignantes meurent en moyenne 8 ans avant les autres femmes. Cet épuisement professionnel qui conduit au burn out et aux suicides, qui remet – gravement – en cause la qualité des soins apportés aux consommateurs que sont devenus les (im)patients.
    – plus de salaire à la fin du mois quand la suppression des postes sur les 10 dernières années fait que nous travaillons souvent pour 2, voire 3, quand les absences ne sont plus remplacées, quand les appels pour revenir sur nos repos sont de plus en plus fréquents jour et nuit, quand la fatigue accumulée remet en cause – gravement – la sécurité des soins délivrés aux patients, quand nous travaillons toujours plus pour gagner toujours moins.
    – plus de temps pour former les étudiantes qui seront les soignantes de demain, cette mission essentielle devenue impossible à assumer tant le manque de temps, pour faire face à une charge de travail en augmentation continue, ne permet déjà plus de pouvoir répondre aux sonnettes dans des délais acceptables. Enseigner pour transmettre notre savoir faire infirmier quand le contenu du programme (instauré en 2009 et même avant) de la formation initiale est incohérent avec la pratique du terrain, qui aboutit à un nivellement hégémonique européen par le bas.
    – moins de contraintes administratives chronophages qui nous bouffent le moral et nous bousillent l’essentiel de notre mission quotidienne: “être au chevet du patient” (et non pas derrière un bureau à remplir de la paperasse qui finit par ne plus être lue).
    – moins de textes de loi qui ne servent à rien, telle la loi dite Léonetti qui vise à apaiser les souffrances en fin de vie et qui au final nous laisse dans la même hypocrisie quand nous poussons la seringue par humanité mais toujours en totale illégalité.
    – moins de bêtise infirmière symbolisée par un ordre infirmier qui en 10 années d’existence n’a jamais réussit à convaincre, qui compte toujours 80% d’opposantes non inscrites et qui en est toujours à harceler celles qui travaillent pour faire rembourser ses dettes auprès de la banque, seule bénéficiaire de cette aventure politique non infirmière.
    Les candidats dont nous connaissons maintenant les programmes dans le domaine de la santé ont déroulé leurs propositions, souvent insuffisantes, parfois insultantes, à l’encontre des blouses blanches.
    Nous devons – toutes – prendre nos responsabilités et aller voter, même voter blanc ou nul, car celui qui est absent à toujours tort.
    Notre choix* est fait.

    * Nous n’avons pas écrit que NOUS votions blanc ou nul.

  8. Marine Brd dit :

    Je ne vais sûrement pas payer pour pouvoir travailler. Et où est l’ordre infirmier en ce moment, on a besoin de soutien pour défendre nos droits quand même…

  9. Ils vont nous inscrire d office ? Ils vont prélever direct sur salaire ? Non Parcque sinon ils iront se faire foutre . Je pense pas qu ils vont nous radier et nous virer si on paie pas. L ordre trouvez vous un vrai taf merde.

  10. En échange de 45 euros.
    Tu as un joli caducée mais cela permet pas forcément d’éviter les PV.

  11. Lysiane Geny dit :

    De quel droit ils nous inscriraient à ce foutu ordre infirmier, laissez nous tranquille !

  12. Concretement….. il sert a quoi cet Ordre et il nous apporte quoi a nous, IDE? (Question serieuse..)

    Y a t il la possibilite de le renommer “Ordre du Phenix”? (Question beaucoup moins serieuse!! Comprenne qui pourra!)

  13. 100000 sur 500000 donc on est un peu plus de 400000 à ne pas vouloir d’un ordre qui ne sert strictement à rien

  14. C’est dégueulasse on en veut pas de ce putain d’ordre!!!

  15. L ordre ça sert à rien toujours injoignable surtout en paca mais maintenant pour s installer en lib obligation d être inscrit sinon la sécu te donne pas la carte cps et pour info les ars ne gère plus les autorisations c est aujourd’hui hui l ordre qui gère un scandale

  16. Ah ça ! pour encaisser de l’argent ils se bougent !!!!!! Quand il s’agit de notre reconnaissance, de nos conditions de travail ou de nos salaires , ou encore de la révision des grilles de cotation auprès de la sécu et j’en passe parce que ça m’énerve. ….. pour tout ça, ils bougent même pas le petit doigt !!!!!! Les mêmes que tout nos politiques : égoïstes et vénals !!!!!!!!!!( ou vénaux ? Je sais plus le son pluriel à celui-là !!!!)

  17. Cher Ordre…. comment te dire que l’on ne veut pas de toi et de tes manières…. racket, extorsion et intimidation!!

  18. Pi Erre dit :

    La dernière fois que j’ai eu à faire avec l’ordre pour une formation cela a été folklorique …. j’ai posé deux questions!!!

    1: si j’ai un problème avec ma direction pouvez vous m’aider ?

    Réponse: les problèmes avec la direction relève des syndicats nous on intervient pas.

    2 : si j’ai un problème avec la justice du à mon exercice professionnel pouvez vous m’aider ?

    Il faut prendre un avocat nous on intervient pas….

    Du coup à quoi vous servez?

    On représente la profession, on a des missions …….

    Ok mais lesquelles?

    Et là pas de réponses……

    Comment voulez vous être crédible!

  19. L’ordre infirmier ne devrait plus exister, il a fait banqueroute
    Le Président des Hauts de France, alors ministre de la Santé a demandé aux Banques de le soutenir
    Marisol Touraine alors député avait déposé un projet de loi pour le supprimer…

  20. Sacré connerie ça aussi,voilà des gens qui s’enrichissent sans trop se fatiguer..

  21. Pour saisir la haute jurisdiction ils sont fort ..par contre quand on a besoin d eux ben il n y a plus personne!!!en effet l ordre infirmier ne sert a rien

  22. Mais la profession dans son immense majorité ne voulait pas de l ordre cela nous a été imposé pour satisfaire aux quelques libéraux aux amis bien placés en mal d oligarchie. …ouste basta la ordre…

  23. Est ce que cet ordre est battu pour augmenter nos indemnités de travail de nuit de dimanche …..

  24. L’ordre des infirmière est une honte quand on sait que l’ordre des médecins à été créé sous Vichy pour expulser les médecins juifs . Honte à vous de vouloir cet ordre. Pour les salariés du service public Nous avons déjà nos instances pour pénaliser les personnels si besoins . De plus le siège ne se situe pas dans un arrondissement parisien le moins cher. Donc nous piquer notre fric pour vos dépenses de fonctionnement abusives NON

  25. Master Thief dit :

    “Peu après cette décision de justice, le ministère a indiqué au CNOI que le travail pour la rédaction du projet de décret s’engageait, a rapporté auprès de l’agence de presse médicale APMnews lundi le secrétaire général du conseil national, Karim Mameri, saluant une “réelle victoire”. ”

    A l’inverse de ce qu’annonce l’article, c’est surtout une défaite cinglante pour l’ONI, cela indique clairement qu’il est obligé d’employer la coercition pour avoir des inscriptions, et que cela ne relève d’aucune procédure volontaire de la part des IDE.

  26. eusebe dit :

    On peut tout lire (sur un autre site) :
    “Le secrétaire général du conseil de l’Ordre juge nécessaire que “l’inscription soit volontaire”. “Aujourd’hui, les inscriptions sont massives”, conclut-il, “notamment depuis la sortie du code de déontologie”.
    A quoi bon une inscription automatique alors ?
    La vérité est que l’ordre manque de tout : d’argent, de conseillers, de candidats aux élections et d’électeurs.
    En fait l’ordre infirmier ressemble au parti politique qui l’a créé et à celui qui l’a conforté : rejetés et finis !
    Il est temps de passer à autre chose.

  27. solange granier dit :

    http://www.ladepeche.fr/article/2017/04/12/2555003-nous-refusons-de-payer-pour-travailler.html

    Intersyndicale des infirmiers : «Nous refusons de payer pour travailler»

    Une seule solution, pour l’intersyndicale, la mobilisation de masse, le mercredi 19 avril devant la préfecture de Rodez, entre 15 heures et 16 heures.

  28. Pi Erre dit :

    Ça fait 8 ans qu’ils nous font chier avec cet ordre…… aucuns des représentants de cet ordres sont en mesure de nous dire quelles sont leurs missions, ça prouve bien qu’ils ne servent à rien…….. cet ordre ne sert qu’à planquer ceux qui ont un poil dans la main !!!!!

  29. Pour te faire ch. à payer ils sont là, comme une bonne institution française qui se respecte
    Mais pour te recevoir, répondre à tes questions ou être simplement aimable et efficace par contre y a plus grand monde.
    2 mois que j’attends mon caducée en temps que libéral par contre le chèque est bien encaissé depuis le début …
    autant j’étais pour au début et je le défendais autant maintenant cet ordre me dégoûte

  30. Le syndicalisme n’est pas une obligation…c’est un choix,pour répondre à certains commentaires…je n’ai pas choisi l’ordre et je le refuse…il est obsolète pour les personnels infirmiers

  31. Non à l’ordre infirmier…pas question pour notre profession…

  32. Cest tt est question de fric..!!!ms k ils arretent!!!!

  33. solange granier dit :

    Lettre de Justine*, infirmière à Strasbourg : je suis “au bout de ma vie”

    https://www.facebook.com/InfirmiereColer/posts/1361569063900471

  34. Il faut refuser en bloc cette instance de bureaucrate qui ne sont absolument plus dans les soins. Sont ils nos pairs ???
    Sont ils nos élus????
    Hors de questions d’être gouverné et subir une dictateurs de cadre qui ne sont encore dans les soins que grâce à leur premier diplôme de soignants. Une instance qui nous a été imposée dans notre avis. NON absolu à l’ONI …

  35. Est-ce que quelqu’un peut m’expliquer pourquoi , quand on est en SCP il faut payer une cotisation de 175€ en plus de nos cotisations personnelles ???? Si ce n’est pas du vol , c’est du racket !!!! ……… Surtout pour un truc qui ne sert à rien sauf , peut-être à garantir de l’argent de poche aux membres du conseil d’administration quand ils siègent…..

  36. Enfin. Soit il ne fallait pas le créer. Soit il relève du même régime juridique que tout ordre professionnel. Je ne vois pas pourquoi pour l’ordre infirmier l’ordre de la loi ne s’appliquerait pas. Une décision d’équité de la haute juridiction.

  37. J’adore les commentaires débiles contre l’ordre avec le seul critère le prix de la cotisation alors que vous êtes le double à etre syndiqué avec un tarif 3 fois plus élevé !!!!

  38. Mais, vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise situation. Moi, si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres, des gens qui m’ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi. Et c’est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée… Parce que quand on a le goût de la chose, quand on a le goût de la chose bien faite, le beau geste, parfois on ne trouve pas l’interlocuteur en face, je dirais, le miroir qui vous aide à avancer. Alors ce n’est pas mon cas, comme je le disais là, puisque moi au contraire, j’ai pu ; et je dis merci à la vie, je lui dis merci, je chante la vie, je danse la vie… Je ne suis qu’amour ! Et finalement, quand beaucoup de gens aujourd’hui me disent “Mais comment fais-tu pour avoir cette humanité ?”, eh ben je leur réponds très simplement, je leur dis que c’est ce goût de l’amour, ce goût donc qui m’a poussé aujourd’hui à entreprendre une construction mécanique, mais demain, qui sait, peut-être seulement à me mettre au service de la communauté, à faire le don, le don de soi

  39. Quelle bénéfice pour les infirmiers dans leurs conditions de travail, dans leurs rémunérations depuis la création de l’ordre infirmier….aucun
    Le seul combat de l’ordre est de récupérer des cotisations..une honte!

  40. eusebe dit :

    Rappelons que l’ordre infirmier est actuellement sous tutelle du gouvernement qui a prolongé le mandats de tous les conseillers restants (ceux qui ne se sont pas arrachés) et doit tout au Conseil d’État qui a forcé la publication du décret sur le code moral et le dernier en date.
    Cet ordre n’apportant aucun bénéfice aux infirmiers, qui donc en profite pour le maintenir ainsi en vie ?

  41. Max Vincent dit :

    Malgré le racket fait sur les cotisants, l’ordre est déficitaire !…. ça bouffe bien dans le bureau !

  42. Max Vincent dit :

    D’un ridicule, une fumerie créée par des gras du bide qui profitent des avantages.

  43. Elie Belval Geoffray Nieppe Léa Colland ca risque de vous intéresser

  44. L’inscription est obligatoire le règlement non. L’ordre n’a aucune utilité absence de formation, absence de représentation, les seuls fois où il m’envoie un courrier c’est pour me relancer à payer ma cotisations et pour leur élections. Institution inutile !

  45. Marilyne Even Claire Aubret Charlotte Chenau On a plus le choix

  46. solange granier dit :

    Le cynisme de monsieur Mameri qui dit que cette situation sera provisoire est particulièrement à vomir. Compte tenu de se qui se passe depuis 6 mois pour les kinés qui sont confrontés aux mêmes problèmes, cette inscription est provisoire jusqu’à ce qu’elle devienne définitive puisque dans les 3 mois qui suivent une inscription automatique au tableau les infirmières doivent envoyer un dossier complet pour s’inscrire et le chèque de cotisation sous peine de se retrouver soit avec les huissiers aux fesses soit de passer devant un tribunal !
    Et quand tu es inscrite tu payes durant toute ta carrière.
    Et quand tu fais une bêtise tu passes d’abord au tribunal et ensuite la chambre disciplinaire de l’ordre en remet une couche.
    Le mieux pour celles qui sont déjà inscrites sous la contrainte est de boycotter les prochaines élections et pour celles qui ne le sont pas encore de tout faire pour éviter de recevoir le recommandé par huissier sur son lieu de travail.
    Dernière solution radicale : voter Mélenchon aux présidentielles puisque lui seul est frontalement opposé aux ordres professionnels. Marisol Touraine nous ayant bien sodomisé à sec sur ce coup !

    • geve156 dit :

      et si tu te renseignait sur ce qui peut t’aider. les infirmier de tous les pays du monde ont un ordre lit un peut le site de l’ordre du Québec, bien sur pour toi le Québec c’est vichy, c’est bien connu. que de betise en si peux de ligne! a bonne entendeur salut!

      • solange granier dit :

        “les infirmier de tous les pays du monde ont un ordre ” = mensonge, y a pas d’ordre en Suisse, pas d’ordre en Belgique, pas d’ordre en Allemagne … pour ne citer que les plus proches de chez nous.
        A bon entendeur et bon voyage au Québec.

  47. Ronan Cadic dit :

    Tous les infirmiers et infirmières sont d’accord. Leur bidule, on ne sait toujours pas à quoi ça sert. Pourtant, impossible de faire du libéral san payer la cotis. J’ai trouvé ça sur le net et je trouve ça plutôt bien écrit :

    Mouvement d’Insoumission aux Ordres Professionnels
    6 Rue de Balaclava 33800 Bordeaux 0614555478 – mmiop2016@gmail.com
    Lettre ouverte au président de l’ordre national des Infirmier-e-s, du 11 avril 2017 : «Dans vos priorités, n’oubliez pas l’humilité et la liberté associative !»
    Monsieur Didier BORNICHE,
    En cette période électorale, vous venez de présenter publiquement, à l’issue de ce que vous appelez « une large consultation de la profession », ce qui constitue à vos yeux les neuf priorités des infirmières et infirmiers de France pour le prochain quinquennat.
    Nous ne souhaitons pas revenir ici en détails sur ces priorités où vous enfoncez de nombreuses portes déjà ouvertes. Nous voulons surtout vous souligner quelques failles méthodologiques relatives à votre démarche.
    Faire élaborer vos propositions initialement par les membres de votre ordre infirmier pour ensuite les soumettre à un vote de vos correspondants nous semble peu rigoureux et très regrettable sur un plan démocratique. Vous savez, entre autres, que depuis sa création en 2006, votre institution ordinale est très minoritaire et largement rejetée par 80% des 600.000 infirmier-e-s de notre pays. Oser présenter, en 2017, « vos neuf priorités au nom de l’ensemble de la profession », alors qu’elles représentent l’avis de 3% des effectifs, nous semble donc constituer une imposture et un coup de force inacceptables…vos avis, malgré leurs prétentions, ne peuvent constituer qu’une proposition parmi d’autres.
    De plus, ne pas demander à l’ensemble des infirmiers ce qu’ils souhaitent en terme de représentation professionnelle et s’ils sont favorables à des regroupements obligatoires tels que le votre, nous semble constituer un oubli majeur.
    C’est pourquoi nous vous demandons de faire preuve dorénavant, dans vos interventions publiques, d’un peu plus d’humilité et de respect de la liberté associative qui reste une de nos valeurs républicaines fondamentales.
    Par ailleurs nous suivons avec attention votre campagne qui essaie de légitimer votre institution ordinale auprès de nos compatriotes de La Réunion et de Mayotte…Affirmer, comme vous venez de le faire, que le code de déontologie infirmière, adopté fin 2016, « est un puissant élément fédérateur » nous semble quelque peu partiel et partial. Vous savez : – qu’il introduit des notions nouvelles et dangereuses ( obligation de confraternité, défense de l’image de la profession) dans les pratiques au quotidien, qui ont déjà montré leur nocivité pour d’autres catégories de professionnels; – qu’il ne constituera jamais une assurance tous risques dans la défense des pratiques infirmières ; – qu’il ne peut et ne pourra pas masquer que l’existence de votre ordre est un nouvel élément de division des professionnels entre les pro-ordre tels que vous et les opposants comme nous, largement majoritaires et incontournables ; – que la juridiction d’exception, que vous souhaitez faire fonctionner dans vos instances disciplinaires, constitue un gros risque de double ou de triple peine pour les professionnels…dont ils se passent très facilement.. . !
    Nous vous remercions pour votre attention renouvelée et vous prions de croire à l’assurance de notre considération distinguée.
    Pour le MIOP : Marie Hélène DURIEUX infirmière-0685981596, Bernard COADOU médecin-0614555478

  48. Devoir payer pour exercer mais où va-t-on ? Laisser nous tranquille. C’est juste mettre encore des têtes pensantes qui ne sont plus dans les soins…

  49. Ravie de m y inscrire si un jour il sert à quelque chose. ..même le président n est pas de la profession…sans compter le harcèlement dont il sait faire preuve pour réclamer l inscription….et quand on y passe et qu on y trouve des offres d emploi périmées depuis plus de 5 ans…de quoi hésiter à payer

  50. Eh ben faites mieux plutôt que de raler ! Bougez-bous ! Allez-y on vous attend ! En attendant toutes les professions médicales et paramédicales à l’exception des AS ont un Ordre. Medecins, sage-femmes, kinés… L’Ordre IDE est celui qui demande la cotisation la moins chère de tous les Ordres, allez vérifier ! 150€ par an pour les médecins salariés, là où on vous demande 30€ pour les IDE salariés ! En attendant, de toutes les professions médicales et paramédicales, c’est des IDE dont on se fout de la gueule, parce qu’ils savent râler mais qu’ils sont même pas foutus de se représenter aupres de l’État. C’est le rôle de l’Ordre de vous représenter, mais pour qu’il porte votre voix, ben faut la donner votre voix !!! Donc faut s’y inscrire… Moi je suis inscrit. Et dans tous les cas c’est la loi vous avez pas le choix… Comprenez bien qu’aujourd’hui, les patients sont procéduriers on le sait tous. Si un patient porte plainte parce que vous êtes pas inscrit à l’Ordre, non seulement il a le droit, mais en plus il gagne. Vous vous perdez. Et vous perdez tout… Et là c’est sûr que l’Ordre pourra rien pour vous. Quant à ceux qui disent que les dirigeants de l’Ordre sont nuls, ok ! Pas de soucis ! Mais vous avez voté pour qui aux élections de l’Ordre ? Ah personne parce que vous étiez pas inscrit ? Ben gueulez pas alors. Quand on vote pas, on gueule pas. Et sinon présentez vous aux prochaines élections. En gros, râler c’est bien beau, ça a jamais fait bouger les choses. Cordialement…

  51. solange granier dit :

    Lesinfirmières Encolère
    Hier, à 14:47 ·

    URGENT ET TRÈS IMPORTANT – A DIFFUSER +++

    LES FAITS:
    – comme suite à une décision du Conseil d’Etat publiée en date du 24 mars 2017 (voir lien ci-dessous),
    – jugement obtenu en référé à la demande du Conseil National de l’Ordre Infirmier, le Premier ministre ayant bloqué la procédure le 01 février 2017,
    – décision faisant injonction à la ministre de la santé dans un délai de trois mois à compter du 24 mars 2017 de présenter un projet de décret visant à l’inscription automatique des infirmiers à l’Ordre National Infirmier par le biais des employeurs,
    NOTRE INTERPRÉTATION:
    – cette démarche a été – comme d’habitude – engagée par l’Ordre infirmier dans la plus grande confidentialité, histoire de mettre les infirmières non inscrites devant le fait accompli, une fois la procédure achevée, après la présidentielle,
    – actuellement comme le précise l’Ordre infirmier dans sa requête, plus des 4/5 des infirmières salariées ne sont pas inscrites et exercent dans l’illégalité,
    – même si, compte tenu des élections présidentielles et du changement de gouvernement, la procédure est retardée de quelques mois, la totalité des plus de 400000 infirmières non inscrites le seront de fait lors de la publication du décret et seront assujetties au paiement annuel de la cotisation ordinale, de plus elles seraient le cas échéant obligées de répondre aux convocations des chambres disciplinaires, ce qui n’est pas le cas actuellement,
    NOUS PROPOSONS:
    – de souligner que les principaux candidats à l’élection présidentielle sont en faveur et pour le maintien des ordres professionnels et de l’Ordre infirmier, sauf Jean Luc Mélenchon qui a clairement fait état de son opposition frontale aux ordres et a promis de les abroger,
    – de boycotter les prochaines élections organisées par l’Ordre infirmier en 2017 afin de renouveler les élus,
    – de continuer à signer la pétition (voir lien ci-dessous) qui avait déjà recueilli plus de 22 000 signatures en 2015 et 2016 pour abroger l’ordre infirmier,

    http://www.petitionpublique.fr/PeticaoListaSignatarios.aspx…
    Pétition pour l’ABROGATION de l’ORDRE INFIRMIER !

  52. Renjo Wana dit :

    je suis ravie d’être obligée de payer pour pouvoir travailler!! on paye pas assez hein???? je ne serais pas contre si cet ordre nous représentait bien mais ce n’est pas le cas!!! Il est peut être bénéfique aux libérales mais pas aux autres!!!! Le code de déontologie?? A mourir de rire!! Il y a quoi de neuf dedans??, Rien rien rien, nous avions des textes qui existaient déjà et ce code a tout repris mdr!!!!!

  53. Suzy Lcf dit :

    Regardez un peu l’Ordre québécois il est reconnu et respecté… pourquoi autant d’hostilité vis à vis du notre ?? Le prix ?? Arrêtez un peu de pleurer et aidons cette Ordre a grandir dans notre propre intérêt!!! Sa me déprime de vous voir fAire l’autruche….. continuez à pleurnicher ou à manifester dans l’ombre c’est tellement plus efficace apparement LOL

    • L’organisation du travail est très différente au Québec…inutile de comparer.

    • Vous étiez où le 7 mars quand l’hôpital était dans la rue….l’oni ne s’est pas exprimé…ou alors en petit comité….de plus je n’ai rien lu sur les revendications iade….non l’oni c’est pour des cadres en mal de reconnaissance..

    • Suzy Lcf dit :

      Quel manque de respect pour bon nombre de bénévoles et collègues qui essaient d’élever l’Ordre pour qu’il soit entendu et respecté… et pour info c’est pas si vieux https://www.ordre-infirmiers.fr/assets/files/oni_position_ordre_8p_derr.pdf

    • Suzy Lcf dit :

      et il n’y a pas que les Iade c’est toute la profession infirmière qui souffre

    • Farid Doghmi dit :

      Des bénévoles???
      Mdrrrr…..carriériste opportuniste pour rester poli!

    • du racket voila ce que c’est !!quand ils ns auraont faire dreconnaitre le DE a BAC +3 alors la je m’inscris apres le reste c’est pipeau!!

    • Suzy Lcf dit :

      L’Ordre des médecins existe depuis très longtemps, il a eu le temps de s’armer pour représenter la profession, cotisation actuel 333 euro 🤔… c’est bien Français en tout cas de tout refuser en bloc… on passe vraiment pour des nonnes aux yeux de notre gouvernement, alors pourquoi donner de la légitimité à cette Ordre au vue De nos comportements lol….. 😥

    • Sauf que lorsque les médecins veulent donner leur avis, et faire pression sur une décision qui ne leur convient pas, l’Ordre des médecins se fait entendre, et défend la profession. L’Ordre Infirmier, lorsqu’il s’agit de dénoncer la dégradation des conditions de travail, les salaires trop bas, notamment lors des récentes dernières manifestations, se fait totalement absent, ou du moins se contente de publier des discrets communiqués sans aucun poids médiatique. L’Ordre est totalement absent. Totalement absent des hôpitaux. Totalement absent des mouvements sociaux. Sa voix n’est que trop timide pour paraître légitime auprès des professionnels qu’il est sensé représenter, mais dans lequel trop peu de monde se reconnaît. L’Ordre n’est pour le moment qu’un bureau de personnes souhaitant s’approprier et régir la profession. Aucune comparaison avec le Québec, où les infirmiers ont un exercice davantage encadré, spécialisé, avec un aspect de recherche beaucoup plus développé que chez nous.

    • J’ai bien lu Suzy Lcf mais comme je le savais déjà l’ordre refuse d’aborder le sujet de la rémunération (statut)…pour ne pas froisser ses amis à la Dgos et au gouvernement…A diplôme de recrutement salaire égal…les iade devraient être payés comme dans les profs….master 2….l’oni entretient l’esprit cornette…

    • L’ONI a apporté son soutien aux manifestations et envoyé des communiqués de presse….

    • Suzy Lcf dit :

      Bien évidement depuis sa création tt le monde veut l’enterrer cette Ordre LOL!!!! Pour qu’il est du poids il faut des moyens financiers pour agir, et se faire entendre!!! Actuellement il sort tt doucement la tête de l’eau à cause d’un budget en déficit …. pourquoi? car oui bcp ne veulent pas donner 35 ou 75 euro/an!!! Et pour agir il faut des moyens humains et financiers…. c’est clair qu’on ne peut comparer l’OIIQ Avec le notre…. mais vous avez raison je pense que Sans l’ONI nos syndicats (ils sont utiles je ne dis pas le contraire) nous montrerons la voix de la reconnaissance des compétences infirmières, une revalorisation que nous attendons tous depuis…….🤔 bref vive notre avenir 😔

    • Val Delerrm dit :

      Et bien moi perso je décide que si on me réclame du fric pour continuer d exercer mon boulot je préfère arréter … Je me ferais secrétaire medicale heures plus fixes , planning régulier pas de week end et pas d ordre en tout genre au dessus de ma tete !!! Mouhai je vais peut être y réfléchir ….

    • Ps tu emplois le terme de bénévole? Qui dit bénévoles dit gratuité. Alors désolée mais y a un truc que je comprend pas la… faites du concret et on en reparle. J ai des collègues qui ont fait appel à l ordre et rien ne s est passé. Alors ils servent à quoi les 30 euros? Payer de la com? Déjà qu on nous disent ce que ça paie… moi perso j aime bien faire des dons mais si je sais où ça part lol…

  54. Jean Seyrien dit :

    Encore une grosse daube qui va servir à engraisser des propres à rien!!!!!

  55. solange granier dit :

    Mouvement d’Insoumission aux Ordres Professionnels

    6 Rue de Balaclava 33800 Bordeaux 0614555478 – mmiop2016@gmail.com

    Lettre ouverte au président de l’ordre national des Infirmier-e-s, du 11 avril 2017 : «Dans vos priorités, n’oubliez pas l’humilité et la liberté associative !»

    Monsieur Didier BORNICHE,

    En cette période électorale, vous venez de présenter publiquement, à l’issue de ce que vous appelez « une large consultation de la profession », ce qui constitue à vos yeux les neuf priorités des infirmières et infirmiers de France pour le prochain quinquennat.

    Nous ne souhaitons pas revenir ici en détails sur ces priorités où vous enfoncez de nombreuses portes déjà ouvertes. Nous voulons surtout vous souligner quelques failles méthodologiques relatives à votre démarche.

    Faire élaborer vos propositions initialement par les membres de votre ordre infirmier pour ensuite les soumettre à un vote de vos correspondants nous semble peu rigoureux et très regrettable sur un plan démocratique. Vous savez, entre autres, que depuis sa création en 2006, votre institution ordinale est très minoritaire et largement rejetée par 80% des 600.000 infirmier-e-s de notre pays. Oser présenter, en 2017, « vos neuf priorités au nom de l’ensemble de la profession », alors qu’elles représentent l’avis de 3% des effectifs, nous semble donc constituer une imposture et un coup de force inacceptables…vos avis, malgré leurs prétentions, ne peuvent constituer qu’une proposition parmi d’autres.

    De plus, ne pas demander à l’ensemble des infirmiers ce qu’ils souhaitent en terme de représentation professionnelle et s’ils sont favorables à des regroupements obligatoires tels que le votre, nous semble constituer un oubli majeur.

    C’est pourquoi nous vous demandons de faire preuve dorénavant, dans vos interventions publiques, d’un peu plus d’humilité et de respect de la liberté associative qui reste une de nos valeurs républicaines fondamentales.

    Par ailleurs nous suivons avec attention votre campagne qui essaie de légitimer votre institution ordinale auprès de nos compatriotes de La Réunion et de Mayotte…Affirmer, comme vous venez de le faire, que le code de déontologie infirmière, adopté fin 2016, « est un puissant élément fédérateur » nous semble quelque peu partiel et partial. Vous savez : – qu’il introduit des notions nouvelles et dangereuses ( obligation de confraternité, défense de l’image de la profession) dans les pratiques au quotidien, qui ont déjà montré leur nocivité pour d’autres catégories de professionnels; – qu’il ne constituera jamais une assurance tous risques dans la défense des pratiques infirmières ; – qu’il ne peut et ne pourra pas masquer que l’existence de votre ordre est un nouvel élément de division des professionnels entre les pro-ordre tels que vous et les opposants comme nous, largement majoritaires et incontournables ; – que la juridiction d’exception, que vous souhaitez faire fonctionner dans vos instances disciplinaires, constitue un gros risque de double ou de triple peine pour les professionnels…dont ils se passent très facilement.. . !

    Nous vous remercions pour votre attention renouvelée et vous prions de croire à l’assurance de notre considération distinguée.

    Pour le MIOP : Marie Hélène DURIEUX infirmière-0685981596, Bernard COADOU médecin-0614555478

  56. On nous prend vraiment pour des jambons, dans un mois on élit un nouveau gouvernement qui ne va sûrement pas valider une décision de leurs prédécesseurs donc dans trois mois on aura fait beaucoup de bruit pour rien

  57. L’ordre, on en veut pas. Il faut abroger cette organisation vichyiste et non représentative. À quand une action collective au niveau de la cour européenne des droits de l’homme ? Nous ne pouvons pas, comme tout un chacun exercer notre profession librement, sans filer de la thune à ces incompétents.

  58. “Inscription automatique et provisoire” et mon cul c’est du poulet ?

  59. On peut faire un recours en justice pour dire qu’on est une majorité à ne pas vouloir ???

  60. J’avais oublié son existence jusqu’à mon accident de travail, et là surprise, pas de prise en charge car je n’étais pas inscrite! Idem les collègues qui avaient besoin d’une attestation ou quoique ce soit, refus tant qu’on n’était pas inscrit. Du coup, pas le choix.
    30€ tous les ans sur toute une carrière mal rémunérée, ça pique un peu!

  61. Ca fait 8 ans que l’Ordre Infirmier nous prouve qu’il ne sert à rien surtout.

  62. Encore du n’ importe quoi .L ‘ ordre infirmier pff …payer des cadres obsolètes qui ne défendent en rien la profession si ce n’ est leurs intérêts

  63. mclove dit :

    cet organisme que je ne reconnais pas a gagné , je suis écœurée heureusement bientôt la fin de ma carrière .Encore un truc qui ne sert à rien

  64. Val Delerrm dit :

    Et on parle de liberté !!!! Ça pour payer on est libre!!

  65. Comptez toujours pas sur moi pour payer !!!!

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
462 rq / 2,323 sec