Formations infirmières

Diplôme universitaire, AFGSU, préparation aux concours paramédicaux...
Retrouvez sur cette page les formations proposées par nos partenaires !

Nos offres de formations

 

Liste des offres de formations

Soins infirmiers en psychiatrie D.U.

Voir le détail de la formation

Le cancer : dimensions psychique et relationnelle Objectifs de la formation Approfondir ses connaissances dans le champ de la psychiatrie et de la santé mentale. Développer sa réflexion et son raisonnement clinique. S’approprier des outils de soins infirmiers. Investir la pluridisciplinarité et le travail en réseau. Valoriser son expérience en psychiatrie et obtenir un Diplôme […]

Le cancer : dimensions psychique et relationnelle

Objectifs de la formation

  • Approfondir ses connaissances dans le champ de la psychiatrie et de la santé mentale.
  • Développer sa réflexion et son raisonnement clinique.
  • S'approprier des outils de soins infirmiers. Investir la pluridisciplinarité et le travail en réseau.
  • Valoriser son expérience en psychiatrie et obtenir un Diplôme d'Université.

Public concerné par la formation

Le D.U. Soins Infirmiers en Psychiatrie est ouvert aux infirmier(ères) ayant exercé dans une autre discipline médicale et intégrant le champ de la psychiatrie et aux infirmier(ères) exerçant en milieu psychiatrique.


Programme de la formation D.U. Soins infirmiers en psychiatrie

UE 1 : Le système de soins en psychiatrie et en santé mentale

Santé publique-actualités nationales concernant le champ de la psychiatrie et de la santé mentale

  • Concepts santé mentale, handicap psychique et psychiatrie
  • Maladies chroniques, durées de soins et engagement thérapeutique
  • Réhabilitation psycho-sociale

Aperçu historique des traitements en psychiatrie
Missions et fonction thérapeutique des différents dispositifs de soins : place et rôle de l'infirmier(ère)
Le secteur : le travail en réseau et équipe pluridisciplinaire

UE 2 : Les troubles psychiatriques prévalents

Chaque thème sera structuré selon les différentes périodes de la vie : enfance, adolescence, âge adulte, personne âgée
Les différentes approches cliniques

  • Nosographie
  • Physiopathologie et Psychopathologie

Les différentes approches et prises en charge

  • Les différents courants de pensée en psychiatrie
  • Les pathologies prévalentes en psychiatrie et la prise en charge soignante
  • Les thérapies médicamenteuses et la surveillance infirmière

Particularités des prises en charge des populations spécifiques

  • La prise en charge des personnes atteintes de troubles psychiatriques en pavillon d'admission
  • Populations carcérales
  • Populations présentant des conduites addictives
  • Personnes en situation de grande précarité
  • Personnes âgées
  • Enfant et adolescent souffrant de troubles de Spectre Autistique

UE 3 : Ethique et législation dans la pratique soignante en psychiatrie

Droit et liberté de l'individu : retentissements sur le concept de santé et de soin en psychiatrie
Le consentement aux soins
Les formes et les modes d'hospitalisation : de la théorie à la pratique
Spécificité des enfants, des adolescents
Spécificité des majeurs dépendants, des majeurs protégés
Métiers – Qualifications – Compétences
Comment être acteur professionnel ? Les notions de pouvoir, de conflit, et de régulation dans l'organisation hospitalière

UE 4 : Les outils et les soins infirmiers en psychiatrie

La prise en charge des personnes soignées à travers les différentes techniques de soins

  • La démarche diagnostique, la démarche de soin, le projet thérapeutique en psychiatrie, la notion de programme de soin
  • La relation d'aide
  • L'entretien infirmier
  • Les techniques de médiation et d'animation de groupe
  • Les apports des modèles psychothérapiques à une pratique infirmière efficiente et efficace : les thérapies brèves (TCC etc), les modules thérapeutiques et autres techniques de médiation

Les prises en charge spécifiques

  • Le soignant face à la crise suicidaire et au suicide
  • Le soignant face à la situation d'agressivité, de violence
  • La psychiatrie d'urgence

Education thérapeutique du patient en psychiatrie

UE5 : Mémoire

Le mémoire portera sur une analyse de pratique professionnelle, de procédures ou de recherches dans le domaine des soins en psychiatrie.
Cette recherche personnelle est validée par la soutenance du mémoire.


Durée de la formation

117 heures en centre réparties en 5 périodes


Coût de la formation

2 300,00


Contacts et renseignements

Université de Haute-Alsace - Serfa
18 rue des Frères Lumière
68093 Mulhouse Cedex
Tél. 03 89 33 65 00 - Fax. 03 89 33 65 33
contact@serfa.fr
www.serfa.fr

D.U. Soins infirmiers en psychiatrie

Serfa formation continue pour infirmier et infirmière

Etablissement formateur : Université de Haute-Alsace - Serfa

Objectifs de la formation Aperçu historique de la notion Connaitre les définitions Décrire le cadre législatif Citer les recommandations de l’ANESM Identifier différentes situations de maltraitance Connaitre les outils HAS Adopter des comportements adaptés à chaque personne en fonction de son état de dépendance physique et psychologique Comprendre les prises en charge spécifiques (enfant, personne […]

Objectifs de la formation

  • Aperçu historique de la notion
  • Connaitre les définitions
  • Décrire le cadre législatif
  • Citer les recommandations de l’ANESM
  • Identifier différentes situations de maltraitance
  • Connaitre les outils HAS
  • Adopter des comportements adaptés à chaque personne en fonction de son état de dépendance physique et psychologique
  • Comprendre les prises en charge spécifiques (enfant, personne âgée)
  • Identifier des axes de progrès personnels et collectifs

Personnes concernées par la formation

Professionnels de santé


Programme de la formation

  • Le cadre législatif
  • Histoire et Approche institutionnelles
  • Atelier : 5 situations
  • Réflexions sur une Charte de Bienveillance
  • Bientraitance et psychopathologie
  • Causes organisationnelles et environnementales
  • Comment modifier ses comportements en tant que soignant
  • Les Outils de l’HAS
  • Axes d’amélioration

Durée de la formation

2 à 3 jours


Coût de la formation

Programme détaillé et proposition commerciale sur demande

Contacts

Renseignements et inscriptions

Sauve Performance
Centre des Frères Lumière
1 rue des Frères Lumière - 86180 Bruxerolles
Tél. 06 22 51 47 64 ou 05 49 11 59 85
contact@sauveperformance.fr
www.sauveperformance.fr
ODPC n°2592
 
 
Sauve performance formation continue DPC en santé

Etablissement formateur : Sauve Performance

Master Sciences cliniques infirmières : Spécialité Infirmier(ère) de pratiques avancées en CANCEROLOGIE

Voir le détail de la formation

Cette formation s’adresse à des infirmiers(ères) diplômé(e)s d’Etat dotées d’une solide expérience clinique. Elle a été conçue afin de leur permettre de développer leur expertise dans le domaine des soins infirmiers mais également d’acquérir des compétences nouvelles nécessaires à l’exercice de la fonction d’infirmier(ère) de pratique avancée. Elle vise à développer l’expertise des infirmiers(ères) dans […]

Cette formation s’adresse à des infirmiers(ères) diplômé(e)s d’Etat dotées d’une solide expérience clinique. Elle a été conçue afin de leur permettre de développer leur expertise dans le domaine des soins infirmiers mais également d’acquérir des compétences nouvelles nécessaires à l’exercice de la fonction d’infirmier(ère) de pratique avancée.

Elle vise à développer l’expertise des infirmiers(ères) dans le champ de la clinique ainsi que dans la gestion des parcours de soins.

Son objectif principal est de former des infirmiers(ères) de pratique avancée (IPA) et des coordinateurs de parcours complexes de soins, exerçant auprès des patients et de leur entourage, en synergie avec les autres membres de l’équipe interdisciplinaire et en adéquation avec les contingences du système de santé. Ceci s’appuie sur un cadre de référence international, réglementaire et normatif, les pratiques avancées étant déjà reconnues dans plusieurs pays. « L’infirmier(ère) qui exerce en pratique avancée est une infirmier(ère) diplômée qui a acquis des connaissances théoriques, le savoir faire aux prises de décisions complexes, de même que les compétences cliniques indispensables à la pratique avancée de sa profession. Les caractéristiques de cette pratique avancée sont déterminées par le contexte dans lequel l’infirmier(ère) sera autorisée à exercer. »[1]


Objectifs de la formation

Cadre de référence réglementaire et normatif :

  • Cadre réglementaire national de la profession infirmier(ère)
  • Recommandation HAS/ONDPS : « délégation, transferts, nouveaux métiers…comment favoriser des formes nouvelles de coopération entre professionnels de santé ? » (Avril 2008)
  • Cadre national d’application du processus de Bologne
  • Projet européen Tuning appliqué aux soins infirmiers
  • Cadre normatif proposé par le Conseil International des Infirmier(ère)s pour la pratique avancée en soins infirmiers
  • Normes de qualité en matière de formation des infirmier(ère)s praticiennes (National Task Force on Quality Nurse Practitioner Education, USA).

Les processus de soins se complexifient du fait de l’évolution des sciences et des techniques et de la diversification croissante des intervenants pluri professionnels inter dépendants.

Le développement des pathologies chroniques, en lien avec l’augmentation de l’espérance de vie, associé à une prise en charge au long cours engendre des besoins accrus en matière de santé.

Dans ce contexte, il est apparu opportun d’élargir le champ professionnel infirmier, aujourd’hui limité à la spécialisation (IADE, IBODE, PDE) ou à l’encadrement, pour mieux répondre aux nouvelles exigences de santé.

De plus,le nouveau cursus conduisant au Diplôme d’Etat est reconnu au grade de licence depuis 2012. Il a donc été nécessaire de réfléchir aux perspectives à donner pour la formation de professionnels de santé ayant une compétence supplémentaire acquise grâce à une formation de niveau Master.

La création en 2009 du Master Sciences Cliniques Infirmier(ère)s est issu de ce constat et de la réflexion de professionnels de santé, au plus haut niveau, notamment du rapport relatif aux métiers en santé de niveau intermédiaire – Professionnels d'aujourd'hui et nouveaux métiers : des pistes pour avancer – écrit par Laurent Hénart, Yvon Berland et Danielle Cadet[2] (à consulter sur le site de la Documentation Française : www.cndp.fr).

Ces nouveaux professionnels, formés à un niveau intermédiaire entre les paramédicaux (formés généralement en 3 ans) et les médicaux (formés au minimum à 9 ans) pourront à terme permettre de recentrer les médecins sur leur cœur de métier, faciliter la fluidité des prises en charge, sécuriser les pratiques.

Ce master est proposé en co-habilitation par l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (EHESP)et Aix-Marseille Université.

Les cibles prioritaires concernant les spécialités enseignées l’ont été au regard des enjeux de santé publique (Plan Cancer, Plan Alzeimer, maladies chroniques).

La Faculté de Médecine de Marseille a créé un Département Universitaire de Sciences Infirmières, sur lequel s’appuient l’organisation et l’encadrement pédagogique de ce master.

[1] Définition de la pratique avancée infirmier(ère) proposée par le conseil international des infirmier(ère)s(CII)

[2]Laurent Hénart, ancien secrétaire d’Etat, Yvon Berland, président d’Aix-Marseille Université, et Danielle Cadet, directrice des soins


Publics concernés par la formation

Le master Sciences Cliniques Infirmier(ère)s est proposé aux infirmiers(ères) diplômés d’Etat formés dans les Instituts de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) et possédant une solide expérience professionnelle, accompagnée d’une ou plusieurs formations complémentaires prouvant qu’ils ont déjà fait la preuve d'un intérêt universitaire(voir conditions d’admission). En effet, la notion de « pratique avancée » induit une amélioration de la qualité des soins basée sur une expérience clinique approfondie


Conditions d’admission

Les candidats seront acceptés après un examen sur dossier, ils doivent réunir les trois conditions suivantes :

-Etre titulaires d’un diplôme d’Etat Infirmier(ère) ou d’une équivalence européenne

-Posséder :

  • une expérience de 4 années équivalentes temps plein d’exercice professionnel infirmier (établissement de santé, médico-social ou domicile) pour entrer en M1
  • une expérience de 5 années équivalentes temps plein d’exercice professionnel infirmier (établissement de santé, médico-social ou domicile) pour entrer directement en M2

- Etre titulaires d’un Diplôme d’Université ou d’un diplôme Interuniversitaire

De plus, pour une entrée directe en M2 :

Rédiger un dossier professionnel comprenant :

  • un CV avec compétencesdéveloppées (postes occupés, activités réalisées, responsabilités confiées)
  • une lettre de motivation
  • un projet professionnel (pourquoi je souhaite faire cette formation ? comment s’inscrit cette formation dans mon cursus professionnel ? comment vais-je réinvestir cette formation dans mon activité professionnelle ?…)

L’entrée directe en MASTER 2 est prononcée par le conseil de master composé d’universitaires et de professionnels de santé.


Compétences à acquérir

L’infirmier(ère) de pratique avancée (IPA) doit :

  • Cerner la nature du savoir infirmier
  • Identifier les processus de construction de savoirs scientifiques
  • Conduire un travail de recherche avec supervision
  • Cerner les origines et la nature de la fonction d’IPA ainsi que le champ de compétences qui lui est ouvert
  • Identifier les problématiques spécifiques dans le champ de la responsabilité professionnelle et de l’éthique inhérentes à l’exercice de la fonction d’IPA
  • Intégrer des connaissances dans la pratique quotidienne de l’IPA lui permettant d’orienter ses prises de décision
  • Développer une expertise dans la pratique du raisonnement clinique appliqué au champ d’intervention de l’IPA
  • Intégrer des connaissances dans le processus d’éducation thérapeutique
  • Acquérir la maîtrise du processus de consultation
  • Développer des compétences spécifiques dans le parcours choisi (cancérologie, gérontologie, …)
  • Repérer la contribution de l’IPA dans le système de santé
  • Identifier les injonctions formulées par le système à l’égard de l’IPA : normes, modes de financement, …
  • Utiliser les méthodes et outils afférents dans la pratique de l’IPA.

Le positionnement de la formation par rapport aux formations professionnelles du domaine de la santé est clair : il ne s'agit pas de se substituer aux Instituts de Formation en Soins Infirmiers ni aux Instituts de Formation des Cadres de Santé. Il s'agit d'une offre de compétences additionnelles spécifiques pour les infirmiers(ères) déjà engagé(e)s dans une activité professionnelle, afin de répondre à la problématique d'optimisation des pratiques professionnelles encore une fois ciblée sur des enjeux majeurs de Santé Publique.


Coût de la formation

En formation initiale : 256 € (droits de scolarité)
M1 en formation continue :

  • Financement employeur : 4 750 €
  • Financement individuel : 2 950 €

Contacts

UMFCS Unité Mixte de Formation Continue en Santé
Département des Sciences Infirmières - Faculté de Médecine
27 bd Jean Moulin - 13385 Marseille cedex 05
Renseignements : Université d'Aix-Marseille - DUSI
patricia.mura@univ-amu.fr
Tél. : 04 91 32 46 81
www.umfcs.univ-amu.fr
 

Etablissement formateur : Université d'Aix-Marseille

Gestion des entreprises sociales et de santé (GESS) Master 1

Voir le détail de la formation

Objectifs de la formation Apporter les compétences nécessaires à l’exercice d’une fonction de cadre de direction, de directeur d’établissement de moins de 50 salariés, dans les secteurs de la santé, de l’action sociale et de l’économie solidaire. Ils confèrent un diplôme de maîtrise Droit, Economie, Gestion mention Management. Ce diplôme figure de droit en tant […]

Objectifs de la formation

Apporter les compétences nécessaires à l’exercice d’une fonction de cadre de direction, de directeur d’établissement de moins de 50 salariés, dans les secteurs de la santé, de l’action sociale et de l’économie solidaire. Ils confèrent un diplôme de maîtrise Droit, Economie, Gestion mention Management.

Ce diplôme figure de droit en tant que diplôme universitaire national dans la liste des titres et diplômes prévus par le décret n°2007-221 du 19 février 2007, relatif à l’obligation de qualification des directeurs d’établissements sociaux et médico-sociaux.


Personnes concernées par la formation

Professionnels de la santé ou de l’action sociale, cadres en activité ou demandeurs d’emploi

Personnes en reconversion attestant d’une forte motivation pour les secteurs visés par le M1.

L’accès en M1 est ouvert à des professionnels justifiant d’une expérience professionnelle significative, titulaires soit d’une licence de gestion soit d’un diplôme d’Etat des secteurs sanitaire, médico-social et social, soit d’un CAFERUIS ; ou pouvant faire valoir leurs acquis professionnels (VAP), auprès des instances universitaires habilitées.

Une commission d’admission effectue la sélection sur dossier, en tenant compte, en particulier, de la motivation et du projet professionnel des candidats.


Programme de la formation

Les enseignements sont axés d’une part sur la compréhension et la maîtrise des évolutions permanentes de l’environnement de l’entreprise sociale et de santé sous toutes ses dimensions (en particulier juridique) et, d’autre part, sur l’acquisition progressive de compétences en gestion des ressources humaines, management d’équipe et conduite de projets transversaux, prise de décision, gestion financière.

L’accent est également mis sur l’élaboration du mémoire professionnel qui fait l’objet d’un accompagnement renforcé semi-individualisé tout au long de l’année.

  • UE1 - Comptabilité et Analyse financière
  • UE2 - Contraintes et management de l’ESS
  • UE3 - Gestion des Ressources Humaines
  • UE4 - Management collectif et prise de décision
  • UE5 - Tarification et contrôle de gestion d’une ESS
  • UE6 - Droit des Personnes
  • UE7 - Mémoire professionnel

Durée et dates de la formation

Durée : 344 heures

Les enseignements se déroulent sur une année universitaire, d’octobre à septembre, à raison d’une journée et demie par semaine (vendredi et samedi matin).


Contacts

Renseignements et inscriptions
IAE Toulouse
2 rue du Doyen Gabriel Marty - 31042 Toulouse Cedex 9
05 61 63 56 19
rosine.soumah@iae-toulouse.fr
www.iae-toulouse.fr

Master 1 Gestion des Entreprises Sociales et de Santé
IAE Toulouse formation en management de la santé et du social

Etablissement formateur : IAE Toulouse

Technicien de l’information médicale

Voir le détail de la formation

Objectifs de la formation Les techniciens de l’information médicale sont les collaborateurs directs des médecins des départements d’information médicale de chaque établissement de santé ou structure de soins. Leur rôle est essentiel dans le recueil de l’activité médicale et son codage. Avoir une connaissance approfondie du milieu médical, de l’organisation médicale, du système de santé et de son organisation. Être capable d’utiliser les nomenclatures de codage […]

Objectifs de la formation

Les techniciens de l’information médicale sont les collaborateurs directs des médecins des départements d’information médicale de chaque établissement de santé ou structure de soins. Leur rôle est essentiel dans le recueil de l’activité médicale et son codage.

  • Avoir une connaissance approfondie du milieu médical, de l’organisation médicale, du système de santé et de son organisation.
  • Être capable d’utiliser les nomenclatures de codage des actes et de la morbidité.
  • Acquérir les connaissances de base en anatomie et physiologie pour comprendre le langage médical.
  • Maîtriser le PMSI, la codification et ses règles, la T2A et ses articulations avec la facturation.
  • Savoir utiliser des outils informatiques de traitement de données (ex. : tableurs, traitement de texte, PowerPoint…) ainsi que l’architecture du système d’information.
  • Savoir utiliser les logiciels groupeurs et les outils du Ministère pour traiter les données.
  • Pouvoir réaliser des statistiques sur les informations médicales.
  • Pouvoir identifier et accompagner les évolutions liées aux outils informatiques, à la législation et aux règles du recueil des données médico-administratives et leur impact sur le traitement des informations médicales.
  • Etre capable de travailler en coopération avec les équipes médicales, paramédicales, informatiques et administratives pour la transmission et le recueil des données médico-administratives et pour le suivi de leur exhaustivité.

Personnes concernées par la formation

Secrétaires médicales, Personnels soignants, Agents administratifs d'établissements de soins,  Infirmiers, documentalistes ... et autres professionnels ayant une expérience approfondie des services médicaux, une capacité de synthèse, de la rigueur et un maintien absolu de la confidentialité.

- Titulaires d’un diplôme bac+2. Une expérience professionnelle dans le secteur de la santé est souhaitée ; - aux personnes justifiant d’une expérience professionnelle significative d’au moins trois ans pour une démarche de validation des acquis professionnels (VAP - Décret de 1985).


Programme de la formation

  • Environnement politique et économique des établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux
  • Environnement législatif des établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux
  • Approche des systèmes d’information dans établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux
  • Technique de l’information médicale
  • Eléments méthodologiques du PMSI
  • Outil de production du PMSI
  • Pratique et exploitation du PMSI
  • Représentation graphique et cartographie
  • Approche des systèmes d’information dans les établissements sanitaires et sociaux
  • Recherche d’information : méthode et outils
  • Test d’anglais
  • Projet tuteuré (certificat de compétences)
  • Stage ou expérience professionnelle (licence professionnelle)
  • Projet tutoré (licence professionnelle)

Dates de la formation

Les sessions d’enseignement se dérouleront de Octobre 2016 à Novembre 2017.

La formation comprend 405 heures d’enseignements (dont 2h pour le test Bulats), répartis sur 5 jours par mois. Elle est compatible avec une activité professionnelle.


Coût de la formation

Le coût de la formation s’élève à 8100 euros (6075 euros en autofinancement).
Le prix de la formation comprend les frais d’inscription et les enseignements, un pré-test Bulats (test d’anglais) et une inscription au test Bulats.
Le prix ne comprend pas d’enseignement en anglais.


Contacts

Institut Catholique de Rennes
Rue Blaise Pascal - Campus de Ker Lann - 35170 Bruz
Tél. 02 99 05 84 75
icr@icrennes.org
www.icrennes.org

Technicien de l'information médicale
Institut Catholique de Rennes formation master droit et gestion de la santé

Etablissement formateur : Institut Catholique de Rennes

Apprentissage des techniques endovasculaires sur simulateur

Voir le détail de la formation

Objectifs de la formation Identifier les séquences d’une procédure. Mettre en oeuvre les précautions en terme de radio protection. Identifier les problématiques d’une procédure. Personnes concernées par la formation Cadres infirmiers, infirmières et infirmiers, manipulateurs en radiologie, personnel soignant des services de cardiologie, de maladies vasculaires, de chirurgie vasculaire, de radiologie interventionnelle. Programme de la […]

Objectifs de la formation

  • Identifier les séquences d’une procédure.
  • Mettre en oeuvre les précautions en terme de radio protection.
  • Identifier les problématiques d’une procédure.

Personnes concernées par la formation

Cadres infirmiers, infirmières et infirmiers, manipulateurs en radiologie, personnel soignant des services de cardiologie, de maladies vasculaires, de chirurgie vasculaire, de radiologie interventionnelle.


Programme de la formation

- Etape 1 : Cours théorique sur les intérêts de la simulation vasculaire dans le domaine de l’éducation et particulièrement dans le domaine des technologies endovasculaires.
- Etape 2 : Pré-test avec réalisation de procédures en simulation.
- Etape 3 : Apprentissage de techniques simples dans un environnement réaliste associant une évaluation de chaque procédure et un débriefing permettant une rétroaction du candidat.
- Etape 4 : Evaluation finale des progrès de chacun des participants.


Durée et dates de la formation

Durée : 2 jours

En 2018
Session 1 - Réf. : NMR18-0271 du 12 mars 2018 au 13 mars 2018

En 2019
Session 1 - Réf. : NMR19-0152 du 11 mars 2019 au 12 mars 2019


Coût de la formation

1040 €
(pour toute inscription avant le 30/06/ 2018)

Repas de midi pris en charge par les organisateurs.
Hôpital Civil 1 Place de L’Hôpital 67000 Strasbourg

Contacts

Renseignements et inscriptions

Université de Strasbourg – Service formation continue
21 rue du Maréchal Lefebvre – 67100 Strasbourg
03.68.85.49.20
 
 
ogdpc formation DPC
Formation continue, DPC pour infirmier Université de Strasbourg

Etablissement formateur : Université de Strasbourg

La réhabilitation améliorée en chirurgie viscérale

Voir le détail de la formation

Objectifs de la formation Connaître le programme de réhabilitation améliorée et ses applications. Savoir mettre en place ce programme. Personnes concernées par la formation Personnel soignant exerçant en chirurgie ou en milieu hospitalier dans un service de chirurgie générale et/ou digestive. Programme de la formation Qu’est-ce que la réhabilitation améliorée ? L’expérience du service. Les […]

Objectifs de la formation

  • Connaître le programme de réhabilitation améliorée et ses applications.
  • Savoir mettre en place ce programme.

Personnes concernées par la formation

Personnel soignant exerçant en chirurgie ou en milieu hospitalier dans un service de chirurgie générale et/ou digestive.


Programme de la formation

  • Qu’est-ce que la réhabilitation améliorée ?
  • L’expérience du service.
  • Les points particuliers propres à l’infirmière en pré-opératoire, per-opératoire et post-opératoire.
  • Intérêt et place de l’infirmière dédiée à la réhabilitation améliorée.
  • Enjeu et difficultés.

Durée et dates de la formation

Durée : 1 jour de 10h à 16h

En 2018
Référence : NMR18-0815 le 15 mai 2018

Lieu : Hôpital de Hautepierre 1 Avenue Molière 67200 STRASBOURG

Coût de la formation

355 €
Repas de midi pris en charge par les organisateurs.

Contacts

Renseignements et inscriptions

Université de Strasbourg – Service formation continue
21 rue du Maréchal Lefebvre – 67100 Strasbourg
03.68.85.49.20
 
 
ogdpc formation DPC
Formation continue, DPC pour infirmier Université de Strasbourg

Etablissement formateur : Université de Strasbourg

Lutte contre l’infection en période péri-opératoire

Voir le détail de la formation

Objectifs de la formation Etre capable de : définir, préciser et quantifier les différents risques infectieux liés à l’intervention chirurgicale, aux activités péri-opératoires et aux actes médicaux invasifs; conduire une enquête d’incidence sur les infections du site opératoire (ISO); caractériser précisément les produits, matériels, équipements et procédés de prévention des infections post-opératoires et en indiquer les […]

Objectifs de la formation

Etre capable de :

  • définir, préciser et quantifier les différents risques infectieux liés à l’intervention chirurgicale, aux activités péri-opératoires et aux actes médicaux invasifs;
  • conduire une enquête d’incidence sur les infections du site opératoire (ISO);
  • caractériser précisément les produits, matériels, équipements et procédés de prévention des infections post-opératoires et en indiquer les utilisations;
  • retrouver rapidement des éléments techniques précis dans le domaine des principales méthodes de soins et d’entretien du matériel et des locaux en matière d’hygiène péri-opératoire;
  • argumenter en matière d’actions de lutte contre les infections postopératoires et ainsi motiver une équipe et organiser le travail dans ce sens;
  • mettre en oeuvre les moyens actuels pour la protection du personnel en période péri-opératoire.

Personnes concernées par la formation

1. Chirurgiens, médecins, cadres et infirmiers concernés par l’activité chirurgicale, praticiens et infirmiers hygiénistes, présidents de CLIAS, pharmaciens hospitaliers et toute personne impliquée dans l’hygiène au bloc opératoire et en chirurgie ainsi que dans les actes médicaux invasifs.
2. Candidats au diplôme universitaire "Qualité et gestion des risques en établissement de santé"


Programme de la formation

1. Les microorganismes en cause : de la contamination à l’infection post-opératoire.
2. Les enquêtes d’incidence sur les infections du site opératoire (ISO) : le réseau de surveillance des ISO.
3. Les détergents, antiseptiques et désinfectants cutanés et généraux ; bonnes pratiques d’utilisation.
4. Les lavages simple, hygiénique et chirurgical des mains ; la désinfection par friction hydro-alcoolique. Les différents types de gants et leur port.
5. Les étapes du traitement des dispositifs médicaux à usage multiple ; la stérilisation et la stérilité.
6. Les règles de préparation du patient avant une intervention : du domicile à la salle d’opération.
7. L’antibioprophylaxie en chirurgie : les règles consensuelles et leur mise en application.
8. Le cathétérisme veineux et le sondage vésical en période péri-opératoire.
9. Les tenues du personnel au bloc opératoire et les bonnes pratiques ; les masques et leur port.
10. Le comportement au bloc opératoire : les règles et la discipline.
11. L’architecture du bloc opératoire et les aménagements des différents locaux.
12. Les accidents exposant au sang (AES) : données épidémiologiques et prévention.
13. L’air et l’eau au bloc opératoire : risques, exigences et procédés de traitement.
14. L’entretien des locaux et des équipements au bloc opératoire.
15. Les différents types de déchets au bloc opératoire et les filières de leur élimination ; les rejets liquides.


Sanction de la formation

Cette formation donne lieu à la délivrance d'une attestation de participation. Une évaluation en fin de formation permet de mesurer la satisfaction des stagiaires.


Durée et dates de la formation

5 jours

En 2017
Session 1 - Réf. : SRI18-0079 du 20 novembre 2017 au 24 novembre 2017

En 2018
Session 1 - Réf. : SRI19-0046 du 19 novembre 2018 au 23 novembre 2018

Lieu : Université de Strasbourg - Service Formation Continue 21, rue du Maréchal Lefebvre 67100 STRASBOURG

Coût de la formation agréé DPC

1425 €
(pour toute inscription avant le 30/06/2018)
1235 € dans le cadre d’un parcours Pass’Compétences
Repas de midi pris en charge par les organisateurs.

Contacts

Renseignements et inscriptions

Université de Strasbourg – Service formation continue
21 rue du Maréchal Lefebvre – 67100 Strasbourg
03.68.85.49.20
 
 
ogdpc formation DPC
Formation continue, DPC pour infirmier, infirmière libérale Université de Strasbourg

Etablissement formateur : Université de Strasbourg

Prévention des infections du site opératoire (ISO) en milieu chirurgical et interventionnel

Voir le détail de la formation

Objectifs de la formation Identifier les risques infectieux en milieu chirurgical et en secteur interventionnel. Organiser et mettre en oeuvre une surveillance des ISO. Personnes concernées par la formation Tout personnel médical ou paramédical concerné par la thématique. Programme de la formation Etape 1 : Mise à jour des connaissances Pré-test : analyse des pratiques […]

Objectifs de la formation

  • Identifier les risques infectieux en milieu chirurgical et en secteur interventionnel.
  • Organiser et mettre en oeuvre une surveillance des ISO.

Personnes concernées par la formation

Tout personnel médical ou paramédical concerné par la thématique.


Programme de la formation

Etape 1 : Mise à jour des connaissances

Pré-test : analyse des pratiques professionn Les infections du site opératoire :

  • Définition, classe de contamination.
  • Prévalence et incidence.
  • Facteurs de risque.
  • Investigation d’une ISO. La prévention :
  • Traitement des mains par lavage ou friction.
  • La tenue de bloc opératoire (le choix du masque, des gants...).
  • Préparation pré-opératoire du patient.
  • Choix des antiseptiques pour les champs opératoires.
  • Conférence de consensus : gestion des riques infectieux pré-opératoires.
  • Précautions standard.
  • Gestion des précautions complémentaires au bloc opératoire (air, gouttelettes, contact). L’environnement au bloc :
  • Circuit (personnels, patients...).
  • Air (contamination particulaire et microbienne).
  • Qualité de l’eau des auges chirurgicales.
  • Bionettoyage au bloc opératoire.

Etape 2 : Analyse des pratiques

  • 􀀀 Investigation d’une ISO.
  •  Précautions complémentaires en secteur interventionnel.
  •  Echanges et discussions entre participants sur leurs pratiques professionnelles

Sanction de la formation

Cette formation donne lieu à la délivrance d'une attestation de participation. Une évaluation en fin de formation permet de mesurer la satisfaction des stagiaires.


Durée et dates de la formation

3 jours

En 2017
Référence : SRI18-0092 du 20 novembre 2017 au 22 novembre 2017

Lieu de la formation : Université de Strasbourg - Service Formation Continue 21, rue du Maréchal Lefebvre 67100 STRASBOURG

Coût de la formation

995 €
 
Repas de midi pris en charge par les organisateurs.

Contacts

Renseignements et inscriptions

Université de Strasbourg – Service formation continue
21 rue du Maréchal Lefebvre – 67100 Strasbourg
03.68.85.49.20
 
 
ogdpc formation DPC
Formation continue, DPC pour infirmier Université de Strasbourg

Etablissement formateur : Université de Strasbourg

Stomies et fistules digestives, plaies périnéales difficiles

Voir le détail de la formation

Stomies digestives : soins et éducation pour une vie normale. Fistules digestives : les principes de la prise en charge. Plaies périnéales difficiles : cicatrisation et différentes classes de pansements. Objectifs de la formation Evaluer le niveau de connaissances et reformuler l’information préopératoire, Faire les repérages et marquages préopératoires, Surveiller et dépister les complications précoces […]

Stomies digestives : soins et éducation pour une vie normale.
Fistules digestives : les principes de la prise en charge.
Plaies périnéales difficiles : cicatrisation et différentes classes de pansements.


Objectifs de la formation

  • Evaluer le niveau de connaissances et reformuler l’information préopératoire,
  • Faire les repérages et marquages préopératoires,
  • Surveiller et dépister les complications précoces et tardives,
  • Déterminer l’appareillage adapté,
  • Débuter ou compléter l’éducation pour un retour à l’autonomie,
  • Assurer une surveillance post-hospitalisation du stomisé : appareillage, soins complémentaires, (irrigation colique ...), accompagnement personnalisé.
  • Connaître et appliquer les principes de prise en charge des fistules digestives.
  • Connaître les différents stades d’évolution d’une plaie.
  • Déterminer les différents pansements adaptés,
  • Principes de la prise en charge globale.
  • Connaître les différents stades d’évolution d’une plaies.
  • Déterminer les différentes pansements adaptés.

Personnes concernées par la formation

Personnel soignant exerçant en Court Séjour chirurgical ou médical (général, digestif, urologique ou oncologique), en SSR, en Long Séjour ou HAD.


Programme de la formation

Rappels : anatomie et physiologie de l’appareil digestif.
Stomies : indications et réalisation, complications et leur prévention, soins et appareillage.
Fistules entéro-cutanées : aspects cliniques et thérapeutiques.
Plaies périnéales difficiles : cicatrisation et dispositif médicaux.


Durée et dates de la formation

Durée : 2 jours et demi

En 2017
Session 1 - Réf. : NMR18-0206 du 04 décembre 2017 au 06 décembre 2017

En 2018
Session 1 - Réf. : MNR19-0107 du 03 décembre 2018 au 05 décembre 2018

Lieu : Hôpital de Hautepierre Avenue Molière 67200 STRASBOURG

Coût de la formation

835 €
(pour toute inscription avant le 30/06/2018)
Repas de midi pris en charge par les organisateurs.

Contacts

Renseignements et inscriptions

Université de Strasbourg – Service formation continue
21 rue du Maréchal Lefebvre – 67100 Strasbourg
03.68.85.49.20
 
 
ogdpc formation DPC
Formation continue, DPC pour infirmier Université de Strasbourg

Etablissement formateur : Université de Strasbourg

1 2 3 121
251 rq / 14,198 sec