Conditions d’exercice des Infirmiers : l’Ordre Infirmier reçu au ministère de la santé

L'Ordre National des Infirmiers a été reçu mardi au ministère de la santé. L'entretien, sollicité pour évoquer les conditions d'exercice des infirmiers, aurait été constructif, selon Karim Mameri, Secrétaire Général de l'ONI. 

Conditions d'exercice des Infirmiers : l'ONI ordre national des infirmiers reçu au ministère de la santéFaire passer les infirmiers d'un service à l'autre, sans accompagnement ni formation... Sans prendre en compte non plus leur projet professionnel, leurs limites et leurs compétences... Mardi dernier, l'Ordre National des Infirmiers a été reçu par Etienne Champion, directeur de cabinet de Marisol Touraine, pour évoquer les conditions d'exercice des infirmiers. En question notamment : la polyvalence demandée aux professionnels, dans le cadre des restructurations hospitalières. 

"Les infirmiers et  les infirmières sont en première ligne à l'hôpital et sont impactés directement par ces réorganisations. La polyvalence ne doit pas être considérée comme une variable d'ajustement de ces réorganisations. Nous tenions à le rappeler au ministère et il me semble que nous avons été entendus" explique Karim Mameri, SG de l'ONI. 

"La qualité des soins a un prix", poursuit Karim Mameri.  "Elle doit se faire dans le respect des compétences des professionnels de santé". 

L'ONI prévoit de mener une enquête puis de travailler sur les conditions d'exercice

"L'idée de cette rencontre n'était pas seulement symbolique. Il s'agissait de faire avancer les conditions d'exercice des infirmiers et  la qualité de vie au travail. Pour cela, nous avons proposé au ministère de  remettre un rapport, issu d'une enquête que nous allons mener cet été, auprès des infirmiers" ajoute Karim Mameri.

Faire le point sur la charge de travail, exprimer les difficultés rencontrées au quotidien par les professionnels : la consultation des professionnels devrait aboutir à des groupes de travail, dans lesquels la représentation infirmière serait large (syndicats, Ordre, professionnels...). Objectif :  améliorer les pratiques organisationnelles et trouver des solutions. 

"Le ministère nous a affirmé que dans les prochaines semaines, des rappels de bonnes pratiques seraient faits auprès des établissements" poursuit Karim Mameri, évoquant les conditions d'exercice difficiles des infirmiers.

"Il est impératif que les risques psycho-sociaux à l'hôpital soient mieux pris en compte

Sur fond de drames infirmiers, le silence de la ministre incompris

Alors que de récents suicides d'infirmiers - en lien très probablement avec des conditions d'exercice défavorables - ont ému la communauté soignante, l'Ordre National des Infirmiers a profité de l'entretien au ministère pour exprimer son étonnement et son incompréhension face au silence médiatique de Marisol Touraine. 

"Certes, il faut être prudents sur les motifs de ces drames et il ne s'agit pas de polémiquer sur des données ou des préjugés car nous ne connaissons pas tous les tenants et aboutissants des affaires. Nous pensons malgré tout qu'il est important que la ministre ait une parole publique à ce sujet, d'autant que ce n'est pas la première fois que des infirmiers mettent fin à leurs jours pour des raisons, semble t-il, professionnelles. " analyse Karim Mameri. 

Marisol Touraine aurait, à ce jour, exprimé par lettre son soutien aux équipes ainsi qu'aux familles concernées. 

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

186 réponses pour “Conditions d’exercice des Infirmiers : l’Ordre Infirmier reçu au ministère de la santé”

  1. Les conditions de travail se dégradent de jour en jour. Pendant que ,soit disant, certains reflaichissent à comprendre les pb rencontrés par le personnel soignant ( agents, AS, IDE, doc) d autre se suicident. Il y a urgence !!!! Remettons du personnel dans les services !!!!!voilà la solution en 2 secondes!!!

  2. eusebe dit :

    Cotisations : il y a le tarif salarié, le tarif libéral, le tarif jeune diplômé, le tarif vétéran, c’est pour quand le tarif femme enceinte, le tarif chauve, le tarif bègue, le tarif moins d’un mètre cinquante, le tarif hypercholestérolémie, le tarif blonde, etc…?

  3. solange granier dit :

    Lu sur Lesinfirmières Encolère
    14 juillet, 02:14 ·

    Lettre “infirmière” du 14 juillet au Président Hollande.

    Moi président normal, je paierai – avec les impôts des “sans dents” – un coiffeur à domicile plus de 9800 euros par mois, soit 6 fois plus qu’une infirmière débutante qui travaille jour ou nuit, dimanche et fériés. Je continuerai à jeter en pâture à la presse les infirmières à domicile qui sont amenées à disparaître au profit des HAD qui coûtent beaucoup plus cher au budget de la sécu.

    Moi président normal, je trahirai les infirmières en vendant la profession éponyme aux banquiers et aux rois de la finance, par le biais d’un ordre professionnel que je contribuerai à maintenir malgré les engagements écrits socialistes de suppression … d’avant 2012, malgré l’opposition depuis 2006 de la forte majorité des infirmières qui refusent de se soumettre en exerçant illégalement sur tout le territoire, avec l’Etat comme principal employeur.

    Moi président normal, je continuerai de supprimer des lits et des postes soignants dans les hôpitaux, je continuerai de former toujours plus d’infirmières pour mieux les mettre au chômage à la sortie de leurs études universitaires, comme Nicolas Sarkozy, au détriment de la Santé des français. En évitant, par la même, de (re)prendre en considération la pénibilité – supprimée en décembre 2010 – de la profession infirmière tout en sachant que les retraitées soignantes vivent 8 années de moins que la moyenne de vie des françaises.

    Moi président normal, je m’appliquerai au quotidien à transposer en Lois et Règles toujours plus nombreuses et inutiles des dispositions européennes votées à Bruxelles, notamment dans le domaine de la formation infirmière initiale devenue du très grand n’importe quoi, pour distribuer des équivalences (?) de licences et de masters infirmiers (et autres soignants), sans rétribuer les bénéficiaires en conséquences.

    Moi président normal, je gâcherai le temps et l’argent de mes cons citoyens en débats inutiles et intestins sur des sujets bidons qui occupent la classe politique pour éviter les vrais sujets qui pourrissent le quotidien des français, comme la déchéance de nationalité ou la Loi Travail, au détriment de la Santé notamment. Je refuserai de prendre en compte la révolte populaire qui finira par avoir ma peau en 2017 et me conduira à une retraite dorée à plus de 20000 euros par mois pour services – non rendus – à la Nation.

  4. solange granier dit :

    Communiqué Résilience : pendant les congés, Marisol Touraine accélère et conforte la mise en place des ordres professionnels !

    Ordre infirmier et Développement Professionnel Continu.

    Ordre infirmier et Dossier Médical Partagé.

    Un décret en date du 8 juillet 2016 (re)donne le contrôle du Développement Professionnel Continu des MK, PP et IDE aux ordres professionnels sans aucune autre limite que la totalité des professionnels, y compris et surtout les non inscrits/non cotisants.

    En pratique cela veut dire que les infirmiers (entre autres) concernés (salariés ou libéraux) devront rendre des comptes aux ordres en matière de formation (obligatoire) continue.

    Quid des personnels très majoritairement non inscrits à cette organisation qui brille par son inutilité et son incompétence ? N’est-ce pas, là, un moyen détourné d’obtenir les coordonnées de tous les professionnels qui refusent, depuis dix ans, de se soumettre ?

    A force de ne rien faire, d’attendre et de voir, l’ordre infirmier, insidieusement et sournoisement, malgré son manque de conseillers et d’argent, tisse sa toile autour de la profession avec la bénédiction du pouvoir qui n’est plus à une trahison près. Les retournements de veste de madame Touraine et consorts sur le sujet sont éloquents et sauront être punis, en 2017, à la juste hauteur de cette trahison socialiste.

    On est en droit de se demander, aussi, où sont passées les velléités des centrales syndicales “historiquement” opposées à cet ordre ?

    De la même manière, discrète mais très active, le dernier et récent décret, du 04 juillet 2016, relatif au Dossier Médical Partagé, publié au JO le 05 juillet 2016 est – lui aussi – un piège administratif qui est entrain, tranquillement mais sûrement de se refermer sur les 450 000 infirmières non inscrites à l’ordre et qui devront dans un futur assez proche, “se mettre en conformité ordinale et passer à la caisse”. Les ordres professionnels étant les détenteurs/diffuseurs exclusifs des clefs informatisées qui donnent l’accès (ou pas), au DMP, aux professionnels de la Santé.

    Si cette léthargie perdure, bientôt toute la profession infirmière sera sous la coupe ordinale, obligée de se soumettre au futur et liberticide code de déontologie qui a été retoqué gravement par la Haute Autorité de la Concurrence il y a quelques semaines (dont la publication – maintes fois – reportée est annoncée pour cet été 2016) et devra faire allégeance aux dirigeants ordinaux qui “ont choisi” un retraité comme président.

    Il ne restera plus aux infirmiers qu’à rentrer dans le moule de la pensée unique et à passer à la caisse, ou, à changer de profession.

  5. Rikinfirmier dit :

    He Oh l ‘ONI !! A part faire des rapports dont tout le monde connait les conclusions et nous taxer du fric. Que faites vous ? A oui manger un bout au ministère, Nous, on bat le pavé 😛

  6. ha après la loi travail ça fait du bien de voir que l’on se penche sur le sort des travailleur , n’y croyez pas ce n’est pas innocent !

  7. GRÈVE
    MANIFESTATION
    RÉVOLUTION
    RÉVOLUTION
    RÉVOLUTION

  8. Vero Aubrion dit :

    pour le personnel des établissements privés aussi j ‘espère pour tout le personnel soignant

  9. Je ne pense pas qu’il en ressorte quelque chose de réel… C’est comme pour la penibilite au travail…

  10. Conditions de travail des IDE, de même que celles des aide-soignants et autres personnels hospitaliers…

  11. Comment va tu ma poule jtm bisous fred heran et bisous maman

  12. A quoi cela servira☹☹☹ à rien et si c est comme dans les reportage qui passe à la tv tu as l impression que c est que du bonheur de travailler comme des fous pour des salaires heu !! Comment dire ….le mieux c est de pas en parler.

  13. Farid Sud dit :

    les aides soignants, les ash ,les brancadiers ha!!! Dans combien de temps et sur combien de temps et d’établissements? En espérant que ce ne soit pas notre ministre qui supervise, elle ne connaît rien aux différents métiers de la santé, il n’y a pas que les infirmières qui souffrent, .

    • leilou dit :

      Avez vous lu l’article ? On parle de polyvalence dans les soins….les actes et responsabilités d’une IDE d’un service à un autre ne sont nullement comparables à ceux des AS ou brancardiers d’un service à un autre. Chacun est indispensable mais envoyez une ide de chirurgie orthopédique ou viscérale en pédiatrie comme ça s’est déjà vu et imaginez l’angoisse pour l’IDE qui n’a jamais fait de soin qu’on lui demande de savoir faire du jour au lendemain sans accompagnement préalable !!! Croyez moi on ne sait pas tout faire sortie de l’école car aucun service n’est comparable. Il y a peu des soignants ont demandé à leur hiérarchie d’être formés a minima ou d’être accompagné avant d’être envoyé dans un service qu’ils ne connaissaient pas parce qu’à la moindre erreur c’est de notre responsabilité et non de l’hôpital et bien ils ont été déboutés et même accusés de refuser de travailler…. vous imaginez un soignant qui n’a jamais fait de pansement sur lame avoir à en faire un et je ne sait quoi d’autre comme des drains hépatiques et pourquoi pas une dialyse…. on en arrive à nous demander d’être des bouches- trous sans considérer le risque pour le patient et l’angoisse du soignant. Un brancardage et une toilette restent un brancardage et une toilette avec quelques spécificités selon certes…mais un soin ça diffère autant en terme de risques que de savoir et savoir faire avec un danger vital à la clé….. ne voyez aucun dénigrement dans mes propos bien au contraire mais la réalité est là….bientôt on demandera au chir dig de faire de l’ortho sous prétexte que les deux sont de la chirurgie

  14. Farid Sud dit :

    oh !! les infirmiers et les aide-soignants et agent de service qui travaille en milieu hospitaliers et prive servent a quoi ! !! a ce que je sachent ont travaillent en collaboration ??? a quand une ordre aide – soignant ! ils n y pas que les ide en milieu hospitaliers et prive qui travaillent dans les conditions difficille a quand une solidarite !!

  15. Et sinon les As passent en catégorie B quand ? Je connais bien les difficultés que rencontrent les Ide elles jouent leurs diplômes tout les jours comme au poker !!! Ç est un véritable scandale ! Comme dit précédemment je ne crois guère à un changement ils savent que notre priorité ç est les patients ou résidents et que nous sommes là malgré tout . Ils jouent là dessus . L’espoir fait vivre …

    • leilou dit :

      n’enviez pas la B car nous ne voulions pas de la A qui ne nous faisait pas gagner plus d’argent mais qui au contraire nous oblige à travailler plus longtemps sans gagner plus

      • eusebe dit :

        Belle arnaque en effet mais il n’y eut que 42 % des IDE qui sont passés en catégorie A ; les 56 % restants ont opté pour rester en catégorie B ou n’ont pas exprimé de choix et ont donc été reversés dans cette catégorie B.
        Le choix était irrévocable.

        • leilou dit :

          On nous a aussi passé en cat ‘A dans nous demander on nous l’a imposée

          • eusebe dit :

            Oui, tous les nouveaux recrutés à partir de 2011 (mois ?) le sont obligatoirement en catégorie A (avec retraite à 62 ans). L’objectif est d’en finir avec la catégorie B pour les IDE avec la retraite à 57 ans et le bénéfice des 10 % d’années validées par années effectuées pour cette retraite.

  16. Mdr !!!! Parce qu il va faire quoi l ordre pour changer nos conditions de travail ??? Toute facon ils utiliseront le 49.3 …

  17. Moi je ne dirais qu’une seule chose : 15 ans AS en gériatrie =15 ans de bonheur puis école d’inf = regrets à n’en plus finir… 2 burn out (une estime de soi au ras des pâquerettes) Je vous envie ASH AS ! vous ne connaissez pas votre bonheur… peu de responsabilités et nombreuses vous êtes (parfois Avec mais si souvent Contre nous les infirmières !) Alors regalez-vous… car qui d’entre vous souhaite faire l’école d’inf ? Vous allez me demander mais pourquoi l’avoir fait ? Et bien je voyais les inf faire une voir deux toilettes et je me disais qu’une fois inf moi-même je pourrais aider les AS beaucoup plus… quelle utopie ! Car une fois en place : la Désillusion !!!

  18. Et l’enquête elle sera menée auprès de tt professionnel ou juste les inscrits à l’ordre?

  19. Oula ba il ont beaucouuuuuup de taf!!! honnêtement sa aboutira a quoi? Tlm le sait…à rien. . Ils s’en foutent royalement!! Un objectif bidon

  20. Mo Bab dit :

    L’ordre Infirmier a été sauvé par Marisol Touraine : à qui croyez vous qu’il renverra l’ascenseur ???

  21. Je ne suis pas une professionnelle de santé, mais j’ai quelques amies infirmières, AS ou médecins qui souffrent de leurs très difficiles conditions de travail en milieu hospitalier ou cliniques privées. Aujourd’hui, clairement, leur seule solution quand ils ou elles n’en peuvent plus : l’arrêt maladie. Alors soutenez-vous les uns les autres et indignez-vous constructivement… Savez-vous que vous pouvez exprimer directement votre opinion sur le site du Ministère de la Santé ? http://social-sante.gouv.fr/…/article/ecrire-a-la-ministre. Même si vous pensez que cela ne servirait à rien je crois que vous pouvez, par ce moyen, apporter vos témoignages de maltraitance, de souffrance sans ruminer sur vos droits mais en donnant des exemples concrets de situations difficiles au travail ! Si un énième rapport ne vous semble pas la meilleure solution alors allez directement donner votre avis auprès de ces bureaucrates qui ne connaissent rien au terrain et à vos pratiques professionnelles. Quant à moi, je suis de l’autre côté, une patiente qui mérite que l’on prenne correctement en charge sa ou ses pathologies à l’hôpital, compte tenu des tarifs qui sont pratiqués pour les examens et les hospitalisations. Demain, je ne souhaite pas me retrouver face à un professionnel fatigué, déprimé, mal à l’aise dans sa pratique car il vient d’un autre service ou qu’il a bossé 15h d’affilées. Je ne veux pas me retrouver en situation d’erreur médicale parce que ma prise en charge a été faite en dépis du bon sens par des professionnels à qui on a pas laissé le choix de son affectation. C’est donc ce témoignage là que j’ai adressé aujourd’hui à Mme Touraine

  22. Et les conditions de travail des IDE de nuit, on en parle ??? Mdr. Seule avec une AS pour 25 patients dans un service de chirurgie très lourd ou dans d autres services… Sans interne dans le service en cas de pb

  23. Cathy Herman dit :

    Qu l on arrete l auto remplacement cela permettrait aux gens d être moins en bien out / qu l on soit soutenue par les médecins

  24. Ne pas oublier les cadres de santé en général dont la santé est mise à rude épreuve également (RPS+++) en étant un système tampon dans un milieu contraint et contraignant, dans un conflit de valeurs qui les mettent à mal, face à des injonctions et une communicaion paradoxales. Tous les corps de métier doivent être pris en compte de l’ASH, au Cadre supérieur en passant par l’AS, l’DE, le cadre de proximité, t ce quel que soit le lieu d’exercice.

  25. Y a du boulot ….je lis des commentaires sur les conditions des autres personnels de santé… Le but ce n est pas de s opposer… On sait très bien que les conditions sont difficiles pour tous les personnels de santé bossant à l Hôpital ou dans d autres établissement . L amélioration des conditions de travail de chacun ne peut que passer par une solidarité inter professionnelle et des revendications communes.

  26. Encore beaucoup de blabla qui ne donnera rien les conditions de travail sont ce qu’elles sont depuis belle lurette et même les cadres et les médecins s’en contre fiche tant qu’on arrive à faire tourner les services….(du moins c’est le cas la oú je suis)actuellement en congé maternité mon retour en service se profile avec des allures de mise à mort pour moi … Si l’on rajoute aux conditions de travail les stupidités quotidiennes entre collègues et équipes jour/nuit on a le pompon

  27. Vivement que ce qui font les lois arrive en maison de retraite et qui soyent traiter a la chaine !!! Aide soignant aux hephard boss plus que tous le personnel reuni tous repose sur leur epaule !!

  28. C’est inadmissible de travailler dans ces conditions
    Une honte ce gouvernement!!

  29. Clemence Bae dit :

    C’est pas gagné c’est plutôt de pire en pire. Nous sommes des pions polyvalents et interchangeables .

  30. Ils peuvent se mettre au travail … on aura le compte rendu de l’étude pr notre retraite… une génération de soignants en souffrance ! Ns ne sommes plu la priorité du gouvernement…

  31. leilou dit :

    on confie cette mission de l’O?I qui va enquêter sur nos conditions de travail…. ah bon ils ne les connaissent pas ? Ce ne sont donc pas des IDE qui nous défendent ?

    Encore une raison de plus pour voir cette merde disparaître

  32. Pas besoin de l’ordre pour se défendre
    Syndiquez vous
    Posez vos cornettes, ASH, AS, IDE etc

  33. De toute façon rien ne changera, les soignants coûtent trop cher pour le gouvernement,donc pas de personnel en plus

  34. Tu parles, un rapport de plus… ça fonctionnerai si l’ordre des médecins était un allié, il a plus de pouvoir. Il n’y a pas d’ordre aide soignante, les AS, se défendent encore moins que les IDE, elles évoluent dans leur droit, dans le sillage des IDE. Quand j’étais AS, on ne pouvait se battre que groupées, ou avec les infirmières, aujourd’hui, je ne vois rien bouger.Je n’ai plus le sentiment que les soignants se battent pour leur droit, au travail, on entend plus parler de télé berk, que d’action pour préserver nos acquis. peut-être me trompe-je, trop cynique

  35. Du baratin tout ça. Un os à ronger pour faire passer le temps avec des promesses utopiques.

  36. Stef Vélin dit :

    Et les aides soignantes et ash cela prouve bien que la reconnaissance de notre métier est grande !

  37. Là ,on se fut de nous! Cette enquête (si elle se fait) ne changera rien! Une façon de justifier nos cotisations!!!!

  38. On se réveille …..pensez aussi aux autres personnels des hôpitaux qui souffrent aussi

  39. Enfin !!!! Mais que ce soit une réalité et pas une étude car ça s aggrave !!!mais ç est pour tout le personnel !!!!!

  40. Enquête indépendante ou sous contrôle de façon à ne pas trop froisser les directeurs et l’ARS?

  41. J aimerai croire qu’ un énième rapport …une énième enquête …fasse évoluer les choses…mais ça se saurait !…sachant que les”mauvaises “conditions soignantes sont délétères pour les patients je doute que la santé de tous soit une préoccupation ……………….

  42. Brahim Mouss dit :

    les aides soignants, les ash ,les brancadiers ha!!! oui c’est vrais on est pas du même monde pfffff

  43. Virginie Ws dit :

    Il est temps ! il faut combien de suicide !! avant ??? !!! les résultats encore dans 10 ans ! nous régressons ! et la situation des stagiaires ide !!! ça se discute aussi !

  44. Oui enfin tant Qu on aura pas plus de poste …

  45. Damien LH dit :

    Combien d années d existence à s occupper davantage de menacer les professionnels qui ne cotisent pas et à accompagner la réforme HPST à la botte du gouvernement plutôt que de défendre les conditions de travail de ses confrères ? Ont ils vraiment besoin de cette enquête pour en prendre la mesure ? Navrant…

  46. Il serait temps , on n’en peut plus des conditions de boulot !

  47. Bruno Bardet dit :

    outre les enquetes , ce sont des vraies mesures que l’on attend de la part de l’ordre.

  48. Ah parce qu’il faut une enquête pour se rendre compte que les conditions de travail sont déplorables …… encore une astuce pour se voiler la face et encore reculer l échéance d’une éventuelle augmentation de personnel et de salaire …..

  49. Le temps que l’enquête se fasse, que les résultats soient rendus au ministère, et qu’ils fassent quelque chose, je serai en retraite!!! (Nb: Jeune diplômée) ☹️

  50. David Erlich dit :

    Si seulement ça pouvait servir à quelque chose…

  51. Ah c pas trop tôt je me demandais à quoi servait l’ordre…

  52. Ca , ce sera certainement bien plus utile que l’euro 2016

  53. Val Pietrus dit :

    Une enquête de plus faut-il encore y croire !
    La pression de l’ASH aux toubibs !
    Travaillez plus pour gagner moins sauf pour l’administration …

  54. Y a du boulot pour toutes les catégories professionnelles qui travaillent dans les services de soins ou én soins à domicile!!!!!
    Je doute que le ministère bouge bcp pour nous vu leur projet d avenir

  55. Enfin certains commence à entendre l’appel lancé par les IDE

  56. Et les aides soignants ont y pense quand ???

  57. Il faut viens justifier l existence de l ordre infirmier … Avec la mise en place des GHT , la souffrance ou les conditions de travail des personnels soignants (ASH AS ou IDE), c est tout sauf leur priorité … Le gouvernement s’en tape !

  58. Il y a maintenant deux ans, j’ai quitté le monde de l’hôpital pour exercer le métier d’infirmière en entreprise. J’ai découvert toute la partie de la prise en charge des conditions de travail (risque psycho-sociaux, ergonomie,…)
    Les hôpitaux et cliniques et tous centres de soins où travaillent IDE, AS, ASH, médecins, étudiants,… sont à 10000 lieux de ce concept. La médecine du travail est quasi-inexistante. J’aimais mon travaille en service et j’ai regretté de partir pour des raisons familiales mais à ce jour toutes forme de regrets a disparu car je me rends compte que les conditions sont déplorables et que nous sommes prêt à accepter n’importe quoi alors que dans d’autres métier il se batte pour faire exercer leurs droits.

  59. Pour toutes les AS qui râlent qu il y en a encore que pour les IDE je vous rassure rien ne sera fait et nos conditions de travail n ont toujours pas changé tout comme les vôtres je vous rappelle que nous sommes dans le même bateau puisque nous travaillons dans les mêmes services donc mêmes conditions de travail et je vous rappelle aussi qu il est normal que L ONI ne s occupe que des IDE puisque c est un ordre infirmier et non AS et que l on paye ts les ans c est comme si demain je ralais que l ordre des médecins ne se préoccupait pas des conditions de travail des infirmières ! !! Soyez logique et arrêtez cette guerre qui se ressent dans la qualité des soins dans les services !!! Commençons par la déjà

  60. Louis-Mathieu DeledalleSylvain Deledalle

  61. Tiens il y a un ordre national des infirmières ? Ça fait longtemps? Et qu’est ce qu’il a fait pour la profession? Ah oui les études universitaires?

  62. C’est peut être un retour à la médecine avant Napoléon. C’est à dire la santé sans soignants à l’hôpital ni médecin. A l’époque c’était les nonnes qui dirigeaient tout. Dans l’avenir ce sera la famille du patient qui fera les soins gratuitement. Comme on le voit chez les Britanniques.

  63. Encore une enquête sur le sujet… et après?

  64. Lyly Purple dit :

    Améliorer les conditions de travail, ok mais alors ne pas supprimer des postes, déjà ca commence aussi par la

  65. Leve David dit :

    Cest quand meme bien malheureux d’attendre des suicides pour mener ce genre d’enquete alors que la sonnettes d’alarme est declenchee depuis longtemps!!

  66. Nos politiques et particulièrement celle dont nous sommes affublés à la santé sont des pipes! Ils n’ont jamais vu un patient, ne savent rien de nos métiers, et résument la médecine aux médecins.
    Ils ne savent que manier le verbe! Tiens je leur souhaite à tous d’avoir besoin de nous….

  67. J’ai vraiment un coup de gueule pour les AS qui crient au scandale parce que elles ne sont pas représentés et qui trouve injuste que l’on s’inquiète des conditions de travail des IDE mais pas celles des AS. Je suis tout à fait d’accord c’est pas juste mais ce qui est évident c’est que même si nous avons un ordre infirmier pour nous représenter cela ne servira à rien. Les pouvoirs publics en ont rien à faire. Et si par miracle ça change quelque chose, si les conditions de travail IDE s’améliorent, celles des AS ASH ASV suivront. Il ne faut pas oublier que nous sommes toutes et tous des soignants peut importe la fonction. Les tâches difèrent certes, mais nos compétences servent au bien être du résident. Et heureusement que quelqu’un reconnaît nos efforts et notre travail sinon je crains que nous aurions à déplorer bien + de dépression burn out ou pire des suicides dans notre domaine.

  68. Ils bon pas être déçu mais ca servir à rien …

  69. Céline Cha dit :

    Ils vont en avoir des choses à rédiger !

  70. Les conditions d’exercice justement parlons-en!
    Le rôle propre et l’obligation d’une DSI contre signée d’un médecin ( laver quelqu’un nécessite un avis médical.. Aberrant!)
    Une NGAP obsolète, une indemnité kilométrique ridicule à 2,50€, sans compter bon nombre de compétences du CSP non rémunérées et paradoxalement on vous parle de pratiques avancées.. Je veux bien mais gratuitement non…
    Et biensur le summum : la collaboration pluridisciplinaire et la coordination et la continuité des soins quels beaux concepts!!
    Le golf master étant celle entre l’hôpital et la médecine de ville, je crois que je finirai par écrire un memoire là dessus
    Mais non désolé je ne suis pas secretaire coursier femme de ménage ( je précise ce n’est pas un jugement de valeur, ces personnes ont un honorable métier complémentaire au mien à domicile)
    mais stop à ce théâtre grotesque nous ne sommes pas débiles… 5€ la MCI majoration de coordination infirmière : si je pouvais la facturer à chaque fois que je coordonne une prise en charge qui n’est pas de mon ressort je serai riche…
    Et les fameuses maisons de santé… Ou l’on sait que le CSP est respecté bec et ongle..
    Ou bien le je m’enfoutisme intégral quand à l’utilisation des dossiers de soins à domicile, finalement à quoi cela peut il servir quand on travaille avec des méthodes de l’âge de pierre..

    Personnellement je m’éclate dans mon boulot les journées sont plus ou moins chargées mais comme dans tout métier, mais les à côtés m’horripilent et m’exaspèrent dans la forme et le fond…
    1 pas en avant 15 en arrière… Il faut vraiment se réveiller, ‘ sérieusement..
    Bref il y a matière !
    Et sinon le burn out? Les risques psychosociaux? Nous en sommes où? Nos chères collègues disparues … Au final pour quoi? Faut il attendre encore d’autres suicides pour réagir?

  71. Ben ça ne sera pas rendu publique car vu les conditions ça deviendrait 1 scandale. ..

  72. Peter Chus dit :

    Et à quand la révision de notre Décret de compétences et notamment de notre rôle propre qui date à présent de…. 12 ans ?!!! il est urgent d’asseoir notre rôle et notre expertise en intégrant clairement dans notre rôle propre l’acte de détersion mécanique des plaies fibrino-nécrotiques ou encore l’utilisation sans prescription médicale préalable des antiseptiques, NaCl et solutions pour soins de bouche.

    • leilou dit :

      Et tout le reste que nous faisons normalement sur prescription mais qu’on fait en l’absence du médecin parce que pas là et parce qu’il faut le faire : sondages urinaires ou sng, examens sanguins urinaires administration de traitement comme les antalgiques de pallier 1 mise en place d’O2 réfection de pansements complexe avec utilisation de materiel et dispositifs, produits médicaux, pose de sous cut ou vvp…. bref on est bien content que l’IDE prenne les devants bien sûr avec l’accord du médecin ‘a postériori…..ou verbal mais sans trace écrite…. et j’en oublie surement comme les Ecg… sachez que tous les services n’ont pas de protocole à gogo

  73. Il n’a que pour les infirmières et nous les as on en bave autant et on et beaucoup moins Payer qu’elle au passage

    • Marlene Glt dit :

      Le nombre d’année d’études et les responsabilités ne sont pas les même et la différence de salaires n’est pas si énorme lorsqu’on débute !

    • Et à la retraite , il y a un écart pas très conséquent !!

    • Syl Via MC dit :

      Et bien passez le concours IDE. Faites les 3 années de formation et vous aurez leur salaire. On croirait entendre les IDE qui se plaignent de ne pas avoir la même augmentation que les enseignants alors que les IDE bac+3 au final gagnent plus que les enseignants bac+5.

    • et voilà ça continu, 14 ans que j’exerce et c’est toujours la même gueguerre AS/Ide mais punaise on est tous et toutes dans la même galère vous avez choisit ce métier pour quoi ? Nous sommes là avant tout pour les patients c’est du chacun pour soi à vous entendre. On ne pourra rien obtenir tant que nous ne serons pas solidaires!!!!!!

    • Oui vous fait 3 ans d’études ces bien je suis d’accord mes je suis désolé niveau salaire je suis désolé on pourrait nous aussi gagner plus vue la pénibilité de nos tâche, et je suis désolé mes au info ou dans la presse ces que vous qui êtes concerné à chaque fois nous on nous oublie on dirait que nous sommes des qu’une ombre derrière vous. C’est pas une question de guerre entre IDE et As par ce que c’est facile de dire j’ai 3 ans ces vrais nous on en fait une mes qui a l’époque était 2 ans d’étude .
      Nous sommes vos yeux et vos oreilles pendant les toilettes, les repas , et les soins pour une fois soutenez au lieux de monter sur votre pied d’escale

      • leilou dit :

        j’ai des yeux et des oreilles et heureusement parce quand il faut passer derrière certaines d’entre vous on n’est pas déçu du voyage. Oui on fait deux ans voire plus à mon époque, d’études que vous mais derrière ces années il y a aussi des responsabilités dont vous n’imaginez même pas l’étendue et ça je peux te le garantir que tant que tu n’as pas exercé le métier d’IDE bien que tu sois AS tu ne peux pas le savoir !! Et je peux aussi t’affirmer que ce que je dis beaucoup d’anciennes AS comme moi peuvent te le dire aussi. Nos responsabilités sont telles que nous sommes bien sous payés pour ce que nous faisons, certes vous aussi mais ne compare pas tes responsabilités aux miennes STP ou alors passe le concours et les années d’études qui vont avec et on en reparle

    • Marlene Glt dit :

      Avec mes collègues ap ou as ça se passent très bien on travaille en binôme ce qui est super mais elle même nous disent qu’on est sous payer et leur dit la même chose mais elles ne sont pas entrain de nous dire que eux c’est pire que nous .
      Et pour info une spécialité infirmière ça fait 4 ans d’étude et on est aussi peu payé
      Heureusement. Qu’on est solidaire entre nous dans les services . Après l’ordre infirmier défend les Ide ce qui est normal ! C’est pour les Ide!

    • La comparaison entre le salaire des enseignants et des infirmières est curieuse 2 ans de plus peut être mais es, le site c que les enseignants font les postes 6 h du matin 21 h l soir les nuits 1 we sur deux dans le meilleur des cas beaucoup de mal à avoir 3 semaines de vacances l été vivre au commun la souffrance des patients aider les familles allons, allons restons raisonnable

      • leilou dit :

        tout à fait… si on ramène notre salaire / temps e travail à 35h semaine sans les Week-end et jours fériés on est à peine plus payés que le smic… donc non les enseignants qui en plus ont obtenu plusieurs primes annuelles sont loin d’être moins bien payés que nous, au contraire.

    • Va Lou dit :

      Bcp moins? Je crois pas non! En début de carriere je gagne 100 e de plus qu une ap diplomee de la meme annee, alors que j ai fait 2 ans d études en plus et que je suis responsable de ce qu elle fait!!! Encore heureux qu on gagne (un peu) plus! Redescendez sur terre oh !!

    • Marie-Hélène Matter nous sommes les yeux et les oreilles des médecins, est-ce qu’on a la même reconnaissance qu’eux ?
      Et la responsabilité des ide on en parle ?

    • Marie-Hélène Matter ça pique les yeux !

    • Syl Via MC dit :

      Ma remarque avait juste pour but d’attirer votre attention sur le fait que vous raisonnez à partir du salaire. Vous ne pouvez pas vous arrêtez à ça! Nous sommes tous soignants, nous avons tous choisi une fonction qui a nécessité une formation spécifique, en toute connaissance du salaire qui en découle au bout. À en écouter certains, on croirait qu’une augmentation de salaire serait la solution, mais en quoi gagner plus rendrait les conditions de travail moins pénibles? Je me suis permise cette suggestion de passer le concours IDE car tout simplement je suis surprise de voir apparaître une comparaison (reproches) des salaires de nos différentes fonctions. Depuis toutes ces années de travail, c’est tout simplement quelque chose que je n’ai JAMAIS entendu dans mon quotidien professionnel. Jamais une AS n’a reproché son salaire à une IDE. C’est comme si une IDE reprochait au médecin de gagner plus qu’elle. Tout cela pour dire que le débat du salaire est juste hors-sujet. On pourrait avoir 5000€ par mois, si les conditions d’exercice sont difficiles ça ne le sera pas moins pour autant.

    • Adam Bap dit :

      c est bien normal que vous soyez moins payés en tant qu’ASD… tu n’as qu’à faire IDE… et tu n’as qu’à te battre pour TA profession…

  74. Gui Yaume dit :

    L’ordre qui ferait enfin qqch pour les ide et non pas pour eux même… Un fake?

  75. David GD dit :

    l’ONI reçu!!!! alléluia nous sommes tous sauvés!

  76. Améliorer la qualité de vie au travail des professionnels? Qu’ils commencent par supprimer l’obligation d’adhérer et de cotiser, on verra après merci, les syndicats font leur boulot eux

  77. Une enquête?? …. Faut il rire ou pleurer ? Depuis temps d’années que les IDE se tuent à le tâche, avec des effectifs et des moyens toujours de plus en plus réduits. Elles (ils) sont la clef de voûte du bon fonctionnement de nos différents services, avec toujours une présence bienveillante auprès des patients. Encore une enquête? pour apprendre quoi de nouveau? Rire ou pleurer? j’ai décidé de pleurer de rire…

  78. Foutaises ça tournera au fiasco avec le parasitage de nos cadres managers et de la direction stasi

  79. Augmentation des salaires pour les soignants en général !

  80. Nanou Nad dit :

    Il va falloir une vague de suicides pour que cette “connerie” de polyvalence et mobilité soit prise au sérieux… malheureusement…

  81. Sophie Goron dit :

    quand est ce qu’ils décideront de se préoccuper des aides soignantes et ASH car il n’ya pas que les infirmiers qui ont des conditions de travail difficile et nous les aides soignantes qu’est ce qu’on devrait dire????? et a quand l’augmentation de salaire ??? On a vraiment l’impression que nous sommes de la merde!!!!! qu’ils viennent en EHPAD plus tard et ils verront et subiront nos malheureuses conditions de travail.

  82. Ils me font rire ces bandes de C….. au gouvernement !! Là suis en mission dans un établissement mais c’est juste pas concevable, bordel…… jamais plus !!

  83. ils ont interet à la faire de facon anonyme leur enquête…sinon j’imagine bien la mascarade des visites de chambre avec chef de service, médecin, interne, cadre, ide au discours formatté (“c’est une vocation “)….

    • heretik56 dit :

      Tu penses qu’un ordinal va ce pointer dans chaque service et être accueillis par des courbettes par des IDE non inscrits (j’ai hâte de voir ça alors). Et si leur enquête est du même acabit que les autres, avec possibilité de répondre 50 fois, ce sera une nouvelle enquête biaisée faite par des amateurs !!

  84. On a le droit de rêver mais ca fais longtemps que je crois plus au père noel

  85. Niko Bro dit :

    Maintenant qu’ils sont au bord du gouffre il s’apprêtent à faire ce par quoi ils auraient dû commencé.

  86. Bruno Loy dit :

    N’oublions pas que toutes les catégories souffre je sais de quoi je parle suis as

  87. Mdrrrr j attends de voir ca!!!!! Les personnel soignant se crève à la tâche!!! Voila pourquoi il y a tps d arrêt maladie! Ét voir meme de maltraitance parfois…du gros craquage!! Mais le jour où ils seront vieux je leur souhaite D aller en maison de retraite pour voir les moyens que l on nous donne pour S occuper de nos “vieux”!!!

  88. Ils s’en foutent de nous au ministère de la santé. Et encore plus au niveau local. Que ce soit en public, en privé, et même en libéral. ….. on n’est juste bon qu’à nettoyer des c…..!!!!!
    Zéro de reconnaissance……

  89. Ne pas oublier une augmentation des salaires aussi

  90. Faustine Lsr dit :

    Pfff ça changera rien car l’État veut nous faire croire qu’il n’a plus de fric et de ce fait: restriction budgétaire oblige. Tout ceci est de la poudre aux yeux tout comme cet ordre des infirmiers!

  91. Dans combien de temps et sur combien de temps et d’établissements? En espérant que ce ne soit pas notre ministre qui supervise, elle ne connaît rien aux différents métiers de la santé, il n’y a pas que les infirmières qui souffrent, .

  92. Aude Lully dit :

    Je vous souhaite bon courage vu. NOs conditions de travail en ce moment

  93. solange granier dit :

    Ordre Infirmier débouté contre les faux infirmiers ?

    Lu sur Hospimédia :

    Judiciaire

    Un CH perd sa responsabilité pénale de personne morale après avoir subi une fusion-absorption
    05/07/16 – 16h13

    Un CH conserve-t-il sa responsabilité pénale de personne morale après fusion avec un autre établissement ? La Cour de cassation a tranché sur cette question prioritaire de constitutionnalité (QPC), le 29 juin, et estimé qu’il n’avait pas lieu de la transmettre au Conseil constitutionnel. Le tribunal correctionnel de Mulhouse l’avait pour sa part jugée recevable, le 23 mars dernier, dans le cadre de l’affaire qui oppose le CH de Thann (Haut-Rhin) à l’Ordre national…

    • eusebe dit :

      En fait l’oni continue les actions qui avaient cours sous l’ère Le Bœuf, à savoir le gaspillage d’argent qui n’est pas le sien ; et à ce propos, il est étonnant qu’aucun cotisant ne demande le montant annuel des recettes de cet ordre qui nous pond à chaque fois des budgets où n’apparait jamais le total des cotisations perçues…

      • Sansebastien dit :

        Aux dernières nouvelles, un chèque de 3 M est parti à la banque, l’on a peut être oublié de vous en informer. Désolé..
        Confraternellement

        • heretik56 dit :

          Aux dernières nouvelles, vous avez pris une énorme gifle avec votre code de déontologie, manifestement pauvre, restrictif et recopié pour une profession soit disant en évolution constante mdr !! ça fait combien d’années qu’on vous dit que c’est un torchon ?

          Aux dernières nouvelles, vous n’êtes pas sans savoir que ces couillons de l’ordre confondent patientèle et clientèle (lus sur page facebook de l’ordre). Et après, ils vous font tout un blabla sur l’autorité de concurrence concernant la publicité lol

          Aux dernières nouvelles, ils utilisent toujours les mêmes ficelles, c’est à dire que dès que l’on est critique à leur égard, ils vous back-list, parce que le débat démocratique est sûrement une équation à 3 inconnues Nord Coréenne, comme d’habitude.

          Aux dernières nouvelles, les nouveaux diplômés sont pris dans les mailles du filet en leur offrant la 1ère année de cotisation (bah oui tout le monde sait qu’un jeune qui sort de l’ifsi, vivant chez ses parents a forcément un pouvoir d’achat d’inférieur à un IDE avec des enfants, un crédit de maison …. vu le salaire mirobolant dans la fonction publique, qui regroupe la majorité des IDE, heureusement que je n’en fais pas parti).

          Aux dernières nouvelles, le nombre d’IDE inscrits reste stable (en %) malgré les années qui passent, la délation, les GAV, la pression des CPAM …

          Aux dernières nouvelles, nous ne savons toujours pas le nombre d’inscrits, non cotisant ?

          Aux dernières nouvelles, vous êtes en place depuis 8 ans et la profession par à vau-l’eau et vous prenez des drames pour faire pleurer dans les chaumières !! Honteux.

          Aux dernières nouvelles, Mr Mameri annonce que tous les conseillers sont bénévoles, c’est une blague de plus ?

          Aux dernières nouvelles, j’espère que vous allez bien, cher confrère.

        • heretik56 dit :

          Quel rapport avec le suicide d’une IDE !!

          Concernant les conditions de travail, l’ONI déclare:

          Pour cela, nous avons proposé au ministère de remettre un rapport, issu d’une enquête que nous allons mener cet été, auprès des infirmiers” ajoute Karim Mameri.

          Parce que les ordinaux, IDE de profession, censés nous représenter, ne sont pas au courant des conditions de travail qui ce sont dégradées depuis des années ? Alors, on va nous pondre un rapport de plus qui ne servira à rien mais tentera de montrer que l’ONI propose des choses pour la profession !! Vous arrivent ils de lire les nombreux témoignages d’IDE au bord du burn out (voir plus sûrement en plein dedans), dégoutés par leur profession au point de vouloir la quitter !!

          600 000 IDE souhaitent vivement le départ de MST (c’est vrai qu’entre Bachelot, Brentrand et elle, nous avons eu le pire de ce qu’il était possible de nous proposer), mais n’oubliez pas qu’au moins 450 000 IDE (+ ceux qui ne payent plus leur cotisation), attendent aussi l’abrogation de l’ordre avec impatience tellement ils ne ce sont jamais sentis en phase avec lui !!

  94. Sylvie Maire dit :

    Par des suppressions de postes et une charge de travail plus lourde?

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
255 rq / 2,486 sec