Patrick Chamboredon, nouveau président de l’Ordre National des Infirmiers : il faut « valoriser » la profession

Patrick Chamboredon est le nouveau président du Conseil National de l’Ordre des Infirmiers. Alors que la ligne politique du nouveau bureau de l’ONI sera clairement définie courant janvier, il affirme d’ores et déjà sa volonté de valoriser la profession, pour que celle-ci trouve sa juste reconnaissance au cœur de notre système de santé.

 Patrick Chamboredon, nouveau président de l’Ordre National des Infirmiers« Il faut que notre métier soit valorisé » , explique Patrick Chamboredon. « J’ai toujours eu cela à cœur et cela restera ma priorité pour la profession ». Patrick Chamboredon, infirmier dans un service d’hémodialyse de l’AP-HM depuis 20 ans, est le nouveau président de l’Ordre National des Infirmiers.

Investi au sein de l’instance depuis sa création en 2008 et syndicaliste par ailleurs, il est d’abord passé par le conseil départemental de l’Ordre, puis par son Conseil Interrégional de PACA . « J’ai toujours ressenti ce besoin de m’engager pour que la profession ait une meilleure reconnaissance. Pour cela il faut rassembler. A présent au Conseil National, j’estime qu’il faut justement retisser des liens avec toutes les instances départementales et régionales de façon à ce qu’elles participent à la prise de décisions », ajoute Patrick Chamboredon.

Etre plus près des programmes régionaux de santé, impulser une dynamique, trouver de nouvelles pistes, travailler sur les enjeux de la santé publique, mettre en place des projets, soutenir les professionnels et renforcer le rôle de coordination de l’Ordre… Alors que la nouvelle ligne politique de l’ONI n’est pas encore établie – le premier conseil national se réunira le 17 janvier prochain - , Patrick Chamboredon évoque déjà les « chantiers » auxquels lui et son bureau devront s’attaquer. Selon lui, il faut mutualiser « les forces », « créer des synergies » et « laisser de côté le corporatisme ». « L’ONI doit renforcer sa place dans le champ politique. Le dialogue avec les tutelles doit se poursuivre et s’intensifier », explique-t-il.

« Tout cela pour le bien de la profession. Pour sa visiblité, sa crédibilité. Les Infirmiers ont un rôle central, l’Ordre doit permettre de valoriser cette place », insiste-t-il. Alors que l’ONI est encore loin de rassembler et de convaincre les professionnels (seuls environ 240 000 IDE sont inscrits au tableau sur plus de 600000), Patrick Chamboredon n’y voit pas un problème d’image, mais admet « qu’il faudra associer savoir-faire et faire-savoir » : « Il faut rendre hommage aux précédents présidents qui ont su faire vivre l’ONI. Il y a maintenant tout un travail à faire autour de la communication pour que les professionnels connaissent nos missions, notre rôle et nos objectifs. L’idée n’est pas de séduire mais de convaincre ».

Il faudra aussi « pérenniser la situation financière de l’Ordre ». « C’est ce qui nous permet d’exister et d’avoir ses projets.. Les infirmiers et infirmières élus sont équitablement répartis sur le territoire. Ce qui a des avantages…et des limites en ce qui concerne nos rassemblements : nous allons donc privilégier les visioconférences pour ne pas ajouter des frais dans la trésorerie. Je préfère mettre l’argent pour des projets de valorisation infirmière ».

Par ailleurs, Patrick Chamboredon précise que « Le nombre de femmes en responsabilité dans le bureau a doublé, ce qui crée une véritable dynamique au service de la profession ».

L’ONI communiquera sur ses projets et sa ligne politique courant janvier. À suivre…

M.S

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

35 réponses pour “Patrick Chamboredon, nouveau président de l’Ordre National des Infirmiers : il faut « valoriser » la profession”

  1. Sansebastien dit :

    Voilà au moins un Président à qui l’on ne pourra pas reprocher de faire partie de la caste des cadres ou cadres sup, qui considèrent ”que l’ordre n’est pas pour eux (elles), puisque ce ne sont plus des infirmi(ères)ers”…
    Un infirmier soignant qui connaît la réalité de l’exercice au quotidien dans un service de soins, c’est ce qu’il nous fallait pour faire remonter la souffrance des soignants, tous réunis au sein d’une instance dont le nombre est suffisant pour faire basculer une élection présidentielle…

  2. Stéf Pergod dit :

    Toujours plus important d’être représenté que de râler seul dans son coin .. et puis une cotisation ,c’est bien le minimum pour fonctionner…ce qui nous manque depuis longtemps maintenant… être ensemble!!.. tout n’est pas parfait mais …tous solidaires 😉

  3. Il faut arrêté de critiquer sans savoir. C’est bien le problème de notre profession. Passé plus de temps à se plaindre sur les réseaux sociaux qu’à agir. Continuez on ira loin… Pour info notre action bénévole manque de bras et bonnes volontés venez le travail ne manque pas. Par contre attendez vous a être critiquer.

  4. son premier boulot tout faire pour supprimer cet ordre.

  5. Sermi Blaze dit :

    ON N’EN VEUT PAS ET ON EN A PAS BESOIN DE CES GENS QUI NE SAVENT PAS NOUS DEFENDRENT NOTRE PROFESSION EST DE PLUS EN PLUS SINISTRE , HONTE A l’ETAT D’avoir imposé l’ordre des ides encore des gens qui se gavent sur le dos des ides libérales (je ne suis pas ide libérale mais hospitalière) !

  6. tu leur dis que tu ne travailles plus depuis 5 ans et il t’envoie toujours des rappel de cotisations !!!!! que tous ceux qui n’ont jamais payé se lèvent …

  7. On n en veut pas on en veut pas on n en veut pas …..

  8. Katouche Ka dit :

    Il faudrait commencer par former vos présidents de région !!! Ça fait plus de 2 semaine que Mme Pechey me refuse un renouvellement d’activité mixte car elle ne comprend pas qu’en étant IDE intérimaire je n’ai PAS d’employeur, et sa question aujourd’hui pour m’accorder cette autorisation était : vais-je faire uniquement du libéral ou vais-je aussi continuer l’intérim ??? Qu’est que ce que la présidente de l’ordre de lorraine ne comprend pas dans le mot MIXTE???!!!!

  9. Ordre infirmier…. Le truc qui sert à rien !!! Juste à te racketter de 75€ tous les ans

  10. Cool !! Un nouveau “harceleur” d’infirmières hors la “loi”

    A peine 1/3 d’infirmiers inscrit, dans ces 1/3 combien cotisent chaque année ??

    Ils comprennent pas que la profession n’a pas besoin d’eux …

  11. wiwi dit :

    Bonne chance au nouveau président et à son équipe. Il y a tellement à faire. Attendons de voir ce que cela va donner pour la mandature à venir. Restons attentifs et vigilants. Et surtout, soyons une force d’union et de propositions. Et non une source de divisions.

    Respectueusement mes chers confrères.

    William HECAMP

  12. Paul Boyer dit :

    il ont trouvé un nouvel enculeur d’IDE

  13. la valorisation passe par le salaire!! les nonnes c’est fini les gars!!

  14. Val Delerrm dit :

    Et bla-bla-bla et bla bla bla en attendant s est le foutoir partout où je passe …. et plus le temps passe et plus s est catastrophique !!!! 20 ans d exercice et je raccroche à contre cœur mais je finis par détester mon quotidien d infirmière. Bonne continuation pour ce qui y croit encore!

  15. Tant mieux !Qu’il la valorise ! Y’a boulot !

  16. et l’ablation du Redon est prévue pour quand ????

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
258 rq / 2,294 sec