Hôpitaux : la FHF souhaite « reconstituer les viviers stratégiques » de recrutements

Lors d'une conférence de presse mercredi, la FHF (Fédération hospitalière de France) a formulé des axes de proposition en faveur de l'emploi et la formation des soignants. Il s'agit de "reconstituer les viviers stratégiques" de recrutements, a indiqué la fédération. 

Hôpitaux : la FHF souhaite "reconstituer les viviers stratégiques" de recrutements

© Adam Gregor / ShutterStock

Ces propositions ont été formulées dans le cadre de la plateforme Ambition santé 2022, à destination des candidats à l'élection présidentielle.

Pour bénéficier d'un vivier de personnel suffisant d'ici 2027, la FHF propose  d'augmenter les quotas dans les IFSI et les IFAS : 40 000 places en première année d'IFSI d'ici à 2025 (soit +25% par rapport à 2019) et 40 000 places en IFAS (soit + 45% par rapport à 2019). Elle propose aussi une augmentation des quotas pour les infirmiers se spécialisant (+10% d'ici à 2025). 

Elle demande aussi une augmentation de 20% des places en médecine d'ici 2025

Pour "accompagner de moyens humains et financiers supplémentaires la hausse des étudiants en médecine et dans les formations paramédicales", la FHF propose que soient créés 1 000 postes d'hospitalo-universitaires en plus d'ici 2027. 


Recruter, investir et former

Pour faire face au défi du vieillissement, la FHF demande  d'augmenter le nombre de recrutements dans le secteur du grand-âge (+ 20 000 par an) pour atteindre 100 000 professionnels en plus en 2027 et la reprise des formations d'assistants en soins gérontologiques. 

Elle propose de rendre obligatoire la présence d'un infirmier de nuit dans ce secteur. 

La FHF demande également d'investir dans les corps des attachés d'administration hospitalière (AAH), avec plus de professionnels à former. Il s'agit aussi de revaloriser leur régime indemnitaire et développer des mobilités dans les trois versants de la fonction publique. 

Elle demande aussi la mise en place d'un dispositif d'étude promotionnelle pour accompagner le développement des compétences des professionnels de catégorie C.  

D'autres propositions ont été formulées par la FHF, dont l'investissement dans la formation managériale de l'ensemble des responsables et managers hospitaliers, la refonte du système des astreintes, la reconnaissance de l'exercice de nuit et l'application stricte du repos de sécurité à l'ensemble des professionnels. 

Rédaction ActuSoins


Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

1 réponse pour “Hôpitaux : la FHF souhaite « reconstituer les viviers stratégiques » de recrutements”

  1. franck ginet dit :

    Bonjour,pour que les hôpitaux gardent leurs soignants ii faudrait savoir discuter et les écouter et non les entendre et ne rien faire je vous donne un exemple sur l’hôpital des enfants à Toulouse une petite unité de brancardiers travaillent avec les urgences pédiatriques, ils réclament la prime Buzin créé depuis plus de deux ans mais voilà la seule réponse qu ils ont obtenu, vous êtes hors radar alors comment voulez vous motiver des professionnels

Réagir à cet article

retour haut de page
1128 rq / 4,461 sec