L’hôpital universitaire Henri-Mondor (AP-HP) ouvre 85 lits de réanimation

Afin de répondre aux besoins de lits de réanimation pour les patients souffrant du Covid-19, un nouveau bâtiment  de l'hôpital Henri Mondor, va accueillir de premiers patients Covid+ en réanimation, dès aujourd'hui. 

L'hôpital universitaire Henri-Mondor (AP-HP) ouvre 85 lits de réanimation

© François Marin (AP-HP)

Prévu depuis cinq ans, ce nouveau bâtiment devait initialement être achevé en mai et livré en septembre 2020.

Mais face à l'ampleur de l'épidémie  de coronavirus et pour faire face à l'afflux de patients, l'AP-HP a finalisé les achats nécessaires à l'ouverture de ces nouvelles capacités (lits de réanimation, respirateurs, pousses seringues, scopes, matériels de surveillance...). 

Recrutement massif et formation des IDE

L'ouverture de ce nouveau centre de prise en charge de patients Covid en réanimation, nécessite pour 85 lits, le recrutement de 60 professionnels médicaux et de 240 professionnels paramédicaux, fait savoir l'AP-HP dans un communiqué.


Une cellule RH a été mise en place afin d'accélérer la recherche de candidats et leur sélection. "Le recrutement le plus critique concernait les médecins anésthésistes et réanimateurs, les médecins intensifs de réanimation, ainsi que du personnel infirmier compétent en réanimation, et du personnel médico-technique (manipulateurs radio, masseurs kinésithérapie...)", indique l'AP-HP.

Pour amorcer le projet et ouvrir le bâtiment, il a été fait appel aux équipes de l'hôpital : "33 professionnels se sont portés volontaires avec d'autres équipes de l'AP-HP. Le site a également bénéficié du renfort de nombreux volontaires qui vont se relayer par roulement sur le projet jusqu'à fin avril 2020. 73 médecins, 64 infirmiers, 4 aides-soignants, une préparatrice en pharmacie viennent aussi d'Ile-de-France, Bretagne, Nouvelle Aquitaine, Normandie, Occitanie, Provence-Alpes-Côte d'Azur, des Hauts-de-France et d'Auvergne-Rhône-Alpes", détaille l'AP-HP. 

Pour garantir "la relève" de ces équipes, l'institution a également mis en place un dispositif de formation accélérée à la réanimation à destination des infirmiers  : "plus de 200 personnes (infirmiers, mais également étudiants en médecine désireux de faire fonction d'infirmier, médecins et chirurgiens aussi) seront ainsi formés d'ici le 13 avril", indique l'AP-HP. 

Les étudiants de dernière année des instituts de formation en soins infirmiers sont également sollicités pour appuyer les équipes soignantes et se former à la réanimation "Covid".

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Lire aussi, sur ActuSoins.com 

Covid-19 : la transformation des services en réa, source d’entraide et d’angoisse

Coronavirus : « Il faut former les soignants qui seront réquisitionnés » (article du 13 mars 2020)

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
275 rq / 1,287 sec