Deux infirmières soupçonnées d’avoir escroqué la CNAM de 250 000 euros

| 1 745 vues | | mots clefs : , , , , 29 réactions

C'est une nouvelle affaire d'escroquerie au préjudice de la Caisse primaire d'Assurance-maladie du 94 (Val de Marne) qu'a révélé le journal Le Parisien, ce matin. Selon les informations du quotidien, deux infirmières libérales ont été mises en examen, puis placées sous contrôle judiciaire, pour avoir détourné 250 000 euros.

Deux infirmières soupçonnées d'avoir escroqué la CNAM de 250 000 eurosLes deux infirmières ainsi qu'un infirmier exerçant dans le même cabinet ont d'abord été placés en garde à vue au début du mois de mai. Installés à Ivry-sur-Seine et Vitry-sur-Seine, ils auraient été tous les 3 soupçonnés "d'avoir augmenté le nombre de leurs déplacements aux domiciles des patients, d'avoir surcoté des prestations mais aussi d'en avoir créé d'autres de toutes pièces" selon le quotidien.

Au fil de leurs investigations, les enquêteurs de la Police judiciaire, saisis par le parquet de Créteil, ont entendus patients et suspects. Au cours de leur garde à vue, les trois infirmiers auraient nié, dans un premier temps, toute malversation. Puis, l'un d'entre eux serait passé aux aveux.

Le 3e infirmier, qui aurait indiqué ne pas s'être tout de suite rendu compte du système frauduleux mis en place par ses collègues, a été remis en liberté.

Alors qu'un bilan de 2013 de la délégation nationale à la lutte contre la fraude, avait souligné que les infirmiers libéraux étaient en tête de liste en ce qui concerne les irrégularités liées aux prestations en nature et aux soins en ville, ces derniers mois, d'autres cas d'escroquerie d'infirmières libérales au préjudice de la CNAM ont été relatés. Des affaires qui ont provoqué un vif émoi et de l'indignation dans la communauté infirmière qui ne se reconnaît pas dans ces faits.

Rédaction ActuSoins


 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

29 réponses pour “Deux infirmières soupçonnées d’avoir escroqué la CNAM de 250 000 euros”

  1. Nadia Gourio dit :

    Justement Paskal Val je ne « bloque » pas sur le chiffre et ne « stigmatise » pas, je dis que ça me paraît trop énorme pour être « honnête » de la part de la CPAM donc je ne prends même pas la peine de lire l’article. Merci de ne pas déformer ni interpréter mes commentaires, et de ne pas être agressif, je suis IDEL moi aussi et pas à l’abri, comme chacun de nous…

  2. Cotation des soins obsolète .
    Allez chez un commerçant , achetez 2 articles : le 1er tarif plein et le 2nd 1/2 tarif . Vous avez gu cela où !!!

  3. je voudrais connaitre le % d’IDEL malhonnêtes par rapport à la totalité des IDEL…. Par ailleurs, peut-on aussi nous parler de certaines pratiques abusives de certains médecins, de certains kinés? Oui, c’est ok, ça existe mais plus que dans d’autres professions médicales, plus que chez certains commerçants et artisans? Plus que chez les patrons des plus « prestigieuses » entreprises? cessons un peu et lorsque qu’on voudra tuer son chien, il faudra trouver un autre prétexte que la rage….

  4. Malheureusement c’est à cause des personnes peu scrupuleuses et malhonnêtes que notre profession est mise au pilori. Ne soyons pas surpris….

  5. Nous sommes toutes fraudeuses alors arreter de juge

  6. La solution très simple: l ordonnance médicale électronique… Le médecin prescrit directement à la CPAM Via le service et la carte vitale. Le patient reçoit son ordonnance directement sur carte vitale, le pharmacien et tout autre soignant n a plus qu a la lire… Le tla assure l enregistrement du soin entre telle date et telle date… La cotation se fait d elle meme… Car chaque soignant (ou remplaçant) aurait ca carte CPS…. Le système informatique CPAM serait très simple à monter…
    Gain de temps, Gain d argent … Plus de sécurité car toutes les ordonnances seraient lisibles !
    Choc de simplification… Mais le système ne vise pas l efficacité et la qualité du soin !
    Tout est fait pour se noyer dans la masse, la cotation est inadapté et BCp de soins ne sont pas déclarés …
    Dans l ensemble on s y retrouve mais il n y a aucune précision dans la cotation…
    Bref, c est l administration Made in France

  7. ne serais-ce pas la profession libérale qui a le plus faible revenu par acte ?

  8. David Mauray dit :

    Il faut arrêter avec les lamentations il existe des gens honnêtes et d’autres qui n’ont aucun scrupule à voler, maintenant avant de commenter, demandez vous de quel côté vous êtes ? Vous verrez que ce genre d’article ne vous touche pas.

  9. Nadia Gourio dit :

    Non mais franchement 250 000 € ? Ça correspond à combien d’années de fraude supposée ? Je ne lis même pas l’article. S’il y a vraiment fraude, la sécu n’a qu’à vérifier avant de payer.

    • Paskal Val dit :

      C’est uniquement son CA donc du brut sur 3 ans…..car il ne font pas de quartier….il demande l’intégralité des sommes perçues et sont inclus bien sur les honoraires de la remplaçante!!! Donc arrêter de bloquer sur des chiffres et de stigmatiser ces affaires que les CPAM donnent en pâture aux journalistes….la vérité est ailleurs.

  10. Paskal Val dit :

    Ce qui fait du tort c’est surtout les médias qui véhiculent ces affaires sans en connaitre les dossiers!!!!

  11. Beaucoup d’escroquerie malheureusement… Mais quand on met le doigt sur les gens qui abusent du système et qui feront qu’un jour nous n’aurons plus de sécurité sociale, c’est silence radio de la part des administrations…, c’est pas plus mal qu’ils se fassent épingler, ça fera peut être réfléchir les gens qui font la honte de notre métier!

  12. Si la nomenclature était plus simple cela éviterait bien des problémes !!

  13. Je dirai même quant l une de nous se fait agresser par une arme à feu dans le hall d un immeuble et menacée d enlèvement Ca ne fait pas la 1 des journaux, quand une autre se fait tirer dessus pareil silence radio… Mais ce n est pas un secret que les médias ne sont que les marionnettes se régalant du scandale plutôt que des faits gênants!!

  14. Méli Melo dit :

    Par contre l’état qui nous escroque …. Ca dérange personne !!!!!
    Mais 2 infirmiers SOUPCONNES… Ca fait la une ….

  15. Aly Ismael dit :

    Pour erradiquer les « fraudes » c’est simple: il suffit que les IDE envoient les ordos à la CPAM, qui établirait la cotation et paierait en conséquence. Le problème est que tous les IDE sont des fraudeurs potentiels à leur insul, il suffit d’erreurs de cotation. Et puis avec ce système on aurait plus de temps à consacrer à nos patients au lieu d’être dans la paperasse au lieu de faire des formations cotation

  16. Vanessa Decas dit :

    Moî je sais pas comment elles ou ils font car nous même, les soins qu’ont fait sont rejetés car ils ne rentrent pas dans la nomenclature. Et pour les heures de nuit j’en parle pas j’ai l’impression qu’on ne commence pas avant 8 h le matin et qu’on fini toujours av 20 h

  17. Et j ajouterais au cas où des curés des profs des hommes politique des patrons c est pas l habit qui fait le moine

  18. Y a des escrocs partout avoir un DE ne signifie pas honnêteté

  19. Anne Louise dit :

    et tous les autres qui bossent comme des damnes avec leur coeur pour qq euros on en parle ?????

  20. Stef Girard dit :

    Super on va encore nous stigmatiser comme les plus gros escrocs….

  21. A cause de peu de collègues c les autres qui pâtissent de cette mauvaise image

Réagir à cet article

retour haut de page
884 rq / 2,706 sec