Indus : le point de vue de la Cnam

Indus : Le Dr Catherine Bismuth, en charge de la direction de l’audit, des contrôles et de la répression des fraudes à la Cnam, apporte quelques éléments de réponses aux comportements des Cpam et des infirmiers libéraux…

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

1 réponse pour “Indus : le point de vue de la Cnam”

  1. Emmanuelle47 dit :

    Cette personne devrait mieux se renseigner sur les pratique des services contentieux des CPAM. JAMAIS je n’ai été reçu par un DAM au sujet des cotations. JAMAIS on ne m’a reçu pour discuter avec moi des cotations ou m’expliquer mes éventuelles erreurs, JAMAIS. J’ai directement reçu la notification d’indu… avec refus d’entendre ma défense. Les pénalités ont été décidé alors que les indus n’ont pas été avérés puisque en cours de contestations au TIG. Aucun point de la procédure prévue par le code de santé public n’a été respecté.
    Donc non nous n’avons aucun moyen d’éviter ces procédures, car même quand on se rend irréprochable, ils peuvent nous reprocher, et nous voler des années de vie.
    Pour info j’avais rendez vous avec un DAM…. qui a annulé son RDV quand il a appris que j’avais une procédure contentieuse en cours, donc c’est bel et bien tout le contraire de ce qui est dit dans cette interview… Car si je cote mal, il serait urgent de me montrer mes erreurs pour qu’elles ne perdurent pas. Or le but n’est pas celui là… le but est de m’extorquer de l’argent pour valoriser les résultats du services contentieux de la CPAM. C’est en fait totalement l’inverse de ce que vous évoquez. Par ailleurs, mon histoire n’est pas dans le cadre d’une suspicion de fraude, mais simplement d’abus. Mais cela n’a pas empêché de me traiter comme une coupable d’office, sans aucun respect pour les droits de la défense.
    16 000€ d’indus… 5000€ de pénalités…. en cours de contestations… pour 4000 € de frais d’avocat.

    Merci la CPAM pour cette reconnaissance de mon travail.

    (dans mon cas délit statistique…. je travaillais seule avec 2 remplacants… mais les soins des remplacants sont comptabilisés sous le numéro de l’installé…. donc je dépassais la moyenne en chiffre d’affaire global… tout en étant légèrement en dessous de la moyenne en chiffre d’affaire personnel)

Réagir à cet article

retour haut de page
363 rq / 4,645 sec