Le salon Infirmier, version 2018

Depuis deux ans, le salon Infirmier vit de nombreux changements : après avoir rejoint la Paris Healthcare Week en 2016, il a été cédé à PG Promotion par Initiatives Santé qui reste chargé de l'élaboration du programme scientifique. Aube Jeanbart, directrice générale adjointe de PG Promotion nous a fait part de ses ambitions pour le salon Infirmier qui fête sa 31e édition. 

Quelles sont vos ambitions pour Paris Healthcare Week ? 

A.J.  : Avec le regroupement de plusieurs salons sur la santé, c’est un événement, un temps fort sur la santé au sens large une fois par an. Nous nous sommes appuyés sur les salons historiques de la FHF et nous avons intégré le Salon Infirmier, ce qui permet d’ajouter une brique, celle des soignants, dans le cadre d’une synergie qui est parfaite. Notre ambition, c’est de continuer à attirer des évènements en lien avec la santé et probablement passer, pour l’ensemble, à plus de trois jours. 

Vous parlez de synergies… 

A.J.  : Il y a des synergies évidentes entre le Salon Infirmier et HopitalExpo mais aussi entre le Salon Infirmier et GerontHandicapExpo. Le regroupement permet aux visiteurs de passer de l’un à l’autre. Prenons l’exemple des infirmières en Ehpad, elles peuvent s’intéresser, pour approfondir leurs pratiques aux conférences et ateliers du Salon Infirmier mais également découvrir les solutions destinées à améliorer le confort des résidents ou à gérer la perte d’autonomie, présentées dans GerontHandicapExpo.  

Quelle est votre stratégie pour développer le Salon Infirmier ? 

A.J.  : Nous voulons faire de ce salon un événement rassembleur pour une profession qui en a bien besoin et qui souffre. Un événement où il y a du partage sur des thématiques fortes, qui permet également l’échange, par exemple entre les infirmières et les infirmières libérales. Le lien entre ville et hôpital est indispensable afin de faciliter les retours à domicile. Nous réfléchissons aux moyens à mettre en œuvre pour favoriser cet échange. Nous souhaitons également rapprocher le Salon Infirmier d’autres évènements dédiés aux soignants et aux infirmiers. Certes, le Salon Infirmier ne s’étendra plus comme avant. A l’époque, il y avait de forts besoins en recrutement. Aujourd’hui, il s’agit plus de turn-over, d’accompagner une profession qui veut bouger. Nous accueillons d’ailleurs cette année le Québec qui cherche à attirer des vocations.  

Une conférence que vous désirez mettre en avant ? 

A.J.  : C’est difficile d’en choisir une. Je choisirai une conférence de l’Agora Manager qui montre bien l’intérêt que peuvent avoir les infirmiers à visiter le Salon Infirmier mais également les autres salons. Il s’agit des apports de l’hospitalisation à domicile (HAD) dans la gestion de crise avec un retour d’expérience sur les suites de l’Ouragan Irma aux Antilles*. La HAD Hospitalisation à domicile a permis d’assurer la prise en charge des patients et la continuité des soins. Ils ont ainsi soulagé l’hôpital.  

Propos recueillis par Cyrienne Clerc 

*Mercredi 30 mai de 16h15 à 17h 

Paris Healthcare Week, c’est  : 

- le regroupement d’HopitalExpo, de GerontHandicapExpo, du Salon HIT et du Salon infirmier. Elle accueille, pour la première fois le séminaire annuel du groupe de travail « Santé Publique » de l’Union internationale des Architectes sur le thème « Donner un nouveau souffle à l’hôpital du XXIe siècle » ; 

- 30 000 visiteurs, 850 exposants, 10 villages thématiques (dont un bloc opératoire grandeur nature), 250 agoras et plus de 800 intervenants. 

Les dates : 

- Mardi 29 mai de 9h00 à 18h00
- Mercredi 30 mai de 09h00 à 20h00

- Jeudi 31 mai de 09h00 à 17h00

Le lieu : 

Paris Expo - Porte de Versailles - Pavillons 7.2 et 7.3

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
219 rq / 1,351 sec