Les téléconsultations en Ehpad efficaces pour la prise en charge des escarres

Des consultations par télémédecine semblent coût-efficaces pour améliorer la prise en charge des patients porteurs d'escarres en Ehpad, selon une étude présentée au congrès commun des sociétés savantes française et européenne de médecine physique et de réadaptation (MPR), début juin à Marseille.

Les téléconsultations en Ehpad efficaces pour la prise en charge des escarresUne expérimentation de téléconsultation a été menée de septembre 2012 à septembre 2013 dans six Ehpad en Gironde et en Dordogne. L'analyse a porté sur 64 téléconsultations pour escarres (sur 90 au total), avec comparaison des données avant l'expérimentation. Après l'obtention du consentement du patient et du médecin généraliste, l'équipe soignante de l'Ehpad peut se connecter avec le centre expert au pôle de gérontologie du CHU de Bordeaux, qui rassemble un gériatre, une infirmière, un ergothérapeute et une diététicienne. Bilan : les téléconsultations ont permis de diminuer de manière significative au plan statistique la douleur ainsi que la surface des escarres (de 14 à 6,7 cm2 en moyenne). Le rythme de changements des pansements a été amélioré, passant de tous les 3,8 jours à 1,5 jour, tout en étant associé à une diminution du coût moyen par semaine en pansements. Le taux de suivi des recommandations a augmenté, notent les rapporteurs de l'étude. Autre observation : sans ces téléconsultations, les médecins généralistes auraient demandé un avis spécialisé dans 63,2% des cas.

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

2 réponses pour “Les téléconsultations en Ehpad efficaces pour la prise en charge des escarres”

  1. sancho dit :

    Bonjour,
    La prise en charge des soins d’escarres ainsi que leur prévention ne font elles pas parties du rôle propre infirmier ?
    Cette expérimentation est une bonne idée en cas de gestion difficile des plaies d’escarres, mais pourquoi ne pas mettre l’accent sur le manque cruel de vraie formation des infirmiers sur la prévention et le traitement des plaies d’escarres.
    Nos obligations réglementaires nous reconnaissent compétents pour traiter ce type de problème même si la formation initiale que j’ai suivi était très limite en terme de connaissance sur les types de plaie, leurs traitements,… . Mais depuis nous avons obtenu une prescription limitée pour le matériel de prévention ainsi que les pansements nécessaires au traitement de première intention des plaies d’escarres. Est ce que cela a changé ?
    Maintenant, c’est à nous de nous former pour ré investir cette compétence et se mettre en adéquation avec nos obligations avant de créer des télé consultations qui doivent être une aide mais certainement pas remplacer la compétence infirmière et son raisonnement clinique.
    Cordialement

  2. Bellemma dit :

    Quelle bonne idée, cela permet de gagner du temps et de mieux soigner. Dans le même ordre d’idée, j’ai entendu parlé du Bucco-Bus, bus qui se déplace de maison de retraite en maison de retraite avec le matériel de dentiste.

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
255 rq / 4,368 sec