Journée internationale des infirmières : c’est aujourd’hui !

Comme chaque année depuis 1965 est célébrée le la journée internationale des infirmières. Date retenue en hommage à Florence , cette britannique née le 1820, pionnière des soins infirmiers modernes.

Journée internationale des infirmières : c’est aujourd’hui !C’est dans les années 1840 que Florence Nightingale, intéressée par les questions sociales, décide de s’engager dans le soin des malades.

A l’époque, la profession d’infirmière n’est pas considérée comme appropriée pour une femme instruite, et ses parents désapprouvent donc son choix.

Mais après un voyage en Europe avec des amis de la famille, qui l’a conduit en Allemagne, Florence Nightingale y retourne l’année suivante et entreprend une formation de soignante pendant trois mois.

Cette formation lui permet de répondre, en 1853, à une offre d'emploi comme surveillante de l'Establishment for Gentlewomen.

 Nouvelles responsabilités

Pendant la guerre de Crimée (1853-1856), elle est chargée, par le ministre de la guerre, d’organiser l’introduction d’infirmières dans les hôpitaux militaires en Turquie. Elle gagne progressivement l’estime des médecins et des soldats, et sa mission s’avère être un succès.

Pour manifester la reconnaissance de la nation à son égard, une souscription nationale est organisée en novembre 1855, qui permet à Florence Nightingale d’œuvrer à la réforme des hôpitaux civils en Grande-Bretagne.

En novembre 1856, elle dirige la Commission royale pour la santé de l'armée chargée de la campagne d’amélioration de l’état sanitaire dans l’armée britannique.

Elle rédige un rapport incluant des statistiques détaillées, et devient, pour sa contribution aux statistiques de l'armée et aux statistiques comparatives des hôpitaux, la première femme à être élue membre de la Société Statistique.

Reconnaissance nationale

En 1860, grâce aux fonds récoltés lors de la souscription nationale, elle créée une école d’infirmières à Londres, qui devint un modèle du genre : Nightingale School and Home for Nurses at Saint Thomas' Hospital.

Les infirmières-stagiaires y reçoivent une formation pendant une année, principalement un travail pratique. Cette même année, son travail le plus connu, Notes on Nursing, qui établit des principes de soins, est publié.

A partir de 1872, elle consacre une attention plus particulière à l'organisation de l'école. Une fois formées, les infirmières sont envoyées dans les hôpitaux en Grande-Bretagne pour former à leur tour le personnel, et à l'étranger pour créer de nouvelles écoles de formation des soignantes sur le modèle de l'Ecole Nightingale.

Des écoles de formation

En 1864, elle met sur pied un système de soins à domicile, des maisons de naissance ou encore des hôpitaux pour les pauvres et les malades mentaux, puis fonde, en 1869 avec Elizabeth Blackwell, le Collège médical des femmes. En 1873, le Système Nightingale pour la formation des infirmières est adopté aux Etats-Unis.

En reconnaissance de son travail, la reine Victoria lui décerne en 1883 la Royal Red Cross. Florence Nightingale décède en 1910 à l’âge de 90 ans.

La Journée internationale des infirmières, créée à l’initiative du Conseil international des infirmières, est l’occasion pour la profession de réaffirmer son attachement à vouloir améliorer ses . Le 12 mai, est également la journée mondiale de la fibromyalgie, maladie que Florence Nightingale a développée à l’âge de 40 ans.

Laure Martin

Source : http://www.medarus.org/

 Le rapport du CII : « Les infirmières, une force pour le changement : une ressource vitale pour la santé. » A lire sur ActuSoins

 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

178 réponses pour “Journée internationale des infirmières : c’est aujourd’hui !”

  1. Anonyme dit :

    Ludo Limko Vincent Biolley Charleen Fn Sofiane Judoka

  2. Anonyme dit :

    Merci de ne pas oublier notre sainte Patronne qui est Camille le 14 juillet

  3. Anonyme dit :

    Virginie Suraud, Maylis Etchart, Carole Chabalgoïty, Joanna Kdieu c’est notre journée !

  4. Anonyme dit :

    Ah bah elle doit se retourner dans sa tombe notre Florence ! Parce qu’ici bas, les patients sont devenus des clients, et c’est un beau bordel dans les services de soins !

  5. Anonyme dit :

    Pauline Beaubreuil Audrey Brg Camille Terrier MariOn Radafshar Gil Laplante ❤️

  6. Anonyme dit :

    Pauline Beaubreuil Audrey Brg Camille Terrier MariOn Radafshar Gil Laplante ❤️

  7. Anonyme dit :

    T’as tout lu Mathilde Bourguet lol!!!

  8. Anonyme dit :

    C’est vrai que les IDES sont à la fête lol

  9. Anonyme dit :

    Aaaaaaah Florence!!!! Hein Jeremy???? ❤️

  10. Anonyme dit :

    Vive nous les filles
    Vanessa Rousseau
    Ophélie Chevalier
    Justine Landrieau

  11. Anonyme dit :

    Élodie Coulon Dollon Pauline Sophie Mahoudo Raux Caroline Vaillant David Supertramp le Vagabond Geraldine Richard Alyssia Beaufrere c’est votre journée

  12. Anonyme dit :

    Julie Patinet Anthony Mestadier Naïda Ibh Madison Quintane Tiitine Mahes

  13. Faïza Youbi dit :

    Btissam El Haimar mon infirmière préférée mouaaaaaaahhhhh

  14. Manou Mms dit :

    C est la journee des travailleuses a 2000 euros en fin de carriere
    La bonne blague

  15. Si l’on pouvait revenir en arrière au tout début, quand tout était à faire. Aujourd’hui tout est dėfaire et à refaire.

  16. Et un grand merci pour votre disponibilité , vous êtes formidables…

  17. Super Êt …. On gagne Tjs aussi peu Êt ns sommes Tjs autant en sous effectif. dc on s en fou de leur journée juste pr faire genre qu on s intéresse à nous

  18. 16 ans que j exerce ce métier et oui nos conditions de travail sont de plus en plus pourries mais ……………… je kiffe toujours autant mon taf et pour rien au monde je changerais alors VIVE NOUS LES IDE

  19. Pour être ma journée ,ça était ma journée !!! je suis épuisée en plus d être sous payée dans des conditions de travail difficile

  20. Encore une journée qui sera passée bien inaperçue

  21. Catégorie professionnelle aimee des patients mais que hait cette salope de Marisol

  22. Monique Karl dit :

    Ce. Ne sont pas des robots mais des etres humain. Bravo a vous tous

  23. Monique Karl dit :

    Bravo a toutes les infirmiers et infirmières et surtout que leurs conditions de travail changent amitiés

  24. Bonne fête à moi et aux autres. Mais en fait c’est tous les jours notre fête. Avec de plus en plus de boulot… De moins en moins de moyens … Humains et matériels … Et des “clients ” puisqu’il fait les appeler comme ça, qui sont de plus en plus exigeants …..
    Bonne fête !!!

  25. Que serions nous SANS vous ????? MErci !

  26. Et cela sert à quoi ??? Des conditions de travail lamentable , salaire bof , harcèlement , culpabilisation ….

  27. Merci à tous, infirmières et infirmiers, pour votre dévouement

  28. Na Nou dit :

    Ah oui et quelle photo très représentative… je ne sais si je dois rire ou pleurer…

  29. Helga Tiphon dit :

    Un gros bisou à toutes (tous) les infirmières et aide-soignantes, ex-collègues, à qui on demande de faire des efforts surhumains 7/7.. courage….

  30. Virginie Robert Aurélie Demol Emilie Frantz Orlane Rbnt Mathilde Josette Martinez c’est votre journée !

  31. Et aujourd’hui c’est le colloque infirmier à Saint-Etienne

  32. Cette profession doit être soutenue, par le peuple français

  33. Bonne fete steph et a toutes tes collegues

  34. Bonne fête à Veronique Dian-Augustinien

  35. Maud Berrard dit :

    Super !!! Mais ça change quoi même pas les croissants offerts !!!!

  36. Bonne fête à nous tous…
    Il est important de faire connaître et RECONNAÎTRE notre profession. …
    Même si c est symbolique cette journée à raison d ÊTRE , alors soyons fier et portons nos VALEURS haut et fort….

  37. Léa Coquelicot Aline Mercier Madrina Comodini Maude Carou bonne fête les filles 😉

  38. Bonne fêtes à mon amie Christine qui es très dévoué pour son métier

  39. Mamane de deux infirmières dont je suis trés fiére

  40. Mesdames Mesdemoiselles et Messieurs je vous salue bien bas et vous remercie de votre invetissement ,patience ,écoute et j,en oublie…

  41. Toute une journée ? Ouais trop bien… Comme si ça changeait quelque chose. Ah oui “l’occasion de réaffirmer que l’on veut changer nos conditions de travail” ? La blague.

  42. Claire Cpz dit :

    Stéph’y Ls Charlyne Laude à mes 2 infirmières préférées ❤️

  43. Agnes Martin dit :

    Quand je pense que l’on a besoin d’une “journée”. C’est pourtant un travail quotidien très mal payé. Mais c’est normal, après tout, on ne s’occupe que de vie et du bien être de chacun. Un détail quoi !

  44. Bonne fête à toutes les infirmières

  45. 2016. Encore une image qui représente bien le métier !

  46. Laur Ence dit :

    BONNE FETE A MA FIFILLE Sophie Blondeau

  47. Ah ça oui ça a été notre journée aujourd’hui!!!

  48. Merci a tout le personnel médical qui se bat tous les jours pour sauver des vies

  49. Et pourvu que dans quelques années l’hôpital public existe encore et que les personnes démunies aient aussi encore droit aux soins

  50. Bonne fête Nathalie Waisler et Elo D-g : vous êtes mes héroïnes (moi qui tombe dans les pommes à la vue d’une goutte de sang!) bravo pour tous les jours aux super infirmières et infirmiers!

  51. Bonne journée à toutes les infirmières, qui sans elles la médecine serait imparfaite et inefficace.

  52. Baya Zaid dit :

    Emi Lie, Celda Christian, Coralie Astier, Vaness Onsenfou, Aurélie Sebe, Tiluna Guiraud, Joliefleur Adeline,Karine Vey, Sophie de Seauve… Etc

  53. Linda Bouzar dit :

    Imen Sucre Noisette,Soumi Soussi,Roza Bebba, Khadidja Urgentiste,Sarah Curieuse

  54. Pierrot Jpg dit :

    Bonne fête ma chere soeur. .courage .l union fait la force .

  55. Pour tout le personnel , pensées à tous

  56. Aujourd’hui 12 mai c’est l’anniversaire de ta Mamie Marie !

  57. Yvette Lang dit :

    Pour toutes les infirmières, merci à vous…))

  58. Bonne fête à toutes les soignantes, mais je crois que ce n’est pas à nous de nous congratuler, un geste de reconnaissance devrait venir d’autrui et surtout de respect

  59. DE 65….promo Florence Nightingale…..salut à toutes mes collègues….

  60. Pour toutes les infirmières que je connais : régine saab et véronique Moroz-le Gales Veronique. Gros bisous les filles et merci à vous.

  61. Aùdreey Mch dit :

    Magali Schafer Carole Galmel Amicie De Saint-Pern Sylviane Amichia Elodie Fornetran Sara Rossi

  62. Après 30 années de bons et loyaux services le centre dans lequel je travaille géré par des financiers , fonds de pensions, trouvent que certains anciens coûtent trop cher et sous prétexte de reorganisation vous incitent a partir.. Et pointer au chomage.. Il faut stopper le fait que des actionnaires soient majoritaires pour diriger la santé des francais.. Une piste de réflexion ..

  63. eusebe dit :

    http://www.assemblee-nationale.fr/14/cri/2013-2014/20140200.asp#P220028

    Ordre national des infirmiers

    M. le président. La parole est à M. Jean-Luc Reitzer, pour le groupe de l’Union pour un mouvement populaire.

    M. Jean-Luc Reitzer. Madame la ministre des affaires sociales et de la santé, le mois dernier, six infirmières du département du Haut-Rhin ont été convoquées par la gendarmerie sur décision de justice. Quel crime ont-elles bien pu commettre ? Tous simplement ne pas avoir adhéré à l’Ordre national des infirmiers !

    Il leur a été signifié de rejoindre cet ordre sous soixante jours, au risque de se voir condamnées à une peine d’un an de prison et à une amende de 15 000 € pour exercice illégal de la profession d’infirmière !

    Certaines d’entre elles ont été traitées comme de véritables criminelles, subissant prises de photos et d’empreintes digitales. Des faits similaires se sont d’ailleurs reproduits la semaine dernière et ont conduit à une convocation pour ce dimanche 18 mai, à quinze heures, à la gendarmerie ! Je vous laisse imaginer, madame la ministre, l’état psychologique de ces infirmières, dont chacun reconnaît ici la difficulté du travail et le dévouement exemplaire !

    Ma question, vous l’aurez compris, porte autant sur la forme que sur le fond de cette affaire. Vous avez, à plusieurs reprises, affirmé que l’adhésion à l’ordre des infirmiers devait être facultative. Pourriez-vous aujourd’hui clarifier votre position à cet égard ? Chacun conviendra en effet que ce que viennent de vivre ces infirmières est particulièrement choquant. (Applaudissements sur les bancs du groupe UMP.)

    M. le président. La parole est à Mme la ministre des affaires sociales et de la santé.

    Mme Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé. Monsieur le député, je voudrais, au lendemain de la journée mondiale des infirmiers, rendre ici hommage au travail quotidien des quelque 550 000 infirmières et infirmiers qui, dans notre pays, travaillent auprès des patients de façon remarquable.

    M. Franck Gilard. Ce n’est pas la question !

    Mme Marisol Touraine, ministre. S’agissant de l’adhésion ou non à l’Ordre national, la situation vécue aujourd’hui par les infirmiers n’est évidemment pas satisfaisante. Je me réjouis d’entendre vos propos, monsieur le député, car s’il y a aujourd’hui un ordre, c’est parce que votre majorité a souhaité l’instaurer en 2006, alors même que l’écrasante majorité des infirmiers ont marqué depuis le départ leur opposition à sa création. (Applaudissements sur les bancs du groupe SRC. – Exclamations sur les bancs du groupe UMP.)

    Mme Laurence Dumont. Voilà la vérité !

    Mme Marisol Touraine, ministre. Je le dis très sincèrement et très fermement : l’Ordre national des infirmiers est contesté, il est sans légitimité, et son avenir est donc menacé. (Applaudissements sur plusieurs bancs du groupe SRC.)

    Je salue le travail des parlementaires du groupe socialiste, républicain et citoyen qui, rassemblés dans un groupe de travail animé par Annie Le Houerou, œuvrent à l’évolution de la loi et proposeront très rapidement des dispositions.

    Cet ordre est contesté car la très grande majorité – 85 % – des infirmiers travaillent en établissement. La mise en place d’un ordre avec adhésion obligatoire ne correspond donc pas à la situation vécue par les infirmiers, qui est donc amenée à évoluer. (Applaudissements sur les bancs du groupe SRC.)

    M. le président. Nous avons terminé les questions au Gouvernement.

  64. eusebe dit :

    http://www.espaceinfirmier.fr/actualites/au-jour-le-jour/articles-d-actualite/140513-ordre-infirmier-retour-aux-urnes.html
    Et bien voilà donc le 2ème tour : comme d’habitude, l’ordre montre de graves lacunes avec les chiffres, mais ça, on ne s’en étonne plus.
    Quant à ces élections, il faudra, bien sûr, leur réserver la même indifférence qu’au premier tour : les élites ordinales n’ont toujours pas compris qu’on en voulait pas de leur machin, et ça aussi, on ne s’en étonne plus…

  65. onialapoubelle dit :

    4 autres infirmières convoquées à la gendarmerie dans le Haut Rhin suite aux dénonciations de l ordre infirmier du 68 …

    http://www.cftc-santesociaux.fr/triste-france-qui-laisse-salir-ses-infirmieres/

    extrait : “on apprenait ce mardi 6 mai, que 4 infirmières dans une autre maison de retraite avait été appelées à se présenter à la gendarmerie Saint Louis prochainement. Et comme on ne recule devant rien dans ce beau pays, l’une d’entre elles, a même été convoquée pour le dimanche 18 mai en plein après- midi”.

  66. onialapoubelle dit :

    http://informidel.blogspot.fr/2014/05/madame-la-presidente-nationale-du-sniil.html?spref=fb

    dimanche 11 mai 2014

    Madame la présidente nationale du SNIIL

    Les idels de plusieurs départements nous transmettent le rappel d’adhésion 2014 qu’ils reçoivent du SNIIL.

    Ceci vous paraîtra probablement injuste, mais elles ou ils ne souhaitent plus payer à l’un ou l’autre des 4 syndicats des libéraux la moindre cotisation car aucun parmi ces 4 syndicats ne réussit depuis des années maintenant à les convaincre de leur indépendance ou de leur réelle efficacité.
    Elles ou ils ne voient en considérant les petits arrangements de ces 4 avenants signés avec l’assurance maladie, que le moyen de faire diversion pendant que leurs droits à se défendre sont bafoués.
    Elles ou ils dénoncent un système de représentation de la profession opaque, dans
    lequel aucun des 4 syndicats censés représenter les idel ne communique ses comptes et le nombre exact de leurs adhérents. Des taux de représentativité inférieurs au minimum requis apparaîtraient alors révélant la situation anormale dans laquelle des accords sont pris au nom de la profession.
    Elles ou ils attendent de leurs futurs représentants dans les syndicats ou à l’ordre infirmier qu’ils expriment clairement et immédiatement leur position face aux attaques répétées contre la profession, face au harcèlement des Cpam vécu au quotidien par les idels qui travaillent dans la hantise de se voir injustement poursuivre ou condamner, comme le confrère d’à côté, pour des questions d’interprétation de la nomenclature par les caisses.
    Elles ou ils attendent que les syndicats ne restent pas silencieux face à des situations dramatiques subies par des idels victimes d’administratifs de la SS entraînés à casser les infirmiers libéraux.
    Madame la présidente nationale vous souhaitez que le syndicat augmente son effectif des adhérents, seule une action sans détours sera en mesure d’obtenir un tel résultat.
    Vous êtes signataire de la convention infirmière, membres de la CHAP (commission de hiérarchisation des actes médicaux), et bien d’autres commissions, c’est là et maintenant même qu’il est crucial et capital de dénoncer la situation anormale fabriquée de toutes pièces par les Cpam mettant en péril l’existence des idels.
    Vous détenez probablement le seul moyen de donner du sens à toutes les promesses affichées par le Sniil sous le slogan ci-contre. Les idels désirent voir maintenant, sans attendre, pour y croire.

  67. onialapoubelle dit :

    12/05/2014

    « Les infirmières peinent à être reconnues »

    Ce 12 mai, anniversaire de la naissance de Florence Nightingale, est célébrée la Journée internationale des infirmières. Le point sur leur mobilisation avec Alain Vilbrod, docteur en sociologie et professeur à l’Université de à Brest, qui a étudié la profession pendant plusieurs années.

    http://www.espaceinfirmier.fr/actualites/au-jour-le-jour/articles-d-actualite/140512-les-infirmieres-peinent-a-etre-reconnues.html

  68. onialapoubelle dit :

    Journée internationale des infirmières: Radiographie d’un métier qui recrute

    Créé le 11/05/2014 à 19h51 — Mis à jour le 12/05/2014 à 07h22

    http://www.20minutes.fr/economie/1372201-journee-internationale-des-infirmieres-radiographie-d-un-metier-qui-recrute

  69. onialapoubelle dit :

    En ce 12 mai, nous souhaitons une joyeuse fête à toutes les infirmières et à tous les infirmiers. Avec une pensée particulière pour nos collègues qui exercent dans des pays où il y a peu de moyens et beaucoup de bonnes volontés. Avec un rappel de nos 3 revendications : augmentation des salaires, prise en compte de la pénibilité liée à la profession, abrogation de cet ordre infirmier.

  70. Annie Gabard dit :

    pour toutes les infirmières qui commencent leur carrière ..;

  71. syndicat RESILIENCE dit :

    12 mai, Journée Internationale Infirmière :
    ordre infirmier, la descente aux enfers …

    alors que partout dans le monde, les infirmières sont appelées à fêter le 12 mai comme signe de rassemblement mondial professionnel par le CII, c est en France que le ridicule infirmier donne le LA avec un ordre éponyme qui fait honte, une fois de plus, à notre profession,

    après la délation et la dénonciation ordinales récentes de plusieurs cdoi auprès des procureurs dans le Loiret et dans le Haut Rhin, avec pour conséquences des dizaines de convocations (ayant eu lieu ou à venir) dans les gendarmeries et les commissariats,

    après la baffe magistrale infligée par la profession à ce même ordre infirmier en avril dernier avec 78% de non votants parmi les enrôlés de force, adhérents victimes de menaces et de chantages par les CPAM et les employeurs, plus de 95% d abstention si on élargit cette farce électorale à l ensemble des 600 000 infirmières en activité, dont plus de 80% en exercice illégal refusent la soumission,

    alors que l ordre infirmier sur endetté n a toujours pas publié ses comptes 2013 et que sa banque continue de le soutenir abusivement, présidant en lieu et place la destinée financière d un ordre policier qui n a plus rien d infirmier,

    c est en catimini que les pontes ordinaux viennent, une nouvelle fois, de reporter à 2015 les élections régionales prévues en juin 2014, compte tenu de la débâcle électorale départementale d avril 2014, ces mêmes conseillers régionaux non réélus en 2011, ayant reconduit/voté aussi illégitimement le conseil national en décembre 2013,

    Florence Nightingale doit se retourner dans sa tombe devant une telle insulte à la mémoire Infirmière, l ordre infirmier s étant auto proclamé en charge de la défense de l honneur de la profession,

    pour mémoire, RESILIENCE a toujours des plaintes en cours à Paris contre l ordre infirmier pour escroquerie à la cotisation annuelle, contre X à Strasbourg et auprès de la CNIL pour utilisation frauduleuse des fichiers ordinaux, contre deux personnes à Lyon et en Charente pour usurpation de la qualité professionnelle infirmière, etc …

    plus que jamais, RESILIENCE rime avec RESISTANCE, et c est dans cet esprit du refus à la soumission à un code ordinal minable de déontologie infirmière, dont la publication ne cesse d être réclamée par le président Borniche depuis des années, que RESILIENCE appelle les infirmières et les infirmiers en exercice illégal à continuer la lutte, le combat et la résistance citoyenne en refusant de cotiser/adhérer pour assécher financièrement et par là même abroger un ordre professionnel nuisible et inutile qui n aurait jamais du voir le jour.

    RESILIENCE – 20 rue de Molsheim – 67000 Strasbourg.

    • Pierrefrancois dit :

      Pour mémoire, la personne qui écrit ce texte ci-dessus signé Résilience a été condamnée deux fois pour diffamation publique et injure publique !
      Alors on peut émettre les plus grands doutes sur son contenu…

      • onialapoubelle dit :

        Pour mémoire PierreFrançois est infirmier libéral et élu ordinal dans le 57. Pour mémoire le code de déontologie IDE interdit de diffuser sous pseudo (art.52). Alors commence donc par respecter tes propres règles avant de venir ici pleurer sur le triste sort de ton ordre infirmier. Je suis membre de Résilience et fière des condamnations pour injures et diffamations contre cet Ordre infirmier que nous combattrons sans cesse.

      • moutarde dit :

        Et ? La diffamation c’est juste sur la forme et tu le sais très bien.

      • moutarde dit :

        95 % des IDE inscrits ou pas ne se sont même pas déplacés pour voter lors des élections cdoi par manque d’intérêt pour votre inutilité ou pour marquer leur rejet de l’organe qui ne représente que vous…

        95 % d’abstention !!!

        Les cdoi n’ont même pas fait le plein de conseillers qu’ils soient titulaires et/ou suppléants probablement pour les mêmes raisons que les non votants…

        De fait les élections des croi sont repoussées…

        Heureusement que pour le cnoi, après avoir été prorogé de 2 ans par décret ministériel anti démocratique et grâce à la filouterie de quelques uns, les 1ères érections ? à l’envers ont eu lieu pour sauver les fesses de celles et ceux qui se disent représenter de force la profession infirmière…

        Qu’a prévu Didier l’embrouille pour les cdoi vacants ou bancales dont les conseillers virtuels sont électeurs des croi ? Des élections partielles ? Des mises sous tutelle ?

        T’es prêt à remettre ta place en jeu ?

        • eusebe dit :

          Résumons le déroulement de cette bouffonnerie électorale :
          d’abord, on commence par la fin, sans toutefois pourvoir tous les postes nationaux.
          Ensuite, ce sont les élections départementales auxquelles 22 % des inscrits (6% à peine du total des infirmiers) ont voté ; mais qu’importe, le chef jubile, il y voit une progression par rapport à 2008, alors qu’il y a eu moitié moins de votants. Et en terme de résultats, c’est la débâcle..!
          Pour le fun, l’ordre parle d’un 2ème tour départemental, quand on aime les baffes…
          Et enfin, sans doute pour le plaisir, les élections régionales initialement prévues fin juin, sont reportées fin janvier 2015.
          Qu’en pense la banque ? Et l’honneur de la profession n’est-il pas un peu atteint ? L’ordre devrait porter plainte contre lui-même !

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
410 rq / 2,389 sec