Tutorat rémunéré, logements, bourses d’études, perspectives professionnelles… : l’AP-HP annonce des mesures pour recruter et fidéliser ses infirmiers

La direction de l'AP-HP a présenté mardi sa feuille de route pour permettre à ses 38 hôpitaux de redevenir attractifs. En jeu : le recrutement notamment, de 2 700 infirmiers chaque année, pour 2023 et 2024. 

AP-HP annonce des mesures pour recruter et fidéliser ses infirmiers

© Photoroyalty / ShutterStock

Face à l'hémorragie des départs, il fallait agir. Alors comment attirer puis fidéliser les professionnels de l'AP-HP, de façon pérenne ? 

Dans un plan d'action visant à apporter des réponses à l'ensemble des difficultés rencontrées par le groupe hospitalier, 30 leviers ont été présentés. 

Recruter 

Pour recruter davantage, l'AP-HP compte déjà sur une augmentation du nombre de stages offerts aux étudiants en soins infirmiers, en particulier les stages de professionnalisation, car les sorties d'IFSI représentent 90% des recrutements annuels de l'AP-HP, indique le plan d'action. 

Le dispositif "une bourse, un job", qui permet à certains étudiants de bénéficier d'un soutien financier en contrepartie d'un engagement de servir à l'AP-HP sera étendu, indique aussi le rapport : ce contrat d'allocation études sera ouvert dès la deuxième année d'IFSI, en contrepartie d'un engagement de 24 mois post-DE. Son montant pourra aussi être majoré. 

Pour faciliter l'encadrement de ces étudiants, mais aussi des nouveaux jeunes arrivants, une prime de tutorat de 172 € nets par mois sera attribuée aux tuteurs ayant plus de quatre ans d'ancienneté, dès mars 2023. Dans les services en tension, les heures de tutorat pourront être effectuées en heures supplémentaires majorées. 

Accueillir et fidéliser

Plusieurs leviers sont  proposés pour fidéliser les soignants en poste.

Il faut déjà "retrouver une culture de l'accueil, efficace et humaine, et exprimer notre reconnaissance à ceux qui s'en vont après avoir consacré plusieurs années et parfois toute leur carrière aux patients", indique la feuille de route. 

Ainsi, chaque site de l'AP-HP devra garantir, à partir de juin 2023, le respect de plusieurs engagements : journées d'accueil et parcours d'intégration pour les nouveaux arrivants, moments de convivialité rassemblant étudiants médicaux et paramédicaux, livret d'accueil, accès facilité aux tenues professionnelles, temps de formation interne commun aux équipes médicales et paramédicales d'une heure par mois, accompagnement des départs...

Les entretiens "perspectives professionnelles" seront systématisés avec chaque nouveau professionnel deux ans après son arrivée, pour "faire le point sur ses aspirations et les possibilités offertes". 

Le nombre de nouvelles promotions professionnelles financées chaque année sera augmenté pour atteindre 600 nouvelles promotions professionnelles par an pour 2023 et 2024. Les mobilités seront facilitées. 

La feuille de route mentionne aussi une volonté d'enrichissement des parcours paramédicaux. "Nous devons tirer pleinement parti des protocoles de coopération en assurant la diffusion et leur appropriation dans les services qui peuvent être concernés",  indique-t-elle. La mise en place de tels protocoles s'accompagne, pour les professionnels concernés, d'une prime de coopération de 100 € net par mois, rappelle-t-on.

Recherche

Des postes hospitalo-universitaires permettant un double exercice hospitalier et universitaire seront aussi créés (16 au premier semestre 2023). 

De même, l'AP-HP annonce renforcer le financement des formations d'infirmier en pratique avancée pour atteindre 170 IPA en poste d'ici deux ans. 

Améliorer l'organisation

Pour faciliter et améliorer les conditions de vie autour du travail, l'AP-HP prévoit de doubler son offre de logements aux professionnels et vise l'attribution de 1200 logements par an entre 2023 et 2027. 

L'institution va aussi relancer le chantier de l'organisation horaire. "De plus en plus de professionnels souhaitent concentrer leurs jours de présence à l'hôpital", souligne le plan d'action. Il ne s'agit pas de "promouvoir spécifiquement les schémas horaires en 12 heures", mais plutôt de permettre aux équipes "de se poser la question du schéma horaire qui leur convient le mieux et d'accompagner les choix alternatifs". 

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter Actusoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

3 réponses pour “Tutorat rémunéré, logements, bourses d’études, perspectives professionnelles… : l’AP-HP annonce des mesures pour recruter et fidéliser ses infirmiers”

  1. Milonga bwana Elvis dit :

    Je suis intéressé

  2. Ancienne étudiante IDE dit :

    Les IFSI aussi ont leur part a faire, je viens d’arrêter la formation d’IDE car dans l’ifsi ou j’étais l’ambiance était horrible, mal parler aux étudiants, être cassants, instaurer une dynamique de domination bizzares … Franchement je me suis demandée où j’étais tomber, ça craint.
    Toute la chaine est à revoir, évidemment l’absence d’acceuil en stage,l’absence de motivation des équipes et d’encadrement même dans les services ou la charge de travail est modérée …

    Tout ça ne donne franchement pas envie

  3. Willane ibrahima dit :

    Excellent programme !

Réagir à cet article

retour haut de page
369 rq / 4,508 sec