Ségur : FO réclame un nouveau chantier sur les conditions de travail à l’hôpital

La confédération Force Ouvrière (FO) réclame une "nouvelle séquence" du Ségur de la santé portant sur les conditions de travail à l'hôpital, rapporte le média APM news. 

Lors d'une conférence de presse lundi, le secrétaire général de FO, Yves Verrier a expliqué : "on demande de reprendre les choses autrement", du point de vue "des besoins de la population" et non dans une logique "essentiellement financière". 

Après une première réponse à la situation des soignants et à la prise en charge des patients à l'hôpital apportée par une revalorisation des salaires et par l'ouverture sur les carrières, FO estime qu'il est nécessaire d'ouvrir un nouveau chantier sur les effectifs et le capacitaire. 

FO part d'un constat : l'absence de "retour de la part du ministère sur la création des 4 000 lits ou des 15 000 postes", inscrits dans les conclusions du Ségur de la santé, a expliqué Didier Birig, secrétaire général de la fédération FO services publics et de santé. 

"Si la suppression de lits est un choix politique, là où la fermeture est une obligation à cause d'un manque d'effectifs", ces deux paramètres sont liés et aboutissent au même résultat, a-t-il commenté. 

FO, qui a rencontré le ministre la semaine dernière dans le cadre de réunions bilatérales organisées sur le bilan du Ségur, demande concrètement de faire  cette séquence "sur les conditions de travail", le sujet du prochain semestre. 

"Nous allons faire une déclaration pour demander au président du conseil supérieur d'interpeller le ministre pour demander la création d'un groupe de travail", a indiqué Didier Birig. 

Ce chantier pourrait s'enclencher, selon lui dès que les travaux sur la revalorisation des carrières seront clos. 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

3 réponses pour “Ségur : FO réclame un nouveau chantier sur les conditions de travail à l’hôpital”

  1. Isabelle Flichet dit :

    Finalement quand je l’ai tout ça je suis bien content de ne pas avoir été retenu pour l’école d’aide-soignante. Ça fait tellement pitié tout ce que j’entends tout ce que je lis bref je pense que je n’étais pas fait pour faire

    Répondre moderated
  2. Flichet dit :

    Bonjour alors moi je vous dire un truc je suis simplement dégoûtée je peux comprendre que chacun doit avoir son rôle principal les aide-soignante des infirmières n’ont pas les mêmes formation n’ont pas les mêmes diplômes ok mais par contre je trouve qu’on étouffe des aides-soignantes on les empêche d’exister et les infirmières et les infirmières et les infirmières débrouillez-vous avec vos infirmière plus qu’elles sont tellement exceptionnel parce que moi il y a quand même un truc qui m’échappe j’ai été auxiliaire de vie dans une maison de retraite où il y avait des aide-soignante pour faire les toilettes les aide-soignante aussi habilité à refaire les lits à donner les plateaux repas et les agents de service hospitalier pareil donc pour moi on dévalorise le métier d’aide-soignante. On a retiré le concours d’entrée et maintenant je trouve que c’est trop facile de rentrer en école d’aide-soignante il n’y a plus de sélection on peut avoir tout le monde et n’importe qui des personnes qui n’ont pas fait d’études des gens qui arrivent dans ce métier-là parce qu’ils ont vu de la lumière avant on avait la satisfaction d’avoir réussi ce concours d’être là parce qu’on savait pour qu’on voulait faire ce métier. Moi personnellement j’ai tenté cette année je suis dans une ville où nous avons un centre de formation d’aide-soignante je l’ai même pas été retenue sur liste complémentaire alors que je viens de l’aide à domicile j’ai travaillé en structure et en maison de retraite et je travaille depuis 4 ans auprès des enfants en situation de handicap non mais on se fout de qui exactement où je suis passé à autre chose parce que j’ai toujours mon métier au niveau de l’éducation nationale mais j’ai été déçu Ouais vraiment déçu j’ai fait une putin de lettre de motivation j’ai écrit vraiment avec mon cœur mon projet professionnel et puis j’ai découvert aussi que passé une certaine tranche d’âge on est intéressé + soyons honnête j’ai presque 50 ans on préfère des jeunes minettes. Je suis passé à autre chose j’ai toujours mon travail et là je vais commencer une formation de secrétaire médicale étant donné que les médecins ne vois que par les infirmières les aide-soignante sont très souvent mise de côté et bien moi je serai la secrétaire du médecin je serai peut-être pas et soignante mais je serai dans le milieu médical quoi qu’il arrive je trouve ça vraiment dégueulasse parce que je pense que on ne demande pas vous êtes soignante de faire le travail dessin fermière ok c’est pas autre boulot les filles on a compris on a pigé on a intégré mais je pense que les aides-soignantes ont le droit d’exister on le droit de faire quelques petits soins et je pense que les aide-soignante son étouffé par les infirmières les infirmières ont trop de pouvoir on arrête pas de dire infirmière aide-soignante c’est un binôme non un binôme on travaille en collaboration ce n’est pas l’autre qui étouffe l’autre qui l’empêche d’exister parce qu’à chaque fois c’est un rapport de force combien de fois j’ai entendu il y a plusieurs années que certaines personnes voulait que le métier d’aide-soignante évolue et à chaque fois ça a bloqué même dans certains pays le métier d’aide-soignante n’existe plus c’est pour vous dire

    Répondre moderated
  3. SIOUMPOULIAN dit :

    Vous pouvez faire tous les calendriers de la terre, tant qu’il n y aura pas de choc d’attractivité des hôpitaux publics, les gens continueront à se barrer.

    Pensez vous sincèrement que les soignants, anciens et surtout les nouveaux vont se contenter de 180 euros, toute fonction confondue ? Mais ça va être l’exode et ça a déjà commencé, d’ici les prochains mois !

    Répondre moderated

Réagir à cet article

retour haut de page
280 rq / 1,426 sec