Marion Verdaguer, infirmière, chevalier dans l’ordre du Mérite

Marion Verdaguer, infirmière à Rennes, vient d’être nommée au grade de chevalier dans l’ordre national du Mérite. Elle revient sur cette annonce et sur son engagement pour améliorer la communication avec les patients non francophones.

Marion Verdaguer, infirmière, chevalier dans l’ordre du Mérite

Marion Verdaguer. © DR

« C’est une chouette nouvelle ! » réagit Marion Verdaguer à l’évocation de sa nomination. La nouvelle promotion, annoncée le 21 mai dernier, compte de nombreuses personnalités du monde de la santé. Marion Verdaguer est l’une des dix infirmières et infirmiers distingués cette année.

« J’ai appris la nouvelle en recevant des messages de félicitations, confie-t-elle. Infirmière au service des urgences et au SAMU du CHU de Rennes, elle crée en 2016 Tralelho (traduction pour les étrangers à l’hôpital, lire notre article paru en 2019 sur ActuSoins.com, ndlr), un site internet qui permet de traduire dans de nombreuses langues, les phrases essentielles à la prise en charge d’un patient. Marion est également pompier volontaire, « en pause, précise-t-elle, avec le covid c’est difficile de concilier les 2 activités. »

Récompense partagée

Elle admet ne pas avoir plus de précisions sur le motif de sa nomination. « J’ai reçu un courrier pour m’informer que j’avais été proposée par le ministère de la santé, précise-t-elle, donc je sais que c’est lié à mon travail. »

Selon elle, cette distinction vient avant tout récompenser son implication et celle de ses collègues durant la crise sanitaire. Elle a participé aux transferts en TGV des patients covid d’Ile de France vers la Bretagne au printemps 2020. « Le rythme a été très soutenu depuis le début, poursuit-elle, j’ai fait beaucoup d’heures supplémentaires, j’ai eu peu de vacances, comme tous mes collègues. »

Marion avoue avec humilité être un peu embarrassée suite à cette annonce : « je suis la seule à être nommée alors que je n’ai pas l’impression d’avoir fait beaucoup plus que les autres. » Une nomination qui vient probablement également récompenser son travail bénévole pour améliorer la prise en charge de patients non francophones. « Est-ce que Tralelho a pesé dans la balance ? » se questionne-t-elle.  « C’est tout de même agréable d’être distinguée mais il va falloir continuer à le mériter ! »

Objectif : 2024 !

Depuis 2016, le site qu’elle a fondé s’est fait une place dans les outils de communications de nombreux professionnels de santé en France et au-delà des frontières. L’hôpital de Nice par exemple a fait un don pour soutenir son développement. « Qu’une structure dise : nous utilisons Tralelho tous les jours donc nous participons, c’est sympa ! » se réjouit Marion. « Je reçois aussi des messages, du Canada, de Thaïlande, d’Afrique du Sud, où des médecins francophones utilisent l’outil. »

Récemment elle annonçait sur la page Facebook du traducteur de nombreuses nouveautés à venir. « On est en train de préparer une version internationale », annonce-t-elle. Une nouvelle version qui permettra de traduire des phrases depuis n’importe quelle langue. Jusqu’à présent, seul le français permettait d’initier la traduction.

L’équipe s’est également étoffée, « je travaille désormais avec deux personnes, dont un programmeur qui est le compagnon d’un médecin de l’hôpital où je travaille. » D’après elle, cette proximité avec le monde médical permettra de créer un outil qui va correspondra aux besoins des soignants. Pour continuer à perfectionner Tralelho, Marion lance un appel : « si des gens ont l’immense pouvoir de parler plusieurs langues, il ne faut pas hésiter à me contacter via le site internet. »

« Il faut qu’on soit prêts pour les jeux olympiques de Paris 2024 ! » Marion affiche ses ambitions pour Tralelho : devenir un outil qui permettra aux services d’urgences et plus globalement à l’ensemble des acteurs du soin de prendre en charge rapidement des patients non francophones. Un objectif qui correspond bien à la mission de l’ordre national du Mérite : « encourager les forces vives du pays » !

Adrien Collet

Je m'abonne à la newsletter

Lire aussi, sur ActuSoins.com : 

Briser la barrière de la langue (sept 2019)

Qu’est-ce que l’ordre national du Mérite ?

Second ordre national après la légion d’honneur, l’ordre du Mérite distingue des personnalités issues de tous les domaines d’activité. L’institution explique que sa vocation est de récompenser les mérites distingués et d’encourager les forces vives du pays. Les nominations à l’ordre ont pour objectif de traduire le dynamisme de la société, donner une valeur d’exemple et reconnaître la diversité.

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
268 rq / 1,546 sec