Vos droits : un étudiant en stage peut-il être contraint de remplacer un soignant absent ?

Cet article a été rédigé par un juriste en droit de la santé et de la protection sociale, pour Actusoins.com. 

La crise épidémique du « covid-19 » a entraîné et entraîne de nombreuses dérives concernant les étudiants en stage dans les structures de santé : des étudiants en soins infirmiers ou des élèves aides-soignants sont contraints de remplacer des soignants absents à la demande de la direction de l’établissement qui les reçoit.

Lire aussi, sur ActuSoins.com

Etudiants en soins infirmiers : des dérives remarquées pendant la crise

Vos droits : qu’est-ce que la réquisition dans le cadre de la crise sanitaire actuelle ?

Etudiants en soins infirmiers et crise sanitaire : une participation encadrée

Un étudiant en soins infirmiers faisant fonction d’aide-soignant peut-il effectuer des actes infirmiers relevant du rôle prescrit ?

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

3 réponses pour “Vos droits : un étudiant en stage peut-il être contraint de remplacer un soignant absent ?”

  1. thomas dit :

    en pratique aucune différence entre un ESI de 2e année qui fait une toilette ou un change pour son stage et ce même ESI qui fait une toilette ou un change car l’AS est absent. Les hôpitaux le savent, ça fait bien longtemps que les ESI sont comptés (au minimum en partie) dans les effectifs d’un service, pas besoin de crise covid, c’était déjà le cas il y a 20 ans

    Répondre moderated
  2. natdu26 dit :

    bonjour
    le cas particulier des agents en promotion professionnelle rappelés par leurs établissement missionnés en renfort ou sur du remplacement d’arrêt maladie

    Répondre moderated
  3. Lempereur dit :

    Ne soyons pas naïf, ce la arrivait déjà sans la crise sanitaire…. lors de ma première année infirmiere on m a mise d Office (avec d autres stagiaires) en remplacement d aides soignantes absentes. Cela se passait dans un hôpital du CHRU de Lille. Pas de contrat ni rien. Juste 23 euros par semaine d d’indemnité de stage….On n ose rien y redire car on a tous la trouille de se faire recaler. Meme l IFSI n osait rien dire…..

    Répondre moderated

Réagir à cet article

retour haut de page
290 rq / 1,312 sec