Hôpital : les appels à la grève et à la mobilisation le 30 juin se multiplient

Une nouvelle journée de grève, mobilisation et manifestations pour "la défense est l'amélioration" du système de santé, est organisée mardi 30 juin. Les appels des organisations syndicales à y participer se multiplient.

Après la journée du 16 juin, un appel à la grève, à la mobilisation et aux manifestations a été lancé par les organisations syndicales paramédicales et médicales AMUF, APH, SNPI CFE-CGC, CGT, FO et Unsa et les collectifs Inter blocs, Inter Urgences, Inter hôpitaux, le printemps de la psychiatrie et la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et des maternités de proximité.

Ces organisations demandent notamment "des changements dans la politique de santé", "des moyens supplémentaires pour améliorer les conditions de travail des agents et garantir une meilleure prise en charge de la population", "une revalorisation générale des salaires de tous les personnels", rappellent-elles dans un communiqué commun. 

Par ailleurs, elles souhaitent "un plan de titularisation massif des contractuels et de recrutement de personnels", un plan "de formation pluridisciplinaire ambitieux", le "renforcement des moyens financiers pour les établissements qui doit se traduire par une revalorisation importante des budgets 2020 et l'arrêt du financement des hôpitaux et établissements par l'enveloppe de l'Ondam". 


Enfin, elles réclament "l'arrêt immédiat de toutes les fermetures d'établissements, de services et de lits; de structures (CMP, CATTP...) et de lits", ainsi que la "réouverture de celles qui ont déjà été fermées", "des mesures qui garantissent l'accès, la proximité et l'égalité de la prise en charge pour la population sur tout le territoire", "l'arrêt des soins, de l'accompagnement standardisés et le retour à des prises en charge de qualité prenant en compte la singularité de chaque patient, résident et usager". 

Cette deuxième journée de mobilisation post "déconfinement", intervient en plein Ségur de la santé, alors-même qu'Olivier Véran, ministre des solidarités et de la santé, a proposé une enveloppe de 6 milliards d'euros dans le cadre des négociations sur les rémunérations et les carrières des professions non médicales de la santé. 

Une enveloppe jugée "insuffisante" par la plupart des organisations syndicales. 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Voir aussi, sur ActuSoins.com 

Mobilisation pour l’hôpital : des milliers de manifestants dans toute la France (16 juin 2020)

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

2 réponses pour “Hôpital : les appels à la grève et à la mobilisation le 30 juin se multiplient”

  1. stop dit :

    un médecin dit ce matin sur europe 1 dans le privé je gagnerais 3 fois plus

    c’est vrai mais dans le privé il travaillerait 3 fois plus

    stop l’intox

    Répondre moderated
  2. stop dit :

    QUI VA PAYER il n’y a pas que les soignants qui voudraient voir le paye augmenter

    PAS D’AUGMENTATION D’IMPOTS CELA SUFFIT

    Répondre moderated

Réagir à cet article

retour haut de page
638 rq / 1,523 sec