Hôpital : nouvel appel « unitaire » à la mobilisation aujourd’hui

Une dizaine de syndicats et collectifs ont appelé à une nouvelle journée de mobilisation aujourd'hui. Ils exigent l'ouverture de "véritables négociations" sur l'avenir de l'hôpital public et des établissements de santé et de l'action sociale. 

Hôpital : nouvel appel "unitaire" à la mobilisation aujourd'hui

© M.S / ActuSoins

Depuis le 4 décembre, date de la dernière grande mobilisation nationale unitaire, les revendications n'ont pas été prises en compte, estiment l'Association des médecins urgentistes de France (Amuf), les fédérations santé et action sociale de la CFE-CGC, CGT et de SUD, les collectifs Inter-blocs, Inter-hôpitaux, Inter-Urgences, le Printemps de la psychiatrie et la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité, organisations à l'initiative de l'appel à mobilisation. 

"Les professionnel.e.s et usagèr.e.s des hôpitaux et des établissements du sanitaire, médico-social et social public associatif et privé dénoncent la dégradation des conditions de travail des personnels, ainsi que les difficultés d'accueil et de la prise en charge de la dignité pour l'ensemble de la population. Malgré le dévouement des personnels, la situation s'aggrave avec la pandémie qui entraîne un surcroît d'activité à gérer, en plus du suivi au quotidien et classique des résident.e. et patient.e.s de ces établissements", estiment-elles dans un communiqué commun. 

Revendications plurielles

Les organisations demandent l'ouverture de "véritables négociations" avec le premier ministre et le président de la République pour augmenter le budget consacré à l'hôpital et aux établissements de santé et de l'Action sociale. 

Ils demandent une "reconnaissance" et une "franche revalorisation générale" des carrières médicales et non médicales, se traduisant par "une augmentation qui corresponde aux qualifications et responsabilités de ces métiers", le "recrutement immédiat de centaines de milliers de professionnels supplémentaires" ainsi qu'un "plan de formation pluridisciplinaire correspondant". 


Enfin les organisations demandent "l'arrêt des fermetures de services, d'établissements", et des "réouvertures de lits, de structures", "partout où cela est nécessaire". 

A Paris, une manifestation doit partir de l'hôpital Cochin à 13h30 pour se diriger vers la rue Varenne. Les organisations ont demandé à être reçues à Matignon ou à l'Elysée. Plusieurs autres mobilisations sont annoncées en région, autour des agences régionales de santé (ARS) ou des préfectures. 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
346 rq / 4,672 sec