Vers une meilleure gestion des plaies exsudatives

Une mauvaise prise en charge des plaies exsudatives peut avoir un impact négatif non négligeable sur la qualité de vie des patients et sur l’organisation des soins par les soignants. Afin de former et d’informer ces derniers à la gestion de l’exsudat et aux conduites à tenir face à différentes situations, les laboratoires HARTMANN ont mis en ligne un web-documentaire, dédié à la gestion de ces plaies. Objectif : Faciliter les soins !

Vers une meilleure gestion des plaies exsudativesDouleur, macération, sensation de brûlure, odeur, infection… Les plaies exsudatives ont leur lot de complications. « Ces plaies chroniques peuvent parfois être délabrantes et provoquer une perturbation de l’image corporelle et de l’estime de soi. Ce qui peut conduire à un isolement social », explique, dans un extrait du web-doc, Amélie Chopin, infirmière spécialiste de la prise en charge des plaies (Pôle Saint-Hélier, Rennes).

Côté soignants, il y a parfois des doutes sur la conduite à tenir et les décisions sont souvent complexes à prendre. Surtout si les professionnels font face à une augmentation des exsudats. Doivent-ils alors s’inquiéter ? « Si on a une modification de la quantité de l’exsudat, voire une augmentation, il va falloir se poser la question de son étiologie. Est-ce qu’il y a une infection ? A-t-on des signes locaux, mais aussi généraux ? Est-ce qu’il y a un œdème ? […] Est-ce que le pansement est adapté ? Est-ce que la fréquence est adaptée ? », interroge Amélie Chopin.

 

« A partir du moment où on a un pansement qui est saturé avec une plaie macérée : là on s’inquiète. Quand on a des brûlures périphériques qui sont liées à un pansement qui n’était pas adapté à la quantité d’exsudat : là on s’inquiète. Et quand on est dans un milieu qui n’est plus optimum, qu’on est dans le milieu dit « aquatique », parce qu’on a un pansement trempé, des bandages trempés et des bandes de compression qui sont complétement trempées : on s’inquiète aussi », souligne-t-elle.

>> LIRE AUSSI - Irrigo-absorbants : des pansements « tout en un » pour l’hydratation, la détersion, l’absorption, et la cicatrisation >>

De l’absorption moyenne à la « super » absorption : les hydrocellulaires comme solution

Alors, comment décider ? Les pansements de la gamme HydroClean®, uniques irrigo-absorbants(1) du marché ont fait leurs preuves depuis de nombreuses années. Utilisés sur nécroses et fibrines sèches ou humides, peu ou moyennement exsudatives, ils permettent détersion et cicatrisation.  Cela aboutit à une simplification des soins* (2).

 

Les superabsorbants, RespoSorb® Super et RespoSorb® Silicone, utilisés en pansements primaires ou en pansements secondaires, peuvent être positionnés sur des plaies exsudatives, mais aussi sur des plaies cavitaires et chirurgicales… « Ils vont vraiment nous aider à gérer les écoulements », témoigne dans le web-doc, Marguerite Nicodeme, infirmière (Institut Curie, Paris).

Une étude observationnelle sur RespoSorb® Super menée auprès de 50 patients au Royaume-Uni confirme : dans 100% des cas, RespoSorb® Super a atteint l’objectif principal de gérer efficacement l’exsudat(3). Une réduction significative des signes de macération (65% des patients après 14 jours) et une amélioration de la peau péri-lésionnelle(3) a également été observée . Le remplacement du traitement par RespoSorb® a par ailleurs permis de diminuer la fréquence des changements de pansements de 6 à 2,7 fois par semaine et d’améliorer la qualité de vie du patient (diminution des écoulements et des odeurs) (3).

>> LIRE AUSSI - Des sets « tout en un » pour le nettoyage et l’ablation des sutures (fils, agrafes) >>

Un web-doc pour aller plus loin

Quel pansement pour quel exsudat ? Quelles indications exactes et comment l’utiliser ? Un exsudat, à quoi ça sert ? Comment le gérer ? Pour aller plus loin et aider les soignants à faire leur choix, les laboratoires HARTMANN ont mis en accès libre un web-doc intitulé « Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la plaie exsudative ».

Ce mini-site, très ludique, propose aux infirmiers et infirmières de se former au travers d’un contenu pédagogique composé de courtes vidéos. Il regroupe les meilleurs moments du Symposium « Évolution des pratiques dans la prise en charge des plaies exsudatives », proposé lors de la dernière édition des Journées nationales des infirmiers libéraux (JNIL). Il s’agit d’accéder, en quelques minutes seulement, à une approche la plus complète possible des mécanismes de la cicatrisation en fonction des combinaisons des processus pathologiques et sociaux. Il s’agit surtout d’adapter ses stratégies de soins selon la nature de la plaie et de connaître les caractéristiques et avantages des différents pansements.

*par rapport à une détersion mécanique

Amélie Santabeau
Rédactrice santé

Connectez-vous !

Bibliographie :

(1) Meaume, C. Faure les pansements de la détersion. Journal des plaies et cicatrisations. Mars 2015.
(2) Kaspar, H. Dehiri, N. Tholon, H. Smola, P. Zöllner. Efficacité clinique du pansement irrigo-absorbant Hydroclean® active contenant du polyacrylate superabsorbant dans le traitement des plaies chroniques. Etude observationnelle conduite sur 221 patients. Journal des plaies et cicatrisations n°63. Mai 2008.
(3) Barrett, S. et al. (2018). A 50 patient observational clinical study of a superabsorbent dressing: effective exudate management with Zetuvit® Plus evaluated by clinicians and patients. Journal of wound Care. Vol 27, no.2, February 2018.

Mentions légales :

HydroClean® et HydroClean® advance ont une structure, une composition et un mode d‘action identiques. Les pansements des gammes HydroClean et RespoSorb® : DM de classe IIb – Fabricant : PAUL HARTMANN AG – Organisme notifié : CE 0123. Lire attentivement les instructions figurant dans la notice (et/ou sur l’étiquetage).

Remboursés par les organismes d’assurance maladie : consultez les modalités sur le site www.ameli.fr.

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
257 rq / 1,706 sec