L’EPRUS recherche des réservistes sanitaires

 L'Etablissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (Eprus) a lancé lundi une campagne nationale de recrutement de réservistes sanitaires, avec l'objectif de passer de 3.300 volontaires aujourd'hui à 10.000 d'ici la fin de l'année.

L'EPRUS recherche des réservistes sanitaires (médecins, infirmiers)La Réserve sanitaire a pour mission de "répondre à toutes les crises sanitaires", en France comme à l'étranger, a expliqué à la presse le directeur général de l'Eprus, Thierry Coudert.

Dix-neuf réservistes sanitaires (médecins, chirurgiens, infirmiers...) devaient ainsi partir lundi après-midi pour Brazzaville, la capitale du Congo frappée dimanche par une série d'explosions meurtrières dans un dépôt de munitions.

Il y a quelques semaines, des médecins retraités de la Réserve sanitaire avaient participé aux équipes de maraude pour faire face à la vague de grand froid qui s'était abattue sur le France.

Signée "avec l'Eprus, prenons l'urgence de vitesse", la campagne de recrutement s'adresse à tous les professionnels de santé, en activité, retraités depuis moins de 5 ans ou étudiants en fin de formation, soit un vivier potentiel de 2 millions de personnes.

Un spot TV est diffusé sur plusieurs chaînes et des annonces publiées dans la presse spécialisé.


"Nos besoins sont extrêmement diversifiés et nombreux", a souligné M. Coudert. "Nous avons besoin de toutes les spécialités et aussi de la meilleure répartition sur tout le territoire", a-t-il ajouté, soulignant que la Réserve sanitaire repose sur le volontariat.

Le Dr Bruno Lartigue, chef de la Réserve sanitaire, a précisé que les volontaires étaient formés à intervenir dans des conditions difficiles.

"Nous avons aussi la volonté de dispenser auprès des professionnels de santé une culture de gestion de risque ou de crise sanitaire", a-t-il indiqué.

Créé il y a tout juste 5 ans, l'Eprus a été sous les feux de l'actualité lors de la pandémie grippale de 2009 pour son second pôle d'activités, la gestion du stock stratégique national de matériel et produits de santé (masques, antiviraux, vaccins, pastilles d'iode...).

Rédaction ActuSoins, avec AFP

Devenir réserviste avec l'EPRUS :

Pour devenir réserviste, une seule direction : le site www.reservesanitaire.fr.

Après avoir créé un compte, vous aurez accès à un dossier administratif à remplir avec vos nom, formation, employeur, période de l'année où vous auriez des difficultés à vous libérer...

A ces renseignements s'ajoute un questionnaire d'aptitude médicale comprenant les dates de vos vaccins.

Toujours sur ce site, vous devez télécharger un contrat et une convention à faire signer par votre employeur. Après ces premières démarches, la visite chez un médecin agréé est obligatoire pour obtenir un certificat médico- administratif.

Vous devrez ensuite renvoyer à l'Eprus votre dossier avec l'attestation du médecin ainsi que différentes pièces administratives (pièce d'identité, diplômes...). Le contrat est signé pour une durée de trois ans mais il est possible de le rompre en respectant un préavis d'un mois.

Le maintien de la rémunération est assuré par l'Eprus. L'Etablissement prend également en charge assurance, frais de déplacement, d'hébergement et de nourriture lors des missions.

Les réservistes peuvent cumuler au maximum 45 jours de missions et de formations par an. Chaque mission dure en moyenne entre sept et dix jours et le réserviste peut refuser de partir.

J.K.

 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

31 réponses pour “L’EPRUS recherche des réservistes sanitaires”

  1. Sabine dit :

    @ mathieu guyon : envoyons leur notre accusé réception de l’inscription « adeli » ;o)

  2. Geistskraft dit :

    Plus d’info sur: http://www.eprus.fr

  3. Dominique dit :

    Quelqu’un a- t’il déjà eu l’opportunité de partir ?

  4. Chantal dit :

    Regardez les spots télés…les aides soignants sont aussi recrutés!!

  5. Mathieu dit :

    comment fait on si on refuse de s’inscrire à l’ONI? tant pis…

  6. Viviane dit :

    l EPRUS accepte -t-elle les aides soignants? pourquoi toujours les I.D.E….? ne sommes-nous pas complémentaires? n’avons-nous pas un diplome d’état? n’avez-vous pas besoin de soignants?

  7. Chantal dit :

    Le numéro ordinal est demandé dans le dossier

  8. Adam dit :

    L’inscription à l’Ordre est obligatoire ?

  9. Severine dit :

    Bien envie de m’inscrire. Ca m’intéresse bcq …

  10. Fan dit :

    « Le maintien de la rémunération est assuré par l’Eprus. L’Etablissement prend également en charge assurance, frais de déplacement, d’hébergement et de nourriture lors des missions. » je pense que c est déjà pas mal comme prise en charge financière vu qu ils prennent tt en charge!!! Ce n est pas le genre de missions que l on fait pour de l argent….!!

  11. Christophe dit :

    n hesitez pas a appeler l EPRUS pour de plus amples renseignements…Les etudiants infirmiers sont les bienvenus (je vous rassure, vous ne partirez pas seul)

  12. cotelette dit :

    et même pour les ambulanciers ??? et avons nous des primes ?

    • Pourriel dit :

      Pour quelles raisons avoir des primes?
      C’est un acte volontaire!!!! vous n’avez pas de perte de salaire. Si c’est pour « gagner » de l’argent ne soyez pas réserviste.

  13. Franck dit :

    oui j’ai vu mais le sfrais annexes il faut que sa soit interessant sinon c’est la peine

  14. Julie dit :

    Les étudiants peuvent aussi s’inscrirent ! Moi aussi bien envie de m’inscrire !

  15. Isabelle dit :

    a priori pas de perte salaire et pris en charge des frais annexes!

  16. Franck dit :

    oui c’est sur il faut une prime pour la perte d’absence dans notre boulot et de notre famille

  17. Isabelle dit :

    moi IDE Liberale …il me faudrait une remplaçante sur le pouce!

  18. Franck dit :

    une prime de depart est verser ??

  19. nathe dit :

    sa concerne aussi l’aide soignante???merci

  20. Sébastien dit :

    Je n’ai pas d’employeur, vu que je suis au chômage ! Galère de trouver un taff en Bretagne !

  21. Julien dit :

    domage je suis qu’étudiant 🙁

  22. Isabelle dit :

    moi j’ai bien envie de m’inscrire …!!

  23. Alix dit :

    les services acceptent ils facilement cette contrainte?

  24. Franck dit :

    oui me suis inscrit lol mais pas encore fait dossier j’attend avant ma reponse spv

  25. Isabelle dit :

    Conditions particulieres ??

  26. Nathalie dit :

    l’EPRUS prend en charge la rémunération : il paie directement l’employeur, donc à priori pas de perte de salaire et prise en charge des frais inhérents à la mission

  27. Sébastien dit :

    Il s’agit de bénévolat, ou l’IDE est rémunéré?

Réagir à cet article

retour haut de page
418 rq / 7,269 sec