Mise en place imminente de la “journée de carence” pour les fonctionnaires

Les syndicats de la Fonction publique ont réaffirmé mardi leur forte opposition à la mise en oeuvre d'une journée de carence pour les fonctionnaires en arrêt maladie, à l'occasion de la présentation d'une circulaire interministérielle qui détaille ce dispositif.

Mise en place imminente de la "journée de carence" pour les fonctionnairesDans un communiqué commun, une intersyndicale CFTC, CFDT, CGC, CGT, FSU, Solidaires et UNSA, a demandé "solennellement au gouvernement de renoncer à ce dispositif autant injuste qu'inefficace".

Le syndicat FO a également réaffirmé son hostilité à la journée de carence dans un communiqué séparé, réclamant son "abrogation".

Les organisations syndicales avaient été convoquées par la Direction générale de l'administration de la fonction publique (DGAFP) pour une présentation de cette circulaire relative aux conditions du "non versement de la rémunération au titre du premier jour de congé maladie des agents publics civils et militaires". Cette circulaire devrait être publiée la semaine prochaine, selon les syndicats.

Cette journée de carence, annoncée mi-novembre par le gouvernement, dans un souci d'économies, et entrée en vigueur le 1er janvier, est une première pour les 5,3 millions de fonctionnaires. Il n'y étaient pas soumis jusque-là, contrairement aux salariés du privé pour lesquels trois jours de carence existent.

Dès novembre, les syndicats avaient fait valoir que, dans le privé, les jours de carence sont compensés par l'entreprise dans une grande majorité des cas.

Pour l'intersyndicale, "cette disposition va pénaliser durement les agents" qui subiront de fait, une baisse de salaires comme s'ils étaient "coupables d'être malades". Les syndicats y voient "une nouvelle atteinte au statut des fonctionnaires".

AFP

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

48 réponses pour “Mise en place imminente de la “journée de carence” pour les fonctionnaires”

  1. Josette dit :

    Public ou privé, égalité pour tous, même nombre de jours de carences…si, je prends l’exemple de la grippe, pourquoi, un(e) collègue dans le privé, perdrait 3 jours sur son salaire sur un arrêt de 8 jours et 0 jour dans le public!!!ça suffit ces différences!!!

  2. Marianne dit :

    ok avec Cécile , ça suffit les pleurs et lamentations !!! il était tps d’avoir des jours de carence ds le public !!!! je suis libérale , me suis cassé un pied …. et j’ai 90 JOURS DE CARENCE !!!! ça vous dit ????

  3. Cecile dit :

    une seule journée de carence et les fonctionnaires pleurs !!! non mais oh ya qd mm pas de raison ..un salarie en privé lui perd de son salaire lorsqu’il a la mm maladie qu’un ds la fonction publique vs trouvez çà juste ?? et qu’encore 1 c peu, si il y en avait eu plus depuis longtps çà aurait surement evité bcp d’abus et d’arret de complaisance…et personne parle des professiosn liberales hein ??? si çà pas dassurances privées (qui coute cheres et qui proposent le + souvent 15 j de carence) ben là c 90 jours de carence !!!!!!!!!!!! je suis pas sur que vs ayez le droit de pleurer ds la fonction publique

  4. jean-michel dit :

    Les personnels hospitaliers comme ceux de l’Etat et des Collectivités Territoriales sont aujourd’hui dans une impasse managériale que je dénonce dans mon livre autobiographique “fonctionnaire malgré moi” et que vous pouvez découvrir sur mon blog http://fonctionnairemalgremoi.over-blog.com/
    Je pense que vous y trouverez une partie de votre propre vécu.
    La carence est dans le management qui provoque les problèmes de santé dont on parle. Ne faut-il pas prendre le mal à la source plutôt que de “punir” les victimes?

  5. ginou14 dit :

    Oui à l’équité réelle. Dans le privé, le plus souvent ,maintenant, sous condition de durée de présence et de durée d’arrêt, les jours de carence sont pris en charge par l’employeur et un complément de salaire est versé au salarié, après un temps de latence parfois beaucoup trop long. Bien entendu avec réduction voire annulation de la prime d’assiduité. Qu’en est-il réellement dans le public ?
    A quand une vraie cohésion de la profession. Que fait la Coordination ??

  6. minus dit :

    Ridicule votre guéguerre privé-public! ce gouvernement ne cherche qu’à diviser pour mieux régner.

    Au lieu de nous bagarrer entre nous, il faudrait garder nos forces pour combattre ces politiques nantis qui n’ont aucune considération pour les infirmièr(e)s!!!

  7. Jeremy dit :

    Dans le privé, et aucune jour de carence n’est pris en charge par l’employeur. Pire, chaque jour d’arrêt, pour quelque raison que ce soit (maladie, accident du travail, décès familial, naissance…) ampute la prime de fin d’année de 300€…Vérifié, oui c’est légal, c’est une prime de présence. Autant dire qu’avec une grippe, s’en est fini de la prime. Donc oui, nous venons bosser malades comme des chiens. Je sais de quoi je parle, je sors de deux jours à 39-40 et j’ai quand même assuré mes interventions

  8. recurve dit :

    Il est temps que privé et public soyons sur le même pied d’égalité pour une même profesion !!!!!!!!

  9. Fonctionnaire dit :

    Que les gens qui trouvent si génial qu’on enlève un jour de carence aux fonctionnaires passent les concours si la vie de fonctionnaire est si belle !!! Et de tout façon, ça ne leur rendra pas leur jour de carence à eux, – en sachant que la plupart des entreprises compensent ces jours !

    Sachez tout de même que les salaires sont inférieurs à ceux du secteur privé pour beaucoup.

    Le mépris ça suffit !

  10. Onja dit :

    Et pour les arrêts pour enfant malade, ça fonctionnera comment?

  11. severines dit :

    j’ai l’impression que l’on mélange tout!! il me set mble que généralement le choix de travailler en public ou en privé est un choix de l’agent et ce pour des motivations propres à chacun (horaire, ambiance, spécialité, salaire ou autres) et qu’il sait en entrant dans la structure quels sont ses droits dans chacunes d’entres elle!
    oui dans le public nous n’avions pas de carence, mais les agents du privé le savent et pour autant ils n’y postulent pas !! pourquoi ? puisque le public à tant d’avantages !!non chaque structure a ses avantages et ses inconvenients et nous choisissons! on assume! il est sur par contre que beaucoup on lourdement abusé de cet avantage et nous en payons aujourd’hui le lourd tribut!! (une IDE du public)

  12. Amandine dit :

    en réponse à Sarah, que toutes ces personnes qui se font arrêter pour des “petits bobos” se remettent, elles, en question! Je pense que c’est avant tout à cause de tout ces profiteurs du système que les droits et avantages acquis sont aujourd’hui bafoués!!!!

  13. Katia dit :

    Continuez à vouloir niveler vers le bas, donnez raison à ces politiques qui reviennent sur tous les acquis sociaux et n’oubliez surtout pas d’aller dénoncer votre voisin s’il gruge………. PITOYABLE !!!!!! Peut-être dans le Public on nous enlève aussi la moitiè du salaire pour régler le roblème de la dette, non ?????

    • Fonctionnaire dit :

      Je suis bien d’accord avec vous Katia. Ras le bol d’être stigmatisé, limite responsable de la Dette ! Avec ce gouvernement les fonctionnaires sont des feignasses, les travailleurs du secteur privé sont des potientiels futurs chômeurssoupçonnés d’être aussi des feignasses !!! Et le plus malheureux dans tout ça, c’est que le “diviser pour mieux régner” fonctionne à merveille. C’est désolant.

  14. Julie dit :

    D’accord avec toi valérie ! Je suis ds le public et j’approuve le jour de carence, ca evitera que certain(e)s se touchent alors que nous on bosse !!

  15. Valerie dit :

    d’accord avec vous les filles, moi je viens du public que j’ai quité depuis 2 ans (raz lz bol des soins a la chaine sans qualité et des collègues branleuses et planquées a la meme paye que celles qui donnent) mais je serai pour les 3 jours de carence comme tout le monde!

  16. finou66 dit :

    bonjour, pour le moment pas de carence, mais celà peut changer. La vrai question est il normal nous personnels soignants de venir avec 40 de fièvre au travail, avec risque que de contaminer des personnes déjà malade. Portefeuille ou conscience. Malheureusement si je devais choisir à l’époque ou on vit je dirais portefeuille. Une honte

  17. Aurore dit :

    Pour répondre aux commentaires précédents ,on est pas ds la même merde ds le public et le privé,ds le public le salaire est plus conséquent,pour peu que tu es des enfants ,tu as droit au supplément familial,pas de carence en maladie,prime ( malgré absence ….)alors qu’on me fasse pas pleurer!!!!et je sais de quoi je parle,je viens de le quitter le public !!!!!et j’ avais fait du privé avt….

  18. Aurore dit :

    Ravie également car moi g fait autant privé que public et les inégalités sont indiscutables pour le même boulot ….y ‘ aura peut être un peu moins d’arrêt quoique….un jour de carence….suis pas sûre ….

  19. pierrette dit :

    ravie de cette journée de carence pour les fonctionnaires , il était TEMPS!!!!!!!!et encore moi j’aurai aligné 3 jours !!!

  20. Dehlia dit :

    Je suis d’accord avec Julie ! 3 jours de carences ça chiffre … De toute façon public ou privé on tend à nous carotter des heures et surtout des sous …

  21. Sarah dit :

    ce qu’il faut voir c’est que ce sont les droit pour lesquels nos parents et grand parents se sont battus et aujourd’hui on les les floues, quel manque de respect envers eux. ils se sont battus pour nous et aujourd’hui on s’en fout. continuez à en avoir rien à foutre et c’est toutes les droits du travail qui seront bafoués

  22. Julie dit :

    Il n’y a pas que dans le libéral que l’on bosse en étant malade ! Moi je peux tout simplement pas me permettre de perdre 3 jours sur ma paye ! Donc même malade, avec 40 de temp, ou le dos en vras, bin au boulot

  23. Sandrine dit :

    Libérale, je bosse avec une entorse de la cheville depuis 2 semaines . Même malade on bosse dans le libéral … Comme quoi quand on a pas le choix , pas d arrêt maladie et au boulot !

  24. Aline dit :

    Non mais je déconnais moi je suis libérale et on est indemniser a partir du 30eme jour de maladie donc aller bosser avec 40 de fièvre ça me connait

  25. Nathalie dit :

    en reponse a aline ,il y a des endroits en france ou il n’y a pas de grands choix !!!!

  26. Ga dit :

    et pour l anecdote mon employeur ne me les paye pas non plus! je ne connais de boite ou c’est le cas…

  27. Ga dit :

    moi je ne suis pas pour l’égalité en ce qui concerne les jours de carences!… pourquoi vouloir que le public “trinque”? ça ne nous changera rien à nous dans le privé? C’est juste des poches qui se rempliront davantage…

  28. Julie dit :

    Je suis dans le privé, et mon employeur ne me paye pas les jours de carences !!! Je suis pour une égalité entre le privé et le public, on fait nos métiers avec notre coeur alors pourquoi un secteur devrait etre défavoriser par rapport a l’autre !

  29. Ga dit :

    la raison donné étant l’égalité entre le public et le privé… PIPO c est juste une occasion de pomper du fric en plus… mais on est tellement occupé a se faire la guerre entre privé et public qu’on en oublie la vraie raison… dommage d’autant qu’on est TOUS dans la même “merde”… une Ide du privé…

  30. Julie dit :

    Pff franchement on n à plus aucun avantage dans le public alors les salariés du privé renseignez vous!

  31. Katia dit :

    Ben au début dans ma région au niveau salaire on était mieux lottis soyons hônnète à l’hôpital, ce n’est plus le cas mais après c’est aussi une question de choix, de vision de la Santé. Ceci dit on peut aussi changer de métier …. 😉

  32. Susana dit :

    Les conditions du privée deviennent semblables ……….pas de primes pr ns et 3jours de carences …… Conditions difficiles pr tt le monde hospitalier!

  33. Katia dit :

    La guéguère public-privé est ridicule venez un peu dans le Public our voir comment ça fonctionne avant de dégnainer votre fiel sur nous …….

  34. Nathalie dit :

    pour nnous qui bossons en 8h:-1H,prime diminuée au dela de 8jours de maladie!!!et maintenant on revient sur les 35heures….et nous sommes favorisés?nous devrions tous nous serrer les coudes,public privéafin d’ameliorer nos conditions de travail

  35. Katia dit :

    De toute façon il nous arnaque déjà des heures quand on est en arrêt maladie……….. On leur doit des heures …….

  36. Marie Christine dit :

    ok pour l egalité mais nous avons la triple peine , par jour d arret on nous enleve 36 min par jour d arret pour les personnes qui bossent en 7 h 36, on nous enleve sur la prime et maintenant on nous enleve aussi sur la paye et dans le privé en general pour les grandes boites l employeur paye ses jours de carences!!!

  37. Julie dit :

    Je trouve sa tout à fait normal ! Pourquoi ils n’auraient pas de journée de carence alors que nous “les non fonctionnaires” en avons déjà 3 voire un 4 ème !4

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
362 rq / 1,639 sec