Ordre Infirmier : Le SNPI se positionne

Dans un communiqué, le Syndicat National des Professionnels Infirmiers (SNPI) dénonce la gestion actuelle de l' et appelle à une cotisation de 30 euros.

Ordre Infirmier : Le SNPI syndicat national des professionnels infirmiers se positionneLe SNPI a interrogé ses adhérents sur leur état d'esprit en 2011. Les résultats concernant l'instance ordinale sont sans appel. Alors qu'en février 2008 85 % des adhérents SNPI étaient favorables à l'Ordre, ils ne sont plus que 52 % à ce jour. Seulement 6 % des répondants "estiment que l’ONI remplit ses missions de représentation"

Le document du SNPI, particulièrement virulent, dénonce un ordre "sourd, aveugle et muet" avec un bureau national à l'attitude "agressive et hautaine" .

Avant d'ajouter : "La communication du Bureau National de l’ONI semble plus relever de l’attitude d’une adolescente rebelle face à l’autorité, que du rapport d’adulte à adulte entre deux entités indépendantes et responsables."

Historiquement favorable à la création de l'ordre et membre du groupe Sainte Anne, le SNPI compte plusieurs membre à tous les échelons de l'organisation. Parmi, eux, Thierry Amouroux, secrétaire général du SNPI, est conseiller national ordinal et fait partie des quatre signataires appellant à un changement radical de gouvernance au sein de l'Ordre national .

Ce communiqué intervient alors qu'un conseil national a lieu le 29 mars prochain. Les conseillers devront notamment voter une nouvelle modélisation de cotisation, dernière chance désormais d'éviter une situation de cessation de paiement et de tenter une reconquête de l'opinion . Une modulation semble acquise entre salariés et libéraux.

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
248 rq / 5,619 sec