L’Ordre infirmier en cessation de paiement

L'Ordre est devenu incapable de faire face à ses dépenses et s'achemine vers la cessation de paiement. Celle-ci devrait être déclarée vers le 15 aout prochain.

ordre infirmier cessation de paiementAprès la démission de Dominique Le Boeuf, la présidence est désormais assurée par David Vasseur, ancien vice-président.

Celui-ci a eu la lourde tâche de présider un conseil national extraordinaire le 8 juillet dernier, qui a confirmé la situation financière désormais catastrophique de l'.

Dans un mail envoyé le lendemain aux élus, David Vasseur évoque un "niveau de ressources[qui]  ne permet plus de faire face aux dépenses courantes".

Et pour cause : Selon nos informations, la BRED, principal créditeur de l'Ordre, a amputé brusquement la ligne de crédit de l'Ordre de 3 millions d'euros, rendant une situation déjà complexe pratiquement désespérée.

Dans les prochains jours, l'avocat mandataire demandera une réunion des élus et de Xavier Bertrand, pour une dernière tentative de conciliation. Comme l'affirme toutefois David Vasseur : "les discussions pour garantir la pérennité de notre Ordre sont aujourd’hui dans une impasse."

L'Ordre infirmier a désormais 45 jours pour se déclarer en cessation de paiement. Vient ensuite la procédure classique d'une entreprise de droit privé : redressement ou liquidation judiciaire. La situation dans ce cas devient inédite : Des missions prévues par la loi sont confiée à un organisme qui n'a plus aucun moyen de les assurer.

Dans un communiqué envoyé dans l'après-midi du lundi 11 juillet, l'Ordre national infirmier rend publique sa situation : Il "risque de disparaître rapidement face à une crise financière et politique sans précédent dans l'histoire des ordres."

S'en suit un appel, au ton pressant jusqu'ici jamais employé par l'Ordre, que nous reproduisons in extenso : "Infirmiers, infirmières : inscrivez-vous à votre Ordre, la seule structure qui peut valoriser la profession , contactez votre conseil départemental, Patients : faites confiance à l'institution qui veille sur les compétences des infirmières et des infirmiers qui vous prennent en charge. Institutions du monde de la santé : votre nouvel interlocuteur représente la profession de santé la plus importante en nombre sur le territoire, vous avez déjà pu apprécier la qualité de service de l'Ordre, soutenez-le."

Rédaction ActuSoins

Edition de 16:10 : prise en compte du communiqué de l'Ordre

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
262 rq / 2,203 sec