[CONFIDENTIEL] Pour le ministère, l’ordre infirmier ne serait pas remis en cause

Lors d'une rencontre avec Dominique Le Boeuf, le directeur de cabinet du a précisé qu'il n'était pas question de "remettre en cause la pérennité de l'Ordre".

Il y a décidément un monde entre les annonces tonitruantes de Roselyne Bachelot au sein de l'hémicycle et les négociations policées derrière la façade de l'avenue Duquesne.

Organisée à la demande d'Olivier le Gall, nouveau directeur de cabinet de Roselyne Bachelot, cette rencontre était destinée à faire le point, après la délibération du conseil national du 1er juillet, qui avait confirmé le montant de la à 75 euros. La discussion a notamment porté sur l'équilibre financier de l'ordre, handicapé notamment par un prêt de 19 millions d'euros arrivant à échéance en avril 2011.

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
216 rq / 3,258 sec