L’appel de l’Hôtel-Dieu : Infirmières, infirmiers, nous ne serons plus les éternels oubliés !

La fermeture des urgences de l'Hôtel Dieu a été confirmée pour le 4 novembre 2013. Les professionnels paramédicaux de ce service se considèrent comme "les grands oubliés" de cette restructuration qu'ils dénoncent, et ont choisi de diffuser leur tribune sur ActuSoins :

infirmière Urgences Hôtel Dieu

Le service d'accueil des urgences de l'Hôtel Dieu a été entièrement rénové il y a 5 ans - DR

Depuis maintenant deux ans, la direction de l’ a décidé de procéder à une restructuration de l’Hôtel-Dieu et une date de fermeture des urgences a récemment été annoncée, au mépris des personnels, ces dernier l’apprenant dans la presse.

Depuis deux ans, cette lente agonie de l’hôpital a mobilisé côté médecins, organisant des luttes actives, publiant des articles de presses, interpellant la Ministre. Mais nous, paramédicaux sommes les grands oubliés.

Alors bien-sûr, encadrement paramédical et directeurs hospitaliers se sont pressés auprès du personnel pour leur rappeler les modalités de « reclassement » dans un objectif simple et si possible rapide: vider l’hôpital.

Mes collègues des services transférés sur l’hôpital Cochin n’ont eu le choix que de subir, sans consultation ni concertation, les décisions prises dans leur dos par une administration négligeant les paramédicaux. Et ce avec la caution d’une partie des équipes médicales et des directeurs de soins infirmiers, plus directeurs qu’infirmiers.

A l’heure où l’union des blouses blanches doit faire la force, le personnel paramédical reste silencieux, car effrayé par son devenir. Le nombre de paramédicaux, 5 fois supérieur à celui des médecins, devrait pourtant être un poids important dans les négociations de réorganisation.

Le temps est donc venu aujourd’hui de nous faire entendre, et à ce titre la lutte pour le maintien de l’Hôtel-Dieu comme hôpital de soins avec ses urgences est emblématique.

Fermer un service d’urgences qui accueille 90.000 patients/an est aberrant sur le plan des soins à la population. Nous imposer de travailler isolément aux urgences médico-judiciaires et sans lit d’aval est dangereux.

infirmière réanimation hôtel dieu

Le service de réanimation, neuf, a été transféré au Val de Grace en attendant d’avoir de la place à Cochin. Aujourd’hui, le service est vide.

Ouvrir un SMUR en 24H mais rester inactifs de minuit à 8H du matin pour « sécuriser » ce qu’il reste de l’hôpital est inadmissible et donne au travail un caractère dévalorisant.

Les conditions de travail de mes collègues des autres services d’urgences, déjà intenables, deviendraient un enfer au quotidien si la fermeture des urgences était maintenue.

Aucun(e) de mes collègues ne cautionne les choix faits sur cet hôpital ; notre outil de travail, récemment rénovés, et notre dévouement sont sacrifiés. Nous n’avons une fois de plus pas été consulté, bien qu’au plus près des malades.

Nous avons donc le devoir de dire non à ces restructurations aberrantes entrainant des répercutions délétères voir létales  pour nos patients et nous même.

Sortons de ce carcan nous réduisant à des techniciens du soin n’appliquant que bêtement les décisions de notre hiérarchie.

Nous ne pouvons plus accepter de subir des pressions liées à nos notations, à nos changements d’échelons, et cela fin de faire taire une masse qui pourrait être puissante et dangereuse.

Notre expertise des soins et notre nombre doivent peser sur les décisions administratives qui mettent nos malades en danger. Faisons porter notre  voix aux côtés de celle des médecins. L’heure est à l’unité et non à la division, afin de faire entendre les soignants du quotidien.

Mobilisons nous avec les médecins et signons  « L’appel de l’Hôtel-Dieu », et nous pourrons dire, Nous, médecins et (e)s….

Guillaume Gandoin, infirmier - Urgences Hôtel Dieu

Pour aller plus loin :

Association L' Hôpital Pour Tous : hopitalpourtous@gmail.com
Lien blog de l'association : www.hopitalpourtous.blogspot.fr
Lien pour la signature de la pétitions : http://www.change.org/fr/organisations/comite_de_soutien_hotel-dieu

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

15 réponses pour “L’appel de l’Hôtel-Dieu : Infirmières, infirmiers, nous ne serons plus les éternels oubliés !”

  1. Isa dit :

    De pire en pire… Nos pauvres malades!

  2. Marielle dit :

    tous à la maif samedi 15 juin à paris pour la défendre la santé…

  3. Lesage dit :

    courage.. que dire de plus dans cette incompréhension..

  4. Jacques dit :

    il y a les gens choisis “démocratiquement” …

  5. Jacques dit :

    frapper un grand coup pour tout dépoussiérer !

  6. Marlene dit :

    dans quel monde vivons nous, les soins sont de plus en plus pressants, j’ai vu le fonctionnement dans un Service pour Enfants aux CHU, rien à dire au niveau du Personnel qui se dévoue, mais au sujet des visiteurs, une honte, je vais faire un courrier au CHU….. Une honte, aucun respect des visiteurs pour les Patiens “enfants” opérés…..

  7. karim dit :

    Encore malheureusement un exemple démontrant que les infirmiers sont trop souvent négligés en tant qu’acteur de santé…leur avis et leur indépendance également.

    Les médecins ont leur CME, leur indépendance professionnelle vis à vis de la direction est conservée.

    Les infirmiers ont leur CSMIRTE, commission consultative, présidée par la direction des soins, qui rend des avis mais qui n’a aucun pouvoir vis à vis de la direction.

    Il aurait été souhaitable que de réels changements s’opèrent avec le PACTE DE CONFIANCE.. mais on est encore loin de cela.

  8. karim dit :

    attention le lien pour soutenir cette action est inexacte, il faut utiliser le lien suivant:
    http://www.change.org/fr/organisations/comite_de_soutien_hotel-dieu

  9. Michel dit :

    ça devient vraiment la zizanie partout . allo allo allo il y a un gouvernement ou des élus? esqu’il y a un gouvernement en france?!!!!

  10. Michel dit :

    ça devient vraiment la zizanie partout . allo allo allo il y a un gouvernement ou des élus? esqu’il y a un gouvernement en france?!!!!

  11. Cecile dit :

    pas notre mot à dire… ce sont les patients qui en pâtiront malheureusement …

  12. Gaelle dit :

    Pour avoir connu un plan de restructuration , bon courage aix collegues malheureusement quand c’est decider plus haut on peut rien y faire juste reculer le moment où ils decoderont pour de bon de fermer , nous sommes que des pions pour eux

  13. Gaelle dit :

    Pour avoir connu un plan de restructuration , bon courage aix collegues malheureusement quand c’est decider plus haut on peut rien y faire juste reculer le moment où ils decoderont pour de bon de fermer , nous sommes que des pions pour eux

  14. Julian dit :

    Ils ferment les urges mais ils ouvrent ailleurs j’espère !! Bon courages les collègues !!!

  15. Julian dit :

    Ils ferment les urges mais ils ouvrent ailleurs j’espère !! Bon courages les collègues !!!

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
228 rq / 1,848 sec