La loi bioéthique votée par l’Assemblée

L' a voté mardi en deuxième lecture le projet de loi révisant les lois de bioéthique qui conserve le "statu quo" d'une interdiction, avec dérogations, de la recherche sur l'embryon, le PS y voyant "une occasion manquée" et les Verts "une régression".

Le texte, qui doit maintenant retourner au , a été voté par 280 voix contre 217.

Alors que les sénateurs avaient opté pour une autorisation encadrée, réclamée par de nombreux chercheurs, les députés sont restés sur la position défendue par le gouvernement de conserver le dispositif actuel.

Alain Claeys (PS), président de la commission bioéthique, a déploré "une occasion manquée pour notre pays" et "la pire des solutions". "Nous étions assez fort éthiquement dans notre pays pour concilier progrès et éthique", a-t-il dit.

Le député Noël Mamère (Europe Ecologie-Les Verts) a lui évoqué une "régression" car "cela va freiner la recherche".

AFP

La majorité des personnes sous traitements anti-cancer souffrent d'effets indésirables sur la peau

Engagée depuis 25 ans pour aider à améliorer la qualité de vie des patients souffrant de cancer. Des produits testés sous traitements anti-cancer : 11 études, 16 publications, 13300 patients.

Découvrez les dernières recommandations de prise en charge

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
7172 rq / 12,151 sec