Simplification de la mobilité des infirmiers entre la France et le Québec

Dominique Le Boeuf, présidente du Conseil National de l’Ordre des Infirmiers et Gyslaine Desrosiers, présidente de l’Ordre des Infirmières et des Infirmiers du Québec ont signé le 30 juin un accord en vue de la mutuelle des qualifications.

Objectif affiché: simplifier la mobilité des professionnels entre les deux pays et leur garantir un meilleur accueil. Un grand nombre d'ordre, comme celui des avocats ou des architectes. Au total, 48 arrangements ont été signés, portant sur 54 professions et métiers.

En pratique

Afin d'obtenir la de ses qualifications professionnelles, l'infirmier français ou québécois devra:

  • Être inscrit au tableau de l'ordre de son pays d'origine
  • Réussir un stage d’adaptation de 75 jours en milieu clinique, permettant de "s’adapter plus rapidement aux différences de culture, de pratiques et de collaboration"

La mise en œuvre de cet accord reste suspendu à l'entrée en vigueur de mesures législatives et réglementaires ultérieures.

Rédaction ActuSoins


Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
873 rq / 11,076 sec