Roselyne Bachelot recule face aux médecins généralistes

Devant la pression d'une intersyndicale, Roselyne Bachelot a annoncé au des généralistes la suspension de deux mesures de la loi Hôpital Patients Santé Territoire (HPST)

Devant les en colère, la ministre de la santé "fait le pari de la confiance". Et suspend donc deux éléments de la loi HPST. Le premier imposait à chaque praticien de prévenir l'Ordre des Médecins de ses absences, afin de garantir une continuité des soins.

La deuxième mesure, pan important de la loi baptisé "contrat santé-solidarité" consistait à demander aux médecins des zones médicalement surdotées une aide ponctuelle à leurs collègues des zones sous-dotées. Le refus du professionnel aurait occasionné le versement obligatoire d'une "contribution de solidarité" d'environ 3000 euros. Roselyne Bachelot proposera à la place un "contrat basé sur le volontariat".

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
825 rq / 3,439 sec