Extrapolation des indus : inquiétudes chez les infirmiers libéraux

Le nouveau mode de calcul, par extrapolation, du montant des indus dont les CPAM pourront réclamer le remboursement aux professionnels de santé libéraux n'est pas encore appliqué en avril. Parmi les syndicats d'infirmiers libéraux, la FNI et le Sniil en dénoncent l'esprit et les modalités et s'inquiètent de ses retombées sur les professionnels. 

Extrapolation des indus : inquiétudes chez les infirmiers libéraux

© iStock

L'extrapolation des indus, mise en place par l'article 44 de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2023, a fait grand bruit quand elle a été adoptée, avec l'ensemble de la loi, en décembre dernier.

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

1 réponse pour “Extrapolation des indus : inquiétudes chez les infirmiers libéraux”

  1. Tahaj dit :

    A quoi bon ? La messe est dite. C’est fatigant. Ils détruisent des vies,des familles entières. Nous payons le quoi qu’il en coûte du covid.A chercher l’argent, ils vont se retrouver sans soignant à l’hôpital et en ville. c’est la mort programmée des IDEL. Ils ne veulent que des salariés moins chers. Quelle considération après tout ce qu’on a fait ? Les infirmières et infirmiers sont toujours les petites mains.Les charlatans qui se forment à l’hypnose en 2 jours n’ont pas ce problème. Ils encaissent leur 90€/H et basta.

Réagir à cet article

retour haut de page
377 rq / 5,040 sec