Pénurie de soignants : l’hôpital privé Nancy-Lorraine contraint de fermer définitivement ses urgences

L'hôpital privé Nancy Lorraine (groupe Elsan) faisait face depuis fin décembre 2022 à de fortes tensions en ressources humaines au sein de son service des urgences. 

Pénurie de soignants : l'hôpital privé Nancy-Lorraine contraint de fermer définitivement ses urgences

© samrana3003 / ShutterStock

La mise en oeuvre d'un plan blanc le 13 janvier n'aura pas suffi à sauver les urgences de l'hôpital privé de Nancy Lorraine. 

"Depuis décembre 2022, des périodes de fermeture du SAU se sont succédées faisant suite à des arrêts maladies ou désistements d'intérimaires. Ces difficultés se sont accrues ces dernières semaines", explique l'ARS Grand-Est dans un communiqué.

Les meures mises en place par l'établissement en réponse aux injonctions de l'ARS n'ont pas non plus permis de stabiliser la situation et l'établissement n'est désormais plus en mesure de maintenir son mode de fonctionnement normal. 

Dans un communiqué distinct, la direction de l'établissement concerné se dit "vivement préoccupée du sort des salariés". Elle prévoit "un accompagnement personnalisé pour chaque salarié du service". 

Parallèlement, un travail est en cours avec l'ARS et l'ensemble des acteurs du territoire "pour construire une offre de prise en charge de soins immédiats" pour les patients et ainsi "pérenniser un accès aux soins de qualité pour la population", indique également l'établissement. 

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter Actusoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
356 rq / 3,767 sec