Etudiants en soins infirmiers : les conditions pour pouvoir exercer en attendant le diplôme précisées par arrêté

Le préfet peut à présent et accorder, à leur demande, une autorisation provisoire d’exercice, dans les cinq jours ouvrés suivant la fin de leur formation, aux étudiants en soins infirmiers et aux élèves aides-soignants. Sous conditions.

Etudiants en soins infirmiers : les conditions pour pouvoir exercer en attendant le diplôme précisées par arrêté

© hxdbzxy / ShutterStock

Ce dispositif, temporaire, avait été annoncé par Brigitte Bourguigon, la semaine dernière pour faire face à la crise que traverse actuellement l’hôpital public.

« La sortie de crise sanitaire nécessite aujourd’hui des besoins importants d’infirmiers et d’aides-soignants pour faire face aux fortes sollicitations du système de soins, que la pénurie actuelle de ces personnels dans les établissements de santé et médico-sociaux entraîne des difficultés d’organisation des soins et ce, particulièrement dans les services d’urgence et que de fortes tensions en ressources humaines dans ces établissements sont anticipées pour la période des congés d’été », est-il indiqué dans l’arrêté paru depuis cette annonce.

La mesure permet aux étudiants en soins infirmiers et aux élèves aides-soignants en attente de délivrance de leur diplôme de réaliser respectivement des vacations d’infirmier ou d’aide-soignant afin d’exercer dès la fin de leur formation et intégrer les effectifs disponibles le plus rapidement possible à l’approche de la période des congés estivaux de 2022.

Autorisation provisoire d’exercice

Elle concerne les étudiants en soins infirmiers qui ont effectué la totalité des 15 semaines de stages au semestre 6, qui ont reçu une proposition de validation de la part de leur référent pédagogique et les élèves aides-soignants qui ont effectué la totalité des 7 dernières semaines de stages, avec les mêmes conditions.


L’autorisation est valable jusqu’à la date de proclamation ou de publication des résultats du jury du diplôme d’Etat d’infirmier ou d’aide-soignant.

Les étudiants en soins infirmiers et élèves aides-soignants détenteurs de l’autorisation provisoire d’exercice peuvent être employés par les établissements de santé et médico-sociaux au sein d’une équipe soignante comportant au moins un infirmier diplômé d’Etat pour réaliser respectivement les activités d’IDE et d’AS.

Les dispositions sont applicables jusqu’au 30 septembre 2022.

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

1 réponse pour “Etudiants en soins infirmiers : les conditions pour pouvoir exercer en attendant le diplôme précisées par arrêté”

  1. DeVal dit :

     » Allo Capitaine, vous me recevez ? Le navire coule !  »

    Mesure totalement hors-sol qui résume la méconnaissance du fonctionnement des IFSI/IFAS par nos dirigeants.

    Depuis des années (décennies ?), les organismes de formation remettent une attestation de réussite permettant aux étudiants d’aller travailler le temps de recevoir le diplôme. Encore une mesure inutile qui vise à « rassurer » les quelques crédules !

Réagir à cet article

retour haut de page
370 rq / 5,029 sec