Heures sup payées doubles, embauche des étudiants en soins infirmiers dès leur sortie d’IFSI : la ministre de la santé annonce des mesures pour faire face à la crise de l’hôpital

Brigitte Bourguignon réactive le doublement de la rémunération des heures supplémentaires du personnel non médical sur la période estivale et active un dispositif permettant aux étudiants en soins infirmiers et aux élèves aides-soignants ayant terminé leur cursus de pouvoir travailler sans attendre la remise de leur diplôme. 

Heures sup payées doubles, embauche des étudiants en soins infirmiers dès leur sortie d'IFSI

© ShutterStock

Elle n'aura pas attendu les conclusions de la mission flash sur les urgences pour prendre quelques premières mesures. Face à la crise que connaissent les services d'urgences et plus généralement l'hôpital, Brigitte Bourguignon, ministre de la santé et de la prévention, a estimé qu'il fallait prendre les devants. 

Lors d'une intervention au Congres Urgences, qui se tient à Paris jusqu'à vendredi, elle a estimé que "l'été sera difficile" et qu'il fallait "trouver des solutions pour que les Français ne soient pas privés de soins".

La ministre a ainsi reconnu le "risque de rupture d'accès aux soins réel", 120 services d'urgences étant déjà contraints de fonctionner en mode dégradé. 

Parmi les solutions annoncées et face au manque cruel de personnel : le doublement de la rémunération des heures supplémentaires, la possibilité, pour les étudiants ayant achevé leur cursus en juin ou juillet de travailler sans attendre la remise des diplômes et des facilités de cumul avec la pension retraite pour les retraités qui reprendraient du service. 

Ces premières mesures seront bientôt complétées par les propositions de la mission flash, a assuré la ministre. 


Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Nomenclature infirmier - Formez-vous sur les nouveautés 2022

Cette formation, réalisé par un infirmier libéral formateur expérimenté, apportera des données théoriques et pratiques indispensables pour optimiser l’application de la NGAP en respectant les règles conventionnelles.

NGAP Infirmier et Avenants 6, 7 et 8. Edition 2022 (mise à jour) - Formation gratuite pour les IDEL titulaires et remplaçantes.

S'inscrire gratuitement

Prochaines sessions : Immédiatement, 1er juillet ou 1er août

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

10 réponses pour “Heures sup payées doubles, embauche des étudiants en soins infirmiers dès leur sortie d’IFSI : la ministre de la santé annonce des mesures pour faire face à la crise de l’hôpital”

  1. Zaza dit :

    Mais depuis quand on attend d’avoir le diplôme pour pouvoir exercer!
    Elle n’a rien inventé !

  2. Fred dit :

    Je suis soignant (IDE) et quelle honte de la part de notre ministre. Décidément ce gouvernement n’a absolument rien compris de notre détresse. Le malaise est existant depuis longtemps . A notre tour, soignants d applaudir à 20h ce gouvernement qui veut nous « tuer » un peu plus chaque jour.

  3. Minery dit :

    Vraiment ils ne comprennent rien. Les retraités ne veulent et ne peuvent pas revenir sauf exception elles partent souvent très usées par leurs carrières …coiffe des rotateurs tendinites… dépression….les heures payées doubles enfin je dirais mais ça n’arrangera rien on les faisait déjà un max impossible physiquement et moralement de faire plus….et les étudiantes dont intelligentes elles vont partir dans les autres pays européens où elles sont mieux payées reconnue et valorisees

  4. Nadège dit :

    Rappeler le personnel soignant qui a été suspendu, sachant qu’ils ne sont pas plus contaminant que les patients. En effet combien de soignant « vaccinés » ont été contaminés par des patients. Le gouvernement pleure maintenant qu’il a réussi à écoeuré les soignants d’un métier que la plupart exercés avec passion

  5. Jojo dit :

    Bonjour la ministre ne passera jamais par la lol ne lâchez rien retentez parcoursup et les concours en parraleleet vous y arriverez.

  6. Paris dit :

    J’appelle ça du foutage de gueule .. .on paye double les infirmières. Donc on embauche pas. Les aides soignants ? On en parle même pas, comme d’habitude, mais ça, je le savais déjà quand j’ai vu son nom au ministère….elle n’en a rien a fiche …quand vont ils créer des postes, augmenter les salaires et non pas uniquement les heures supplémentaires ???? Avons nous le droit de nous reposer!?!?!?

  7. Matthibaud dit :

    C’est le cas de milliers de français chaque années…la solution c’est le travail et la persévérance.

  8. Elie dit :

    C’est bien c’était déjà le cas pour travailler en sortie d’ifsi, on invente des trucs existant ça promet

  9. Helene dit :

    Je suis soignante. Je n’ai pas eu d’heures supplémentaires payées depuis 2019. On nous demande de poser des repos et après on nous demande de revenir sur ces repos programmés. Ça s’appelle faire de la cavalerie. Tout leur bla bla on y croit plus

  10. Tcheuffa SATCHOU Pierre Rostant dit :

    Moi depuis l’enfance je porte cette passion d’être personnel de santé(soins infirmiers), malheureusement je n’ai pas pu réaliser mon projet depuis mon pays pour manque de moyens financiers.
    J’aimerai que mon message arrive à madame la ministre de la santé pour qu’elle entende ma motivation de tenir les personnes vulnérables. Je suis réfugiés depuis septembre dernier arriver en France en mai 2021. Malheureusement mes vœux sur parcoursup n’ont pas porter fruit. Et j’en souffre parce que je m’éloigne de mon projet, j’aime ce métier avec amour. J’aimerai bien une solution de la part de madame la ministre de santé. Je serai très fière d’être un bon soignant

Réagir à cet article

retour haut de page
356 rq / 1,607 sec