Présidentielles : le SNIIL souhaite faire entendre la voix des infirmiers libéraux

Le SNIIL (Syndicat national des infirmières et infirmiers libéraux) a lancé ce matin la campagne"Débats d'IDEL" destinée à rassembler les idées des infirmiers libéraux puis de présenter les propositions recueillies aux candidats à la présidence de la République. 

Présidentielles : le SNIIL souhaite faire entendre la voix des infirmiers libéraux

© ShutterStock

"Aujourd'hui encore, les 130 000 IDEL ont du mal à faire entendre leur voix auprès des politiques. En témoigne par exemple l'absence de mesures concernant les infirmières et infirmiers libéraux dans les différents plans gouvernementaux de la rentrée 2021... Sans parler de la LFSS (Loi de finances de la sécurité sociale) 2022 ", explique le SNIIL, l'un des trois syndicats représentatifs des IDEL, dans un dossier de presse diffusé le 18 janvier. 

Plateforme participative et "Tour de France"

Pour pallier ce manque, le syndicat a décidé de recueillir les idées et commentaires des infirmiers libéraux, partout en France. Il s'agira ensuite de porter ces voix et ces idées aux candidats à l'élection présidentielle. 

D'abord via une plateforme participative, accessible sur son site internet. 

Puis, "dès que la situation sanitaire le permettra", via un tour de France pour "recueillir directement dans les départements les avis et propositions des infirmières et infirmiers libéraux", mais aussi pour des rencontres avec les élus nationaux et locaux, associations, citoyens, intéressés par ces questions.

Des propositions multiples 

Le SNIIL a déjà une trame qui s'organise autour de quatre thématiques phares : santé et territoire, économie, éducation et formation, transition écologique et numérique, sécurité et qualité de vie au travail. 

Création d' un statut de cabinet infirmier référent, développement et reconnaissance de nouvelles compétences, réintégration des IDEL dans les Ehpad, déploiement de la télésanté, élargissement du droit infirmier à prescrire certains matériels ou médicaments déjà accessibles en vente libre, élargissement du droit à vacciner, révision du décret d'actes, etc. font partie des premières préconisations du Sniil. 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
364 rq / 3,753 sec