Autotests réalisés sous supervision : la rémunération des infirmiers détaillée dans un arrêté

Le recours aux autotests réalisés sous supervision d'un professionnel de santé est à présent possible pour obtenir, dans certaines situations, un passe sanitaire. Les professionnels encadrant ce geste seront rémunérés en fonction de leur qualification et de leur mode d'exercice. 

Autotests réalisés sous supervision : la rémunération des infirmiers détaillée dans un arrêtéLe Journal officiel de dimanche a publié un décret et un arrêté modifiant les précédents textes sur "les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de la crise sanitaire".

Parmi les nouvelles mesures : la prise en compte des résultats issus d'autotests dont la supervision est réalisée par un professionnel de santé et permettant l'obtention d'un passe sanitaire.

Ce recours aux autotests vise uniquement à permettre d'obtenir un passe sanitaire pour accéder aux lieux, établissements et activités soumis au passe en France (passe "activités") : les résultats d'autotests ne sont pas encore reconnus comme preuve dans le cadre de voyages à l'étranger, entre la métropole et la Corse et entre l'Hexagone et la Corse, note-t-on. 

Rémunération de la supervision

La prise en compte des résultats issus d'autotests dont la réalisation est supervisée par un professionnel de santé permet "d'attester de l'absence de contamination par le Covid-19".

La supervision des autotests comprend aussi la vérification de l'éligibilité au test, la remise d'un document sur la conduite à tenir en cas de résultat positif ou négatif et l'information de l'enregistrement du résultat dans le système d'information Sidep (Système d’Informations de Dépistage). 

Les infirmiers libéraux (IDEL) toucheront 220 euros par demi-journée d'activité d'une durée minimale de quatre heures et 240 euros par demi-journée effectuée le samedi après-midi, le dimanche et les jours fériés. Si l'intervention est inférieure à quatre heures, le forfait est égal à 55 euros par heure ou 60 euros le samedi après-midi, le dimanche et les jours fériés. 

Les infirmiers retraités, salariés ou agents publics, toucheront, pour chaque heure d'activité 24 euros (entre 8h et 20h), 36 euros (entre 20h et 23h et entre 6h et 8h), ou 48 euros (entre 23h et 6h et les dimanches et jours fériés). 

Les pharmaciens libéraux toucheront 280 euros par demi-journée de minimum quatre heures (300 euros le samedi après-midi, dimanche et jour férié). 

Les sages-femmes, pharmaciens et chirurgiens dentistes retraités, salariés ou agents publics toucheront, pour chaque heure d'activité 32 euros (entre 8h et 20h), 48 euros (entre 20h et 23h et entre 6h et 8h) et 64 euros (entre 23h et 6h ainsi que les dimanches et jours fériés). 

Les médecins libéraux pourront toucher 420 euros par demi-journée (460 le week-end et les jours fériés), et 105 euros par heure  si la supervision dure moins de quatre heures. 

Les médecins retraités, salariés ou agents publics, toucheront, pour chaque heure d'activité, 50 euros (entre 8h et 20h), 75 euros (entre 20h et 23h et entre 6h et 8h), ou 100 euros (entre 23h et 6h et les dimanches et jours fériés).

Les masseurs-kinésithérapeutes libéraux toucheront 160 euros par demi-journée (180 le samedi après-midi, dimanche et jours fériés) ou 40 euros par heure (45 €). 

Les masseurs kinésithérapeutes retraités, salariés ou agents publics, l'indemnité sera, pour chaque heure d'activité, de 20 euros (entre 8h et 20h), 32 euros (entre 20h et 23h et entre 6h et 8h), et 40 euros (entre 23h et 6h et les dimanches et jours fériés). 

Lees chirurgiens-dentistes libéraux toucheront 280 euros par demi-journée (300), ou 70 euros par heure (75€). 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Plus de la moitié de l’année est déjà écoulée, et il vous reste peut-être des crédits pour vos formations DPC ou FIF-PL à utiliser avant qu’ils ne soient définitivement perdus.
Quelles formations IDEL sont pertinentes à suivre en cette rentrée 2021 ? Nous vous proposons d’en découvrir 6.
Prado IC & BPCO
Soins infirmiers et surveillance des patients porteurs de stomies
Prise en charge du patient diabétique
Installer et gérer son cabinet libéral
La maladie rénale chronique et la dialyse péritonéale
Oncologie, Prise en charge infirmière des patients sous traitements anti-cancéreux

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

2 réponses pour “Autotests réalisés sous supervision : la rémunération des infirmiers détaillée dans un arrêté”

  1. Guyso dit :

    Le décalage entre ces tarifs horaires et ceux pratiqués dans les EHPAD et hôpitaux me terrifie!!! De quoi vider davantage ces lieux de leur personnel.
    Il serait intéressant d’augmenter les salaires horaires dans les ehpad.

    Répondre moderated
  2. Grangemar dit :

    Ce serait bien de reprendre véritablement le texte originel, et de ne pas zapper les sages-femmes libérales qui sont citées avec les pharmaciens libéraux…. merci beaucoup

    Répondre moderated

Réagir à cet article

retour haut de page
285 rq / 1,307 sec