Infirmiers libéraux : la Carpimko débloque des aides financières

Le conseil d'administration de la CARPIMPKO (Caisse autonome de retraite et de prévoyance des infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, pédicures-podologues, orthophonistes et orthoptistes) a validé hier un plan d'aide soutenu par la Fédération française des praticiens de santé (FFPS).

Infirmiers libéraux : la Carpimko débloque des aides financières

La semaine dernière, la FFPS avait annoncé demander la mobilisation de 200 millions d'euros, rappelle-t-on. C'est chose faite.

La direction de la Sécurité Sociale a 10 jours pour confirmer cette décision. 

Aides cumulables

Cette aide permettra aux infirmiers remplaçants qui en feront la demande de percevoir une somme de 1000 euros. Les infirmiers titulaires se verront verser une somme de 500 euros que leur niveau de perte d'exploitation soit nul ou pas. 


"La différence vise à valoriser l'activité des remplaçants non éligibles aux aides de la CNAM", explique la FNI (Fédération nationale des infirmiers) dans un communiqué. 

Cette aide de la CARPIMPKO sera cumulable avec une aide complémentaire votée par la CNAVPL de 477 euros sous forme de dotation du Fonds d'Aide sociale du régime de base. Cette aide spécifique de la CNAVPL servira exclusivement à prendre en charge une fraction de cotisations du régime de base. 

Elle sera servie sur demande et gérée par la CARPIMKO pour ce qui concerne les praticiens de santé.

"Nous avons obtenu les garanties que ces aides spécifiques ne seront pas fiscalisantes et non soumises à des charges sociales", indique la FNI. 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

3 réponses pour “Infirmiers libéraux : la Carpimko débloque des aides financières”

  1. gigi9721 dit :

    C’est exactement la réflexion que je me suis faite.
    Injuste!!!
    NOUS étions sur le terrain à faire front et les autres bien au chaud chez eux à se protéger….
    Je suis dégoûtée…

    Répondre modéré
  2. PATBIANCO dit :

    Alors la , c est la meilleur :les pro qui sont resté aux abris et dans leurs lits vont touchés 1000 et 1500 €
    Les infirmiers qui ont pris des risques vont touchés 500 !

    Répondre modéré
    • gigi9721 dit :

      C’est exactement la réflexion que je me suis faite.
      Injuste!!!
      NOUS étions sur le terrain à faire front et les autres bien au chaud chez eux à se protéger….
      Je suis dégoûtée…

      Répondre modéré

Réagir à cet article

retour haut de page
293 rq / 2,027 sec