Infirmiers dans les centres de vaccination : existe-t-il vraiment « d’étonnantes différences » de rémunération entre les libéraux et les salariés ?

En pleine campagne de vaccination, des voix se font entendre concernant les forfaits que perçoivent les infirmiers pour vacciner. Certains jugent inégale la rémunération des salariés et des libéraux. 

Infirmiers dans les centres de vaccination : existe-t-il vraiment "d'étonnantes différences" de rémunération entre les libéraux et les salariés ?

© Franck Chapolard / Shutterstock

De nombreux professionnels sont quotidiennement au rendez-vous dans les centres de vaccination contre la Covid-19. Parmi eux, des infirmiers de tous bords ont largement répondu à l’appel et la mécanique semble désormais rôdée.

Pourtant, récemment le site internet du magazine Challenges pointait « l’étonnante différence de rémunération des infirmiers dans les centres de vaccination », précisant que « les infirmiers des hôpitaux découvrent que […] leurs collègues libéraux gagnent deux fois plus qu'eux. »

Salariés ou libéraux, les infirmiers viennent effectuer des vacations sur leurs jours repos. Si tous ont le même diplôme, leur mode d’exercice et de rémunération est différent, un point que l’article de Challenges ne souligne pas. L’IDE salarié perçoit un salaire, quand le professionnel libéral, travailleur non salarié, des honoraires.

Une rémunération fixée par arrêté

En pratique, la rémunération des vacations en centre de vaccination est fixée par un arrêté ministériel publié au journal officiel le 5 février dernier. Il prévoit le versement d’indemnités forfaitaires selon la profession et le nombre d’heures effectuées.


Ainsi, les infirmiers libéraux percevront une indemnité de 55 euros par heure de présence, quel que soit le nombre de personnes vaccinées. Ce montant sera porté à 60 euros par heure lorsque le professionnel intervient les samedis après-midi, dimanches et jours fériés, soit 5 euros de plus.

Autre cas de figure prévu par l’assurance maladie : l’infirmière ou l’infirmier salarié qui intervient en dehors de son temps de travail. A ce titre, l’heure de vacation est valorisée à 24 euros. Un tarif horaire brut doublé les dimanches et jours fériés, soit 48 euros.

Thierry Pechey, infirmier libéral et responsable de centre de vaccination dans la région Grand-Est, confirme le barème de rémunération. Il précise que « les indemnités perçues par les salariés et retraités sont nettes - les charges sont déjà déduites sur les bulletins de salaire, ndlr - et se cumulent avec les salaires et pensions. L’infirmier libéral doit s’acquitter d’un certain nombre de charges sur le montant perçu. »

Des charges à déduire pour les libéraux

Un calcul est donc nécessaire avant de pouvoir comparer les rémunérations. Ghislaine Sicre, présidente du syndicat Convergence Infirmière précise : « Les infirmières libérales ont entre 40 et 47% de charges à déduire de leurs honoraires bruts. » En déduisant 45%, par exemple, le montant net de l’indemnité de l’infirmier libéral tombe à 30,25 euros.

Cette part de charge comprend le recouvrement des cotisations sociales et les versements effectués auprès de la caisse de retraite. Ghislaine Sicre rappelle qu’en plus des charges de fonctionnement du cabinet (loyer, assurances, véhicule ou matériel), « le professionnel libéral doit assurer seul son exercice professionnel et souscrire à un régime de prévoyance en cas d’arrêt maladie. »

Extension des horaires et coordination

Avec l’accélération de la campagne de vaccination, certains centres proposent désormais des nocturnes ou des créneaux tôt le matin. L’assurance maladie octroie alors un tarif spécifique pour les salariés. Avant 8 heures et après 20 heures, l’infirmier percevra une indemnité de 36 euros. Thierry Pechey confirme que les professionnels libéraux ne bénéficient pas de cette majoration.


Enfin, un dernier point soulève de vives réactions dans les commentaires de l’article de Challenges : la rémunération de la traçabilité de l’acte dans le téléservice « Vaccin Covid ». 5,40 euros sont alloués à la personne en charge de cet acte, un professionnel de santé libéral le plus souvent. Thierry Pechey confie que « près de 50 % du travail se fait en amont et en aval de l’acte, surtout auprès d’une population âgée. Il ajoute : dans notre centre, ce sont les infirmiers libéraux qui assurent la coordination, la logistique et le nettoyage donc ce sont eux qui facturent le forfait. » Un forfait destiné également à acheter le matériel nécessaire à la vaccination conclut-il.

Conclusion : En tenant compte de la fiscalité propre aux professionnels de santé libéraux, l'affirmation « Dans les centres de vaccination, les infirmiers libéraux sont payés deux fois plus que leurs collègues infirmiers hospitaliers » est fausse. Une fois les charges déduites, le montant de l’indemnité horaire des infirmiers libéraux reste légèrement supérieur du lundi au samedi en journée. En revanche les dimanches, les jours fériés et à certaines heures en semaine, ce sont les infirmiers salariés qui sont gagnants.

Adrien Collet

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

15 réponses pour “Infirmiers dans les centres de vaccination : existe-t-il vraiment « d’étonnantes différences » de rémunération entre les libéraux et les salariés ?”

  1. Cgomes dit :

    Est ce que vous savez s’ il faut déclarer les montants perçus des vacations? Est ce que c est imposable?
    Bien cordialement

  2. Raphaël dit :

    Bonjour Mimi,

    Pouvez-vous confirmer le montant estimé restant à un ou une IDEL après déduction des charges ?

    Je veux dire, l’article, constellé d’approximations ou erreurs ne gonfle-t-il pas la part des charges à payer sur les vacations en centre de vaccination ?

    Je conçois qu’il est réel que les IDEL payent des charges, achètent leur matériel, payent leur local, mais pas en centre de vaccination où tout est payé et fourni par les communes, apparemment…

    Pouvez-vous me confirmer ou infirmer ma supposition puisque vous-même IDEL critiquez cette rémunération.

    Bonne journée.

    Cordialement

  3. Cg dit :

    Et que les salariés ont la charge des vaccinations sur leur lieu de travail, en plus de leur travail de base, sans salaire supplémentaire…

  4. Mimi dit :

    Bonjour,
    Idel je vaccine dans un centre environ 200 pers/4h.
    Je suis consternée par le mode de rémunération.
    Pour un même travail. Une même rémunération. Que l’on soit ide,. Idel, pharmacien, vétérinaire, titulaire, remplaçant, retraité.
    Dire que les idel ne se gavent paS est d’une mauvaise foi sans non.
    Ils en arrivent même au pires subterfuges pour ne pas avoir à insérer les cps des collègues et encaisser encore plus d’enregistrements…. incroyable mais vrai.
    Heureusement depuis le 1er juillet les enregistrements sont plafonnés à 50/j, ce qui fait tout de même plus de 250€ a rajouter à la vacation de 220 voire 275 car on dépasse toujours un peu. Même en deduisant les charges c’est énorme.

    Cela créé des tensions dont notre métier n’a vraiment pas besoin.
    Un même forfait défiscalisé pour tous.
    Et je refuse d’abandonner collègues, tournée et patients pour vacciner plus ou risquer de trop augmenter mon chiffre. S’il le faut j’arrêterai les vacations, à regret.

  5. Corinne dit :

    Une disparité trop importante entre les ide libérale et salarié… un même diplôme et un travail équivalent(prescripteur)sur les centres de vaccinations. Pourtant la saisie sur vaccin covid est payé aux libéraux et non pas au salarié !! En ce qui concerne le forfait à la journée une différence existe même les charges déduites. Injuste !

  6. Colombes92 dit :

    Votre article est faux. Thierry Pechey était sans doute de bonne foi quand il annonçait que le montant des vacations perçues pas les salariées etaient net. en réalité, le montant de 24 € est brut. Ce qui fait un reste net de 18;63 . Alors que les libérales perçoivent net environ 30 €.
    Par ailleurs, dans notre centre, tous les infirmiers font exactement les mêmes tâches, y compris l’implémentation des données dans SI vaccin Covid.
    La différence de traitement entre les infirmiers est inadmissible, et vous devriez ajouter un correctif à votre article. Si vous le souhaitez vous pouvez venir nous voir dans notre centre à Colombes dans le 92, où tous les soignants travaillent sur un pied d’égalité.
    Bien à vous
    M P IDEL

  7. Marie dit :

    Mes collegues de centre de santé et moi ne percevons aucune remuneration en semaine pour la vaccination, qu’on fasse 10h, 20h, 35h…..

    Contrairement aux libéraux qui gagnent 100% plus que nous par vacation soit 250€/4h et nous 0€ car c’est sur nos heures de travail.
    Nous sommes juste payer en heures supp pour samedi apres midi et dimanche!

    De plus, nous n’avons pas le droit de faire des vacations ailleurs sur nos jours de repos en tant que fonctionnaire territoriale….. Trouvez l’erreur!

    Oui effectivement il y a bien une trés grande différence entre les libéraux, les hospitaliers et nous les territoriales!!!!!

  8. Huet dit :

    .
    Quid des EIDE qui pratiquent des actes infirmiers en dehors de leur stage infirmier en terme de responsabilité car d’un point de vue réglementaire la dérogation n’est valable que dans le cas de stage sinon il ne peuvent que pratiquer des actes aide-soignant ?

    Depuis 2 jours le problème n’existe plus puisqu’un texte permet aux aide-soignants, auxiliaires de puer et tout secouriste PSE2 de realiser sous la responsabilité l’injection. Comme quoi cela bouge tout le temps d’où un travail en amont personnel.

  9. Huet dit :

    Je confirme que sur les 24 euros il faut retirer les prélèvements donc il reste 19,5 euros.
    C’est quand même moins que les libéraux même une fois les charges retirées.
    Au final ce n’est pas les IDEL qui sont trop payés mais bien les vacataires salariés.
    Je rappelle que la responsabilité personnelle peut être engagée car en fin de parcours c’est la personne qui vaccine qui est responsable de l’acte surtout depuis que l’IDE peut être prescripteur. Cela demande d’être parfaitement informé des dernières recommandations de la DGOS qui sont modifiés toutes les semaines

  10. Christellecrecre dit :

    Je suis élève en dernière année IDE, je fais des vacations en plus de mes heures de stage (car stage=60€ la semaine…). Pour les vacations je reçois 60€ pour 5H de travail, pas de majoration le samedi. Dans mon centre les IDEL (uniquement des IDEL car les IDE qui travaillent dans les hôpitaux de la région ont reçu l’interdiction d’aller faire des vacations pour être disponibles à tout moment pour le CH), reçoivent bien 450€ pour 5H: cocher la fiche navette et préparer et réaliser les injections. Et je vous le donne en mille! Que se passe-t-il lorsqu’il n’y pas assez d’IDEL sur les lignes de vaccination??? Ce sont les élèves de 3ème année IDE qui préparent et réalisent les injections! Toujours pour 60€ pour 5H. On vaccine environ 1000 personnes par jour avec une capacité à 1500. Cherchez l’erreur…

  11. Majo dit :

    Et les IDE retraitees? Oui faire l effort national et j ai voulu m inscrire a l ordre! (Ancienne salariee et non inscrite) impossible ! Le site vous demande votre employeur que je n ai pas , et tout ce qui va avec et que je n ai pas complique!!!!! Et tout ca pour une carte CPS qui me servira juste pour rentrer des noms de patients vaccin ds l ordi pour laCPAM pas sure que l effort soit récompensé !
    De même participer a l effort national oui mais ne serait il pas aussi un effort de la part de l etat ( parce qu applaudir c est bien mais ca ne fait pas les courses!!!) Que de supprimer les impositions sur ces vacations ?????

  12. Dom33 dit :

    Moi aussi je vais remettre les pendules à l.heure ! Je suis infirmier salarié anciennement libéral.
    Pour répondre à Urbain : une activité bénévole rémunéré 55 h de l.heure c.est effectivement une belle contribution à l.effort national ! Tout en sachant que ci celle ci vous prend trop de temps, vous pouvez diminuer votre nombre de vacation …
    Pour répondre à Julietaj : n.oubliez pas de signaler que les 75 euros de cotisation sont déductibles de vos charges professionnelles, pas pour les salariés. L.inscription pour les salariés n.est plus du tout optionnelle et l.employeur est dans l.obligation de vérifier l’inscription à l.ordre infirmier. J’encourage également le cas échéant à tous les infirmiers de s.inscrire à l.ordre infirmier.

  13. Pauline dit :

    Je suis infirmière intérimaire et je travaille dans un centre de vaccination. Ce que dit l infirmier libéral dans l article est faux. Les 24 e ne sont pas nets mais bruts !!! Faut vérifier vos informations avant de parler mr pechey. Nous devons déduire 19% de charges ce qui fait 19,44 e net. Alors ce n est pas la moitié mais c est quand même 1/3 de moins pour faire le même travail. Dans le centre où je fais des vacations les infirmières font tout. De la commande de matériel, de la coordination, la consultation pré-vaccinale, la vaccination et il arrive que nous faisions l enregistrement sur ameli. Donc arrêtez de dire que vous faites plus ce n est pas vrai ! Donc les 5,40 e que vous gagniez par patient en donnant votre carte CPS est du bonus gratos sans rien faire de plus. Nous ne l avons pas. Dans un gros centre qui vaccine 600 personnes par jour ça peut représenter plus de 500 par demi-journée !! Et si « Julietaj chang » nous sommes obligés de s’inscrire à l ordre infirmier. Les employeurs le demandent à chaque recrutement.

  14. Urbain dit :

    En effet j effectué en.moyenne 8 h à 12 de vaccination par semaine renumere à 55 h de l heure brut mais je passe en moyenne 28h par semaine de coordination non renumere.
    De plus je suis obligé de diminuer mon activité quotidienne de libéral pour assurer cette charge de travail .
    En résumé assurer le centre de vaccination ne me rapporte que très peu de bénéfice, à part contribuer à l effort national.

  15. Julietaj Chang dit :

    Merci d’avoir remis les pendules à l’heure.
    J’aimerais rajouter que les infirmiers libéraux sont obligatoirement inscrits à l’Ordre Infirmier. Ils paient 75€ leur cotisation annuelle. Les salariés s’inscrivent optionnellement et s’acquittent d’un montant de 35€ seulement. Peu d’entre eux sont inscrits malgré tout. Les informations enregistrées à jour servent à délivrer et utiliser la Carte Professionnelle de santé pour la traçabilité dans Vaccin covid. Souvent les salariés qui participent aux vaccinodromes ne l’ont pas par conséquent et ne peuvent alors prétendre aux 5,40€ de traçabilité par patient. J’encourage les collègues salariés à s’inscrire à l’Ordre Infirmier.

Réagir à cet article

retour haut de page
331 rq / 1,281 sec