Baisse de la rémunération des libéraux pour la réalisation de tests antigéniques

Un arrêté publié mardi au Journal officiel abaisse la rémunération des infirmiers, médecins, masseurs-kinésithérapeutes, sages-femmes et chirurgiens-dentistes libéraux pour la réalisation de tests antigéniques de détection du Sars-CoV-2. 

Baisse de la rémunération des libéraux pour la réalisation de tests antigéniques

© ShutterStock

Pour les infirmiers, la rémunération est abaissée de 20 à 30% passant d'un AMI 8,3 (26,14 € en métropole) à un AMI 6,2 (19,53 €) pour un examen sur le lieu d'exercice, d'un AMI 9,5 (29,92 €) à un AMI 7,3 (23 €) lorsqu'il est réalisé à domicile et d'un AMI 6,1 (19,21 €) à un AMI 4,9 (15,43 €) lorsqu'il est réalisé dans le cadre d'un dépistage collectif en établissement médico-social ou centre ambulatoire dédié au Covid-19. 

Pour les médecins libéraux, la rémunération diminue de 15% passant de 46 € à 39,10 € sur le lieu d'exercice et sera abaissé au même montant lorsqu'il est réalisé à domicile. 

Même traitement pour les masseurs-kinésithérapeutes, les sages-femmes et les chirurgiens dentistes, qui perdent entre 20 et 28% de leur rémunération pour cet acte.

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter



Nomenclature infirmier - Formez-vous sur les nouveautés 2022

Cette formation, réalisé par un infirmier libéral formateur expérimenté, apportera des données théoriques et pratiques indispensables pour optimiser l’application de la NGAP en respectant les règles conventionnelles.

NGAP Infirmier et Avenants 6, 7 et 8. Edition 2022 (mise à jour) - Formation gratuite pour les IDEL titulaires et remplaçantes.

S'inscrire gratuitement

Prochaines sessions : Immédiatement, 1er juillet ou 1er août

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

2 réponses pour “Baisse de la rémunération des libéraux pour la réalisation de tests antigéniques”

  1. leilou dit :

    Et que fait notre silencieux ordre censé représenter et défendre notre profession.
    C’est la profession IDE qui trinque le plus et qui est la moins rémunérée pourtant
    Quid des pharmaciens…? Il y a une partialité à creuser là dedans !

    Mais peut être les IDEL devraient arrêter de soigner et chacun se débrouillera comme avant ….

  2. Ma dit :

    En quel honneur y a t’il cette énorme baisse de tarif ? Et pour les pharmaciens ? Vous laissez faire cette injustice ? ?
    Pourquoi les infirmiers sont les moins rémunérés, en particulier pour la vaccination contre le covid ? Des professionnels ont été formés pour injecter et sont beaucoup plus payés que les infirmiers dont c’est leur travail de base ! Les pharmaciens ont la dotation de vaccins beaucoup plus importante que les infirmiers. Pourquoi ce favoritisme ? Le travail des infirmiers n’est toujours pas reconnu (actes dégressifs et gratuits ! ) c’est pour quand la fin des infirmiers libéraux ?

Réagir à cet article

retour haut de page
1067 rq / 2,399 sec