Tests antigéniques : conditions de réalisation et de rémunération pour les infirmiers libéraux

La réalisation de tests antigéniques par prélèvement nasopharyngé par les infirmiers, médecins et pharmaciens est prise en charge depuis le 19 octobre. Le point côté IDEL. 

Tests antigéniques : conditions de réalisation et de rémunération pour les infirmiers libéraux

photo d'illustration. ©Shutterstock

"Dans le contexte actuel de forte reprise épidémique, les nouveaux tests antigéniques rapides constituent un outil supplémentaire pour réduire les chaînes de transmission virale", affirme l'Assurance maladie sur son site. Avec un résultat disponible en 15 à 30 minutes, "ils permettent la mise en oeuvre sans délai des mesures d'isolement et de contact tracing". 

Ces tests ne peuvent être réalisés que sur les personnes asymptomatiques hors cas contact ou détectées au sein d'un cluster, ou sur les personnes symptomatiques de moins de 65 ans et ne présentant aucun risque de forme grave du Covid-19 et si le résultat du test par RT-PCR ne peut être obtenu dans un délai de 48 heures. Le test doit en outre être réalisé dans un délai inférieur ou égal à quatre jours après le début des symptômes. Seuls les dispositifs ayant un marquage CE et dont les performances répondent aux critères édictés par la Haute autorité de santé (HAS) peuvent être utilisés par les infirmiers, médecins et pharmaciens. 

Un arrêté, publié le 28 octobre au Journal officiel précise les valorisations forfaitaires du prélèvement et de l'analyse dans le cadre de cet examen. Celles-ci sont applicables jusqu'au 31 décembre 2020. 


Pour les infirmiers libéraux ou exerçant en centre de santé, elle est : 

  • de 26,145 euros en métropole et 27,39 euros dans les départements d'outre-mer (DOM), soit un AMI 8,3, pour un examen sur le lieu d'exercice,
  • de 29,925 euros en métropole et 31,35 euros en outre-mer, soit un AMI 9,5 si l'examen est réalisé à domicile,
  • de 19,215 euros en métropole et 20,13 euros en outre-mer, soit un AMI 6,1 si l'examen est réalisé dans le cadre d'un dépistage collectif, défini comme la réalisation de trois tests au minimum. 

Ces cotations sont cumulables à taux plein avec la cotation d'un autre acte dans la limite de deux actes au plus pour un même patient. 

Le remboursement de ces examens est conditionné à la communication des résultats, s'ils sont positifs, à l'assurance maladie par messagerie sécurisée ou, à défaut, par téléphone. 

Approvisionnement

Les dispositifs médicaux de diagnostic in vitro de détection antigénique du virus Sans-CoV-2 sont délivrés gratuitement par les pharmacies d'officine sur présentation d'un justificatif de la qualité du professionnel (carte CPS et carte vitale ou NIR). 

La délivrance de test doit se faire sans déconditionnement et dans les limites quotidiennes suivantes : 

  • une boîte par professionnel de santé et par jour lorsque la boîte contient plus de 15 tests, 
  • deux boîtes par professionnel de santé et par jour lorsque la boîte contient moins de 15 tests. 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

1 réponse pour “Tests antigéniques : conditions de réalisation et de rémunération pour les infirmiers libéraux”

  1. MORICE dit :

    Je veux bien réaliser des tests, mais encore faut-il qu’on nous en donne ! Voilà déjà 1 semaine que j’appelle quotidiennement les pharmacies de mon quartier d’exercice et elles ont toutes le même discours : “on n’en a pas encore reçu”. Par contre les patients dont j’ai la charge s’ont allé dans ces mêmes pharmacies que j’ai appelé et se sont fait tester ! Attestation à l’appui. Faudrait quand même pas se foutre de notre gueule ! 😡

    Répondre moderated

Réagir à cet article

retour haut de page
274 rq / 1,349 sec