Epidémie de dengue à la Réunion : près de 1300 cas confirmés depuis le 1er janvier

Une épidémie de dengue touche actuellement l'ouest et le sud de la Réunion. Après une circulation inhabituelle du virus durant l'hiver austral 2017, le nombre de cas de dengue a progressivement augmenté depuis le début de l'année 2018, avec une intensification en février. 

Epidémie de dengue à la Réunion : près de 1300 cas confirmés depuis le 1er janvierLe 26 mars dernier, le préfet de la Réunion a déclaré le niveau "épidémie de faible intensité" du dispositif ORSEC de lutte contre les arboviroses. La cellule d'intervention en région Océan Indien assure la surveillance épidémiologique de la dengue sur l'île de la Réunion et en publie chaque semaine les données dans un point épidémiologique.

Le bulletin de la semaine fait état de 1388 cas autochtones déclarés depuis le 1er janvier 2018, de 396 cas confirmés ou probables signalés par les laboratoires de ville et hospitaliers en une semaine. L'épidémie prend de l'ampleur dans l'ouest et le sud et "pourrait continuer à s'intensifier dans les semaines à venir". En effet, explique le bulletin, "la population n'est pas immunisée contre la dengue (seuls 3,1% de donneurs de sang, testés pour la dengue en 2008, avaient des anticorps contre le virus) et les conditions métrologiques actuelles sont propices au développement des vecteurs". 

Rédaction ActuSoins (avec Santé Publique France)

 

Rappels des gestes de prévention à adopter par tous

  • Eliminer les récipients d’eau autour de son habitation et les déchets favorisant les gîtes larvaires  (vider les soucoupes, les petits récipients, respecter les jours de collecte des déchets…)

  • Se protéger des piqûres de moustiques (diffuseurs, répulsifs, vêtements couvrants, moustiquaires…)

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

20 réponses pour “Epidémie de dengue à la Réunion : près de 1300 cas confirmés depuis le 1er janvier”

  1. Anonyme dit :

    Les chiffres ne comprennent le depsitage des 4 sortes de dengue mais une 5eme forme de dengue a fait son apparition et qui ne se diagnostique pas avec les dépistages sanguins actuel. Donc il y a beaucoup plus de personne infectée par la dengue

  2. Anonyme dit :

    Diana Stephan ! C’est pour toi … mais comme t’es déjà dingue c’est bon ! lol

  3. Anonyme dit :

    Ronan Hubert Bonisseur Antoine Germain Camille Viguier, faudra faire attention!!

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
267 rq / 2,377 sec