Les infirmiers libéraux oubliés du Plan Régional de Santé ?

Selon l'Onsil (Organisation nationale des syndicats d'infirmiers libéraux), les infirmiers libéraux seraient les grands oubliés du plan régional de santé. Explications. 

Les infirmiers libéraux oubliés du Plan Régional de Santé ?

© I-stock

Dans le cadre de la loi du 26 janvier 2016  dite «de modernisation de notre système de santé», un arrêté du 3 août 2016 détaille la composition des conseils territoriaux de santé (CTS) et ses différents collèges.

Quatre collèges réunissent 34 à 50 membres, en fonction de la taille des  régions : professionnels et offreurs de services de santé, associations d’usagers, collectivités territoriales, Etat et organismes de sécurité sociale, auxquels s’ajoutent deux personnalités qualifiées.

Ces personnes sont désignées par arrêté du directeur général de l’agence régionale de santé (ARS), sur proposition de leurs organisations, pour une durée de cinq ans renouvelable une fois.

Dans un communiqué diffusé à la presse hier, l'Onsil remet en question l'organisation de ces collèges. 

"Les représentants des professionnels de santé libéraux se retrouvent au fin fond du collège des professionnels et offreurs des services de santé, composé lui-même d’au moins 20 et au plus 28 représentant et parmi eux, au plus 6 représentants des professionnels de santé libéraux, dont au plus 3 médecins et 3 représentants des autres professionnels de santé" explique le syndicat. 

Ce qui ne plaît pas à l'Onsil, c'est surtout que les représentants des professionnels de santé libéraux soient désignés par le directeur général de l'Agence régionale de santé, sur proposition conjointe des Unions régionales des professionnels de santé. 

"Faute d’entente entre toutes les professions et de proposition conjointe, le directeur général de l’agence régionale de santé désigne ces membres ! Faible espoir de trouver un représentant des infirmiers parmi eux" regrette l'Onsil. 

Peu ou pas de représentation infirmière

"Encore une fois et malgré nos revendications, les infirmiers libéraux ne seront donc pas représentés dans ce conseil  alors que nous avions demandé à ce qu’il y ait un moins 1 représentant par profession de santé en exercice libéral !" explique le syndicat. 

Les CTS (Conseils Territoriaux de Santé) participent à la réalisation du diagnostic territorial partagé qui identifie les besoins sanitaires, sociaux et médicosociaux de la population et les caractéristiques géographiques et saisonnières du territoire. "C’est toute l’organisation des parcours de santé qui se fera sans nous et qui sera le seul projet des structures !" estime l'Onsil. 

Rédaction ActuSoins (source communiqué de l'Onsil)

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

6 réponses pour “Les infirmiers libéraux oubliés du Plan Régional de Santé ?”

  1. Les syndicats feraient le “job”, il y aurait plus de syndiqués. C’est l’éternel débat.

  2. La faute à qui aussi????
    Combien d’IDE sont syndiqués? Combien se présentent dans les listes?
    Combien s’investissent et prennent le temps de voter quand arrivent les petites enveloppes élections de la carpimko ou de l’urps????

  3. La ministre Touraine est coupable de laxisme envers les étudiants infirmiers libéraux ! c’est injuste cette situation !

  4. En tout est pour tout, nous sommes au jour d’aujourd’hui dans le grand n’importe quoi ! !! Une de plus !!

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
250 rq / 3,389 sec