Un automne à Macenta : exposition photo sur les professionnels de santé face à Ebola

Début 2015, Nicolas Beaumont publiait dans ActuSoins un reportage sur les infirmiers qui font face à . Il couvrait alors le travail des professionnels de santé pour le compte de la française à Macenta (Guinée). Ses photographies font aujourd'hui l'objet d'une .

ebola infirmier nicolas beaumontDébut 2014 dans un village à quelques kilomètres de Macenta, une série de décès inexpliqués attire l’attention des autorités sanitaires.

Les symptômes ne correspondent à aucun mal connu, dans cette région reculée de Guinée. Une mission d’investigation est conduite par les services guinéens chargés de la surveillance et de la déclaration épidémique.

Les échantillons sanguins prélevés sur les corps décédés sont envoyés à Lyon. Le 3 mars, les résultats tombent : les premiers cas d’Ebola en Afrique de l’Ouest viennent d’être découverts.

Au cours des mois qui vont suivre, la préfecture de Macenta sera, sur les trente-six préfectures de Guinée, celle qui paiera le plus lourd tribu à Ebola.

Nicolas Beaumont, photographe indépendant, a couvert pour le compte de la Croix-Rouge française le travail humanitaire réalisé à Macenta depuis novembre 2014. Fuyant la mise en scène ou le sensationnalisme, les clichés de cette exposition visent à montrer ce qu’a été la lutte contre l’épidémie Ebola à Macenta, au cours de l’automne 2014.

Rédaction ActuSoins

L'exposition est en ligne. Elle sera également visible au Ministère des affaires étrangères et du développement international le 29/10 et lors de la semaine de la solidarité internationale à Lyon en Novembre.

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
235 rq / 3,357 sec