Urgences au bord du gouffre : L’ avertissement au gouvernement

Le quotidien Le Parisien s'est procuré un document confidentiel, rédigé par le service central du renseignement territorial du ministère de l'Intérieur. Ce document dresse un état des lieux alarmant des services d'urgences en France. 

urgences-250x166-1-170x112111-1La note, adressée à la présidence de la République, au premier ministre et aux ministères de la Santé et de l'Intérieur était supposée rester dans les mains des hautes autorités. Le quotidien a pu se la procurer et divulguer ce que le service de renseignement avait à signaler au gouvernement.

Les services d'urgences seraient malades d'un engorgement massif explique la note, au point que "selon les syndicats, ce secteur semble au bord de l'implosion".

Cet état des lieux évoque une "dégradation des conditions de travail", cause de nombreux mouvements de grève. Est aussi pointée du doigt, la réduction du nombre de lits, qui contribue à "saturer les services hospitaliers d'urgence ainsi que les unités d'hospitalisation de courte durée, en particulier avec les patients âgés".

La note met en garde contre un risque social, s'appuyant sur des mouvements de grêve dans les hôpitaux de Lens, d'Orléans-la-Source, du Mans et de Roanne. "Compte tenu de la fragilité économique des établissements hospitaliers et des annonces de restrictions budgétaires, quelques mouvements de protestation pourraient prendre corps" explique le document.

Marisol Touraine admet...et relativise

Sollicitée par le Parisien, Marisol Touraine a rappelé les différentes mesures déjà prises. "Le travail conduit depuis un an avec les urgentistes pour régler, notamment, le problème des lits et fluidifier le parcours des patients" a  ainsi été mis en avant par la ministre.  Elle rappelle aussi l'accord, signé le 23 décembre, qui instaure un paiement des heures supplémentaires effectuées au-delà de 39 heures et jusqu'à 48 heures hebdomadaires.

Et d'expliquer " L'hiver est une période de grande fatigue pour le personnel des urgences qui a été confronté cette année à une épidémie de gastro à Noël, puis une importante épidémie de grippe. Il peut y avoir des situations de crise localement, nous les avons identifiées, nous les suivons de près avec les Agences Régionales de Santé".

Cette note sur l'urgence de se pencher sur les urgences, intervient alors que Marisol Touraine prévu 10 milliards d'économie pour l'Assurance maladie d'ici 2017.

Rédaction ActuSoins (avec Le Parisien)

 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

20 réponses pour “Urgences au bord du gouffre : L’ avertissement au gouvernement”

  1. urgencesnantes dit :

    Les paramed des Urgences du CHU de Nantes sont en grève depuis le 29 février (http://www.facebook.com/greve.urgences.chu.44).
    Idem à Valence (http://www.facebook.com/Urgences-Valence-en-souffrance-NON-à-la-violence-196988343995024/).

    Brest est aussi en grève…
    Retrouvons-nous sur http://www.facebook.com/saufrance
    Ensemble nous sommes plus forts.

  2. UMP et PS chacun leur tour n’ont rien foutu pour anticiper et réformer sur le fond. Pourtant ils ont été élus. Voilà où on en est. Mais c’est pas grave puisque lorsque des politiconnards sont malades ils vont dans des services VIP.

  3. Une fois les choses mises en place impossible de faire machine arrière c’est de l’acquis…

  4. Pierre Pujos dit :

    Le problème des Urgences en France date de la “canicule” … Nous avons vu, alors, apparaitre un certain Patrice Pelloux dans tous les médias. Ce dernier a argumenté que ce surplus de décès etait du au fait que de nombreux patients n’etaient pas passés par les services d’Urgence qui déjà etaient débordés.
    Alors, pour etre bien sur que tous les patients soient orientés vers les Services d’Urgences, il a obtenu du gouvernement que les gardes de nuit des généralistes ne se fassent plus que sur la base du volontariat !!!!
    D’où un afflux brutal de patients dans des structures qui ne disposaient ni des locaux, ni des moyens humains.
    Depuis les services d’Urgence n’ ont pas desengorg?. On va dire que c’est un peu le serpent qui se mort la queue ..

  5. Sauf que de 1 c’est difficile dans certaines zones où il n’y a plus qu’un ou 2 médecins personne ne peut tenir sans repos et de 2 personne ne tient à payer la majoration de “garde” de médecine générale

  6. Rémy Lucas dit :

    Depuis le temps que l’on tire le signal d’alarme !!!

  7. Il n y a pas que les urgences au monde il y a aussi ceux qui suivent derrière les services de soins on en parle jamais !!!!!

  8. Ré obliger les médecins généralistes à être de garde après 19h…..ça éviterait une bonne partie de bobologie aux urgences !!!!! Mais ça c’était avant 2003…..amnésie politique ??

  9. ……oui,mais après la grippe ce sera la gastro,puis les allergies,les coups de soleil,les intox alimentaires…….oui Mme la ministre,le système de santé va de plus en plus mal et vous vous cachée derrière des excuses bidons! Votre place n’est plus et n’a jamais été là…..

  10. Mais Mme la ministre a dit que l engorgement était du à l épidémie de grippe et que tout devrait se réguler dans les prochaines semaines….!!!

  11. Anne Solet dit :

    Il faut dire merci à la tarification forfaitaire!

  12. Mais le gvt s’en fout comme de sa 1ère chemise…

  13. Les pouvoirs publics attendent quoi pour reagir face a la degradation des services de soins!!!! Les conditions dans lesque?les nous soignons ne sont quelques fois pas dignes pour notre pays

  14. en meme temps on ferme des lits dans les services de medecine …. on sait plus ou mettre les patients

  15. Tirs au bord …..mais jamais explosif c est lassant ……réagissez quand irons nous de la rue pendt des semaines pour valoriser notre métier afin que des mesures soient prises face à notre ras le bol oui au bord ……….

  16. Tite Ginie dit :

    Les équipes des urgences ne comprennent pas que les urgentistes. …
    Et puis il faudrais arrêter de mettre la grippe et la gastro sur l augmentation de la fréquence de passage…..

  17. Je confirme. Du moins les équipes sont au bord de l’implosion

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
279 rq / 3,594 sec