Désespérée, une infirmière libérale dort dans la rue pour être reçue par sa CPAM

Depuis deux nuits, une libérale dort devant la de Gironde pour être reçue et entendue. Après avoir été condamnée à rembourser 54 000 euros à la Caisse, elle souhaite échelonner ses remboursements...pour ne pas se retrouver à la rue. 

Désespérée, une infirmière libérale dort dans la rue pour être reçue par sa CPAM

Dessin de Nawak pour ActuSoins.

La nuit, en ce moment, il fait -9°C à Bordeaux. Cela n'a pas empêché Hélène, une de 62 ans de s'installer devant les locaux de la CPAM. Et pour cause : Hélène est désespérée. Sa caisse lui réclame de rembourser 54 000 euros d'. Après deux combats et deux jugements auprès de la section des affaires sociales de  l'Ordre des médecins (pour les dossiers antérieurs à 2015 en procédure ordinale, c'est l'Ordre des médecins qui s'occupe de ce genre de litige), et un passage au Conseil d'Etat pour annuler cette dette, Hélène s'est résignée à payer, même, si elle n'est pas d'accord avec la décision rendue. Mais elle demande un échelonnement de 4 ans pour rembourser. Ce que la CPAM ne semble pas lui accorder. 

Du coup, toutes les facturations de soins auprès de ses patients sont prélevées à la source et Hélène n'a plus rien pour vivre. Elle qui ne veut pas revendre sa maison, est en colère. D'autant qu'elle n'a jamais vraiment compris pourquoi elle était redevable de cette somme. 

L'histoire d'Hélène

Nous avions déjà suivi Hélène entre 2015 et 2016, pour notre dossier sur les litiges et les indus auxquels sont confrontés régulièrement les infirmiers libéraux. Elle nous expliquait alors son histoire. "Il y a six ans, des médecins experts mandatés par la CPAM sont allés chez mes patients. Ils les ont examinés, déshabillés. Ils ont tiré sur les sondes et les pansements. Puis plus rien...aucune nouvelle. Ce n'est que deux ans plus tard que dans ma boite aux lettres, je recevais une notification d'indus de 20 000 euros. Non seulement on me reprochait d'avoir mal côté mes actes, mais on m'accusait de fraude, en me collant un autre contrôle contentieux sur le dos. Ça a été un vrai choc pour moi, je ne comprenais pas" nous expliquait Hélène.

De 20 000 euros, son indu est passé à 50 000 en quelques mois, à cause d'AIS 3 dont la durée était inférieure à 30 minutes selon la Caisse, mais pas selon Hélène qui explique que la Caisse a interrogé, dans le cadre du contrôle, des patients atteints de troubles mnésiques, longtemps après les soins.

Puis de 50 000 à 54 000 euros pour des soucis de patients hospitalisés en journée - mais qui rentraient le soir - auprès desquels elle avait assuré des soins. "J'ai pourtant tous les justificatifs de soins, il n'y a aucun acte fictif"  assurait Hélène, qui a dépensé 36 000 euros en frais de justice pour se défendre car elle ne voulait pas, après 30 années d'exercice et de bienveillance, être accusée de "fraude". Elle n'a plus les moyens d'entamer d'autres procédures. 

Des cas comme celui d'Hélène, il y en a des centaines en France en ce moment. Le problème soulevé par les infirmiers libéraux n'est pas tant celui de l'erreur dont ils sont accusés -même si elle est souvent remise en question par les professionnels -, mais bien celui de la retro-activité. Celui de la façon de procéder des Caisses aussi. 

Car les sommes sont demandées de façon rétroactive sur une période de trois ans, la plupart du temps sans avertissement, et atteignent donc des sommets. « Avant, les infirmiers avaient la possibilité de rectifier le tir. Les Caisses les convoquaient dès qu’elles constataient une erreur. Il y avait une discussion et si l’infirmier était réellement en tort, on lui demandait de changer sa cotation. Mais si il y avait des actes à rembourser, cela concernait des périodes beaucoup moins longues et donc des sommes beaucoup moins importantes », nous expliquait l'an dernier André Dahan, de l'Association Infirmiers Solidaires. 

Grand mouvement de soutien sur les réseaux sociaux

Alors que la presse généraliste commence à s'emparer du sujet - reportage sur France Bleu et dans Ouest France hier - , les réseaux sociaux professionnels eux aussi s'emballent. Sur la page facebook de l'association Unidel, Hélène a reçu de nombreux messages de soutien. Plusieurs infirmiers se sont également déplacés la nuit pour être auprès de l'infirmière sur les marches de l'entrée de la CPAM de Gironde. 

Les Hashtags #JesuisHélèneDuflos et #Jesuisinfirmierlibéral ainsi qu'une vidéo de soutien créée par l'Association Unidel, circulent sur la toile, notamment sur Twitter. 

Une pétition contre "les harcèlements des CPAMS" a également été créée. Quelques heures après sa mise en ligne, elle a déjà recueilli 539 signatures. 

"La CPAM nous considère comme des statistiques, ne nous considère pas comme des êtres humains. Pourquoi une telle intransigeance? Pourquoi ne pas accepter d'entretien avec moi ou avec mon avocat? " regrette Hélène. 

Hélène dormira sûrement encore dehors ce soir...sauf si elle reçue par la CPAM et qu'elle peut s'expliquer. A suivre...

Malika Surbled 

Vidéo de soutien de l'Association Unidel

Procédures : quelques notions de droit.

Extrait de notre dossier paru dans le numéro 20 d'ActuSoins (Mars / Avril / Mai 2016). Pour s'abonner au magazine ActuSoins, c'est ICI. 

Tribunal litiges et indus : les IDEL infirmières libérales face aux CPAMLa Caisse peut déclencher cinq sortes de procédures, cumulables entre elles.

- La procédure conventionnelle : elle avertit l’infirmier d’une erreur potentielle et lui demande de corriger ses pratiques. « C’est une procédure prévue par la convention infirmière mais qui n’est plus jamais utilisée par les Caisses », explique Maître Klingler, avocat. Car les directeurs des CPAM ont le pouvoir de réclamer des indus aux professionnels libéraux, sans explications préalables, ni avertissements.

- La procédure dite « de notification d’indu » :l’infirmier reçoit un courrier notifiant un indu. Il a deux mois pour contester auprès d’une commission de recours amiable de la Caisse. Au-delà, la contestation n’est plus possible. Si ses arguments convainquent, la procédure s’arrête. Mais cela serait rarement le cas, selon André Dahan, président de l’Association Infirmière Solidaire : « La commission n’est pas paritaire. Seuls des représentants de la CPAM y siègent ». Quand l’indu est maintenu ou si la commission ne donne pas de réponse dans le mois qui suit la contestation, l’infirmier peut saisir le tribunal des affaires de la sécurité sociale (TAAS). Puis, faire appel auprès de la Cour D’appel et, si nécessaire, se pourvoir en Cassation. La Caisse peut elle aussi faire appel des décisions rendues.

- La procédure ordinale : déclenchée par les Caisses d’assurance maladie, de façon isolée ou en complément d’une procédure de notification d’indu et/ou d’une procédure pénale. Si l’affaire est antérieure à 2015, l’infirmier sera jugé devant la Section des assurances sociales du Conseil régional de l’Ordre des médecins. Si l’affaire est plus récente et si l’infirmier est bien inscrit à l’ONI, c’est l’Ordre Régional des Infirmiers qui devrait s’en charger. En plus de sanctions disciplinaires (avertissement, blâme ou interdiction d’exercer), les instances ordinales ont le pouvoir de réclamer le reversement aux organismes d’assurance maladie du trop-perçu. Les professionnels peuvent faire appel de la décision auprès du Conseil national de l’Ordre des médecins, ou des Infirmiers (selon jugement en première instance). Puis se pourvoir auprès du Conseil d’Etat puis devant la Cour européenne.

- La procédure pénale : déclenchée elle aussi par les Caisses, de façon isolée ou en complément d’une procédure de notification et/ou ordinale. Quand la Caisse estime qu’ils ont délibérément fraudé, les infirmiers passent devant le tribunal correctionnel. C’est dans ce cas que les infirmiers sont placés en garde à vue. « Les officiers de police répètent les dires de la CPAM, ils brandissent la . On n’est pas aux Etats-Unis ! En garde à vue, l’avocat ne peut pas s’interposer. Il ne peut que faire des observations a posteriori. C’est extrêmement éprouvant pour les infirmiers. Ils doivent absolument se préparer soigneusement en amont avec leur avocat », explique Maître Klingler.

- La Commission des pénalités : paritaire, elle est composée de membres de la CPAM et de représentants de la profession. Elle peut demander une majoration (jusqu’à 200 %) de l’indu initial.

M.S

L’indépendance des tribunaux remise en question

Quelle que soit la juridiction, professionnels et avocats dénoncent un manque d’impartialité. « Le tribunal des affaires de la sécurité sociale dépend de la sécurité sociale !, s’exclame André Dahan.Comment voulez-vous qu’il soit impartial ? ». Plusieurs avocats, à ce sujet, n’ont pas hésité à plaider la QPC (Question prioritaire de constitutionnalité) dans de récentes affaires, plutôt que le fond.

Concernant l’Ordre des médecins, « ce n’est pas mieux », selon Maître Klingler. « Les médecins font partie de la CNAM, ils sont donc juges et parties. Leur objectif est d’obtenir un équilibre financier. Ils sont le plus souvent extrêmement accusateurs et s’acharnent sur les infirmiers, sans se soucier d’ailleurs des besoins réels de soins des patients ! L’infirmier unique qui siège au CNOM se retrouve seul contre tous », ajoute l’avocate.

Quant au pénal, la stratégie consiste toujours à présenter les situations de façon dramatique. « La Caisse qui connaît son sujet va faire en sorte de faire un rapport très détaillé, n’hésitant pas à dire que l’infirmier travaille 35 heures par jour plutôt que de présenter les choses autrement. Les policiers ne sont pas formés pour ce genre d’affaire. Ils ne feront finalement le plus souvent que répéter ce que la Caisse dit, sans faire de vraie enquête », note Maître Klinger.

M.S

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

185 réponses pour “Désespérée, une infirmière libérale dort dans la rue pour être reçue par sa CPAM”

  1. Honteux .il suffit de demander à Fillon et ses emplois fictifs c est rien pour lui en bon citoyen qui se respecte . futur locataire de l élysée ……

  2. Ça fait un moment maintenant ! Elle en est où ? Car si elle est toujours à dormir dehors, cela fait bien plus que 2 nuits. J’avais déjà fait circuler l’info il y a quelques semaines.

  3. On est dans le marche ou crève… C’est ça l’oligarchie…. Idem avec la police… Pardon avec la milice

  4. Moi ma femme est idel, si toutes ces belles et bels personnes se révoltent, en envoyant les gens dans les hôpitaux, la CPAM changerai rapidement de fusil d’épaule. IL faut organiser un truc comme ça.

  5. Bonjour
    Je vous invite à rejoindre notre groupe pour discuter entre professionnels sur le thème de la santé

    Plus de 1400 membres ( médecins, chirurgiens , infirmiers/infirmières, aide soignant(e), AMP…)

    Si vous le souhaitez rejoignez nous

    Nom du groupe : Forum Médical

    https://www.facebook.com/groups/865800710231415/

  6. Mat Hilde dit :

    Qu elle ne paye rien , Qu elle repasse devant les tribunaux !

  7. Cindy Lecocq dit :

    Et pendant ce temps là, le radiologue facture à ma patiente une échographie non réalisée , car le psmt de sa hanche gênait… Euh… C’est quoi cette excuse??

  8. Une vraie honte ! Quel pays, toute cette bureaucratie buveuse de thé professionnelle comme le dit si bien une collègue ! On fait un boulot à domicile qui nous épuise, qui est très mal reconnu. Les honoraires d’ais sont rémunérés au smic ! Mais putain mais personne ne voit ça dans ces CPAM DE MERDE !
    L’hôpital est une entreprise lucrative qui fait passer deux culs de patients dans le meme lit en ambulatoire pour être rentable, et quand on facture un AIS 3 à 7,95€ mais qu’on reste pas 30 minutes il faut rembourser ???????
    C’est minable et inadmissible.
    Je suis navré de voir cette collègue dans cette situation.

  9. Pour qu’il y ai eu contrôle des médecins conseils….l’infirmière concernée à du faire de sacrés boulettes en amont. .. il n’y a pas de fumée sans feu! En plus condamnée à 2 reprises appel par là justice….ca devrait vous interpeller. On appelle ça 1 fraudeuse! Et ça existe aussi chez les infirmières. ..ce qui decredibelise notre profession!

  10. Mika Ela dit :

    Toutes les infirmières libérales devraient, Je dis bien toutes!!! arrêter de faire leurs soins pendant au moins 1 semaine, et les bureaucrates verraient effondrer un système trop bien rodé avec des professionnels attaché au bien être de leur patients. Par rapport au travail que les infirmières et infirmiers libéraux fournissent ils ne gagnent rien!!!! Je suis en colère de toutes ces injustices envers des personnes qui sont les piliers d’une société. M…e!!!

  11. Ils veulent nous détruire pour qu’on soit salariés dans les maisons de santé ou les had, il faut se battre contre ça!!!! Qu’elle ne lache pas!!!

  12. C est lamentable ! Qu ils aillent contrôler certains médecins qui renouvellent les traitements en maison de retraite par exemple sans voir le patient et qui passent 10 patient en 1/2heure ! Ou qui passent chez certains patient tous les 15jours qui sont à 100% pur rien ! Et d autres exemples comme ca ! C est moins risquer de s attaquer aux infirmières qu aux médecins !

  13. Yéyé Idel dit :

    Arrêter de dénigrer vos collègues
    Cette ide elle a bossé ses ais3
    Qui ne fait pas un minimum de social ???? Qui??
    Vous aimeriez qu’on vous traite de voleuse ? Qu’on récupéré ttes vos Teletrans que vous puissiez plus honnorer vos charges pro et perso!!!!! Dans aucun métier on ne vous traite de la sorte en vous privant de toutes ressources !!!! Une honte de la part de la sécu en plus c’est vraiment bien les Idel ne se soutiennent pas elles se tirent dans les pattes en permanence comment voulez vous que l’on se fasse entendre et respecter quand on ne se respecte pas entre nous ???? La majorité des ide ne surfacturent pas faut pas délirer
    Les kines qui ont aussi des cotations horaires qu’ils restent 5 min et que tu regardes leur tournée et que certaines travaillent 20 h/24 ça choque personne mais non encore et tjrs les ide on est tellement dévoué à nos patients représentés par un ordre inefficace et en plus même pas solidaires entre nous continuons comme ça on va les aider à faire disparaître notre profession et on s’en mordra les doigts!!!
    Je ne jugerais pas cette collègue on ne connaît pas tt les éléments ….

  14. Yéyé Idel dit :

    Ras le bol de voir des choses pareils une attitude inadmissible de la part de la cpam

  15. 30 minutes l AIS 3 pour l infirmière libérale et 6 minutes 66 en milieu hospitalier !!! Cherchez l erreur

  16. Poupi Nour dit :

    De tout cœur avec vous !
    Une patiente qui a eu la chance d’avoir une infirmière dévouée.

  17. Aucune pitié pour cette fraudeuse. Marre des IDEL qui truandent et qui vont faire pleurer dans les chaumières!!
    Si on suit ces citations elle travaillait 17h par jour!! Elle nous prend pour des cons!!!

    • Domi Madras dit :

      On parle de fraude lorsqu’on voit les sommes réclamées. Mais la cpam “se réveille” 2,3,5 ans après les faits. Alors oui …du coup ça chiffre !! Pourquoi laisser perdurer un problème ? Pourquoi ne pas alerter des l’instant ou l’on constate un dysfonctionnement ???
      Les idel n’ont pas des horaires de bureaux ..beaucoup commencent leur journée à 5h du matin…pour la terminer tres tard. Donc les 17h sont vite calculées. Il est facile de critiquer et de juger derrière un clavier sans connaitre les tenants et les aboutissants. On échange nos boulots ? Je vous donne 24h pour abandonner…venez mettre les mains dans la merde. ..la maladie et la misère sociale….apres on discute. Et l’etat la dedans. ..il dit quoi ??? Apres avoir encaissé 50% de tout ce qu’elle a pu gagner …..prendre soin a en crever…. Écoeurée par tous ces commentaires.

    • Domi désolé je suis IDEL…. donc je connais bien tous ça! Donc je parle en connaissance de cause!! Donc vos arguments tombent à l’eau. Échange etc.. bref c’est pas à moi qu’il faut dire ca!
      Ces arguments de pauvre IDEL ne tiennent pas! On peut bosser honnêtement… on peut surtout bosser moins et stopper la course au pognon.
      Fait pas mentir, Le salaire moyen (net) d’IDEL est deux à trois fois celui d’un IDE. Certes il y a les heures, je dis pas que c’est immérité. Mais truander pour gagner encore plus la je dis CARTON ROUGE!
      Elle reconnais sa fraude en plus!
      Donc désolé Domi. Mais perdu avec ce discourt!

    • Domi Madras dit :

      Oui moi aussi je suis Idel et je connais aussi …Merci. je commence mes journées à 7h pour les terminer a plus de 20h…ça fait de moi une fraudeuse ? Je trime pour travailler comme pour payer mes charges. Aujourd’hui on ne vot pas. ..on survit. Si toi tu es a “l’aise” grand bien t’en fasse. Mais ne vient pas rajouter l’opprobre sur la misère.
      Elle est libérale et a fait le choix de ses horaires…elle en paye le prix….et elle assume. On sera toujours considérés comme des voleurs avec autant de manque de solidarité et de mépris.

  18. Ce système est sans pitié .., Je ne comprend pas qu on ne lui laisse pas des délais de paiements!
    C est aussi inadmissible que la Cpam ai un droit de regard aussi loin, cela devrait être un an maximum!
    Ce que je ne comprend pas cest que quand je me plante pour une journée facturée en double ( j avais oublié de noter mes repos sur mon logiciel donc j ai facturé une journée en même temps que ma collègue) j ai reçu 3 jours après un recommandé informant qu’il y avait une erreur et que si je ne payais pas j’aurai un huissier ! Et à côté de ça il est laisse traîner des erreurs pendant des années pour te demander un fric de dingue après !
    Nous avons une visite d un agent de la CPAM qui nous a informé qu’il y avait beaucoup de contrôle en ce moment surtout sur les gros pansements et les ais
    Conclusion nous ne faisons plus d ais! Nous sommes sous-payés, on perd du temps à faire des paperasses pour faire des ententes, et en plus on nous réclame du fric après !

  19. Les gens des caisses nous traitent comme des voleuses !!! Nous sommes dehors 14 h par jour en moyenne !!! Et eux sont jaloux de voir nos remboursements d actes arriver !! Certaines employées de La cpam font des remarques en nous appelant !!! Elles suppriment des actes Et nuits … d elles meme !! Et encore plus fort .. savent qu un ami 4 … ne mérite que 2 !!! Trop fortes. Les buveuses de thé !!!

    Elles ne savent même pas combien il faut redonner en charges …..
    notre présence n est plus que ja seule auprès des patients. Le matin tôt ….
    Tard le soir … dimanches. Jours fériés …. en toute circonstance !!!
    Et meme obligées de supplier les médecins de se déplacer … ce qu ils ne font pas …
    Nous ne laissons personne Sans aide , Sans réconfort , Sans soins !!!
    Notre cœur battra collectivement pour stopper ce manque de considération …
    Honte sur les caisses !!?

  20. Ingrid PB dit :

    venez crier votre colère le 24 janvier à Paris!!!! Nomenclature obsolète, toute puissance de la CPAM!!! Ça suffit! Si vous voulez plus de renseignements, contactez moi en mp!

  21. Courage à Elle La pauvre Et On Est tous Et TOUtes des Idel FAut se soutenir apres La somme qu Elle Doit c est pas La peine d en polémiquer ! Elle a bossé en Plus De notre boulot On Fait TOUs les’corps De métier mais Ca La Ss ne le VOIt Pas !!! Avec Les charges qu On payent ! La Sécu des que tu te trompes c est pas de suite qu Elle t envoie l indu à payer ! Mais 1 an ! Comme Si on se souvenait de TOUs Les patients qu on a vus ! Apres Plus Les indus on Les payés Pas Plus on se fait lincher ! Concernant Had Ou autres prestataires j en Veux pas au soignant Mais au dirigeant !! En TOUT cas Ca peut nous arriver à TOUs AUssi soyons solidaires deja qu On Est payé au lance pierre Et On a PERSONNE qui nous défendent ( ordre ide / syndicats ) On doit se demerder seul Ou prendre un avocat !! Mobilisons nous !

  22. 1ais3=7,95€ brut qui travaille 20 min pour cette somme qui ? Avec un bac +3
    Les putes de la secu =>idel

    • Alex Gaybab dit :

      4€ net, 8€ de l’heure…Ca fout vraiment les boules…apres on se demande pourquoi les IDEL font plus d’ais qu’ “autorisé”
      Mais sans Ca elles font comment pour bouffer?

    • Le pire c est qu une femme de ménage gagnent autant en 1 h . Et on ne compte pas le temps des paperasses , le temps qu on passe à faire les démarches de soins le temps qu on passe à réclamer des ordonnances en bon eduforme chez les médecins qui sont eux aussi surchargés. On nous reproche de faire du social et on rembourse les transport ambulance pour des gens qui vont en cure et qui considère cela comme des vacances et qui conduisent leur véhicules toute l année! Il y a de quoi rager!!

  23. L’Ordre Infirmier n’est déjà pas foutu de gérer une installation en libéral alors delà à aider une ide dans la merde…..faut pas rêver !!

  24. qui se lève et se couche a pas d,heure pour aller soigner,pour changer une stomie en pleine nuit,qui attend une ambulance quand ça va mal……Quel metier est paye 100%,50%et Gratuit le 3ieme actes.Alors meme si …..Foutez la paix aux infirmieres car comme on se drige vers des hospitalisations a domicile .Il va en falloir des IDEs .Simplifiez les taches administratives car notre role propre est de soigner pas de calculer .SOUTIEN A MA COLLEGUE DE BORDEAUX et les familles defendaient vos infirmieres!!!!!!!!*

  25. capluc dit :

    Dans cette profession comme dans d’autres, il y a des brebis galeuses qui surcotent à mort ! Elles portent tort à l’ensemble des autres professionnels et à l’institution ! J’ai pratiqué ce métier pendant 40 ans et pour arriver à un tel indû , il ne peut s’agir d’un hasard ! Certes il est parfois difficile d’apprécier la cotation d’un acte mais les instances ne poursuivent généralement pas pour des peccadilles et 54000euros , ça fait beaucoup ! Quoiqu’il en soit , il y a des syndicats et une commission paritaire avec des membres et un président , c’est à eux à se saisir du dossier ! Concernant le conseil de l’ordre dont j’ai fait partie en son temps , il est composé de gens qui pratiquent majoritairement en salarié et sont trop souvent jaloux des libéraux , confondant chiffre d’affaire et bénéficie et n’ayant aucune idée des journées de 12 ou 14heures faites, parfois en libéral . Les libéraux n’ont pas grand chose à en attendre !

  26. Je compatis. Je suis dans ce cas là. Ça fait 6 mois que je ne vis plus .cette foutue cpam avec ses à priori sur la façon correcte ou non de faire un soin correcte.quand j ai demandé au syndicat que je ne citerai pas , son aide, il m a répondu que je faisais du social.ah ouais donc tu fais ton soin et tu remets le patio dans son lit souillé. ….J en passe et des meilleures. J ai finalement pris un avocat qui est épouvanté par ce système de contrôle fasciste.Bref si je n était pas obligé de rembourser le prêt que j ai dû faire , je ferai un autre boulot….merci encore à Mais il Touraine de nous mettre dans une situation d échec professionnel

  27. Ah ba c’est clair! Moi c pour le même harcèlement qu’au bout de 4 ans j’ai raccroché ma blouse d’infirmière libérale! Quand vous faites votre boulot corps et âme, avec bienveillance et que derrière on vous suspecte de fraude, il y a de quoi devenir malade. Et sincèrement, si mon mari n’avait pas été là pour m’arrêter dans mon geste, je serais 6 pieds sous terre et je ne serais pas là pour vous en parler. Me Tourraine, demandez aux libéraux comment on peux faire des économies de santé : on a plein d’idées!

  28. Moi je suis aller en appel et je n’ai rien eu à payer

  29. Et ça vous choque pas que ce soit le conseil de l ordre des médecins qui arbitre les infirmières ????

  30. Je crois effectivement qu’ils doivent revoir leurs citations complexes et venir avec nous effectuer les soins …qu’ils comprennent ce qu’est notre métier … il n’ont jamais et ne feront jamais ce que l’on fait quotidiennement ….

  31. Laura Wirth dit :

    Quelle honte… Ils sont en train de démanteler notre profession petit à petit… bientôt va falloir justifier des soins avec preuve photo a l’appui…

  32. On avait été contrôlés pour des aïs 6 2xjour + 1 pansement ami4 qui nous prenait 1 heure par après midi, 9 mois plus tard alors qu’on ne cotait plus qu’ un ais 3 matin et soir. Comment prouver qu’on ne fraudait pas ? Le mari de la patiente a présenté au contrôleur un dossier avec toutes les photos des plaies que je lui avais données : nos cotations ont donc été approuvées. Si le mari n’avait rien montré, on aurait certainement dû rembourser !

  33. Micky Cuman dit :

    Et les patients qui sortent en permission le week-end à qui il faut des soins, ne les facturé pas ils seront indu!

  34. Je connais une personne c est 72000€et a remboursé en 2 ans..3000€par mois.

  35. Courage à elle !! Et ceux qui la critique intéressez vous au sujet et vous allez vite changer d’opinion sur son cas !!!!

  36. Alex Gaybab dit :

    Et qui peut m’expliquer ce que l’ordre des médecins à à faire là dedans?
    Ou est l’ordre infirmier???!!!
    Nan mais je décolère pas..

    • Myriam Petit dit :

      C’est parce que ses jugements ont du avoir lieu avant que l’état donne le tribunal des affaires social à l’ordre infirmier. Il n’y a pas un an que le décret est paru. Et jusque là c’est l’ordre des médecins qui jugeait. Les infirmières y étaient représentées par la FNI.

  37. Quand je vois des choses pareilles je me demande de plus en plus souvent pourquoi je fais ce travail !!!écoeurée et dégoûtée

  38. Y en a un dune autre profession qui c suicider pour un probleme similaire………. bravo la cpam

  39. Tel Kol dit :

    Quand on envoie une entente et Que La Cpam ne contredit pas la cotation ils n’ont rien à dire ! C est qu’ils approuvent la cotation !!! À quoi bon faire des attentes dans ce cas ???

  40. Fati Fati dit :

    Je comprend elle les doit mais delà å refuser les échelonnement c’est injuste

  41. Au passage des ide qui arnaques ça existent !faux arrêter de croire que ce métier est peuplé de gens bienveillants

  42. 1 ais c est bien 30 min et 40 min on cote un 2 eme ais vu que la demi heure est entamé ou c est encore gratuit?

  43. Question…comment peut on avoir 54 000 euros de trop perçus ?

  44. David Clerc dit :

    C’est bizarre….je n’entends jamais parler de ce genre de contrôle et surtout d’indus pour des sommes aussi énormes chez les médecins….
    Pourtant, il y a matière parfois…
    Mais selon que vous soyez puissant où misérable……

  45. Il faut se mobiliser se regrouper et lancer une action contre eux
    Car ça touche de nombreuses collègues et ce n est pas finit!!!!!

  46. cette femme est accusé de 54000 d’indus à la sécurité sociale elle ne nie pas les faits mais demande un délai pour rembourser.

    • Alex Gaybab dit :

      Si elle a fait ce qu’il fallait pour montrer qu’elle ne devait rien, faute de moyens elle ne peut plus se défendre
      Cest ce que la secu attend! Faire traîner pour qu’on soit démunies au point de ne pouvoir se payer une défense, et ensuite le coup de grâce, on refuse d’étaler des paiements ..
      Alors les gens se disent “si elle demande d’étaler, c’est qu’elle est d’accord pour avouer qu’elle doit payer ”
      On ne marche pas un peu sur la tête des fois???
      C’est une vaste blague

  47. Oui, enfin faut pas oublier qu’elle a été condamnée (pas par la CPAM) et qu’il y a eu surfacturation et non respect des délais sur les AIS3 (non respect au mieux, facturation à tord, donc fraude, au pire)..

    Alors oui, c’est malheureux pour elle cette situation, surtout à son âge, mais faut pas oublier le début de l’histoire.. Si les PS (et surtout les infirmier(e)s) faisaient moins d’erreurs (je vais m’abstenir de parler de fraudes) tout se passerait également bien mieux..

    Les infirmier(e)s sympa qui aiment leur boulot et leurs patients, c’est bien joli et mignon, mais je passe également mes journées à avoir des assurés qui se plaignent des auxiliaires santé et autres PS qui contribuent à leur pourrir la vie..

    • kronche dit :

      Merci de parler en connaissance de cause. Cette infirmière se voit reprocher d’avoir effectuer des soins chez une personne qui le midi allait en radiothérapie et pour laquelle l’hôpital facturait une journée entière d’hospitalisation. Malgré attestations patients, médecin, oncologie, radiologue, la CPAM ne veut rien entendre….

  48. Et bé !!!! Moi qui réfléchi à passer en libéral ! Ça me refroidit.

  49. C’est à l’ordre infirmier de clarifier et aider cette ide

  50. C’est une honte !!! Ce la CPAM se penche sur les vrais fraudeurs !

  51. Alex Gaybab dit :

    Mais y’a même pas à étaler les paiements! Y’a pas à les payer c’est tout
    Elle a effectué ces actes, elle a été payée ce qu’on lui devait, mieux elle a payé ses charges
    Ét ce qu’elle a versé à l’urssaf alors, si vraiment elle a trop perçu , on lui rembourse?
    C’est honteux de traîner les professionnels dans la boue de la sorte
    Qui contrôle la nécessité des had? Qui controle la nécessité de certaines chirurgies dans les hôpitaux et les cliniques?
    C’est pas la que se trouve l’argent à récupérer pour la sécurité sociale, on tape toujours sur ceux qui ne peuvent pas se défendre
    Mais la roue tourne, enfin, on se rebelle

  52. Marion Soler dit :

    Tiens? On dirait mon cas ca! C’est scandaleux !!!!

  53. Et pendant ce temps là vous avez des HAD quitte facture des passages…. sans passer… mais bon c l’HAD ils ont tout les droits… mais moin grave que facturer des vrais soins vraiment réaliser par les Idel payer au lance pierre… chercher l’erreur ! !!!

    • Stéf Fannye dit :

      Ce n’est pas la peine de taper sur les HAD, c’est comme partout il doit sûrement y en avoir des malhonnêtes, mais tout comme chez les IDEL (hélas!)

    • Marie Line dit :

      Il ne s’agit pas de “taper”. Mais les HADs sont des grosses structures qui ne craignent pas grand chose. Comparé aux petites infirmières indépendantes qui se font harceler.

    • On peux parler des idel aussi qui facture des soins qu’ elles délèguent aux familles,les soins 7/7 assurer seulement 3 fois par semaine…..
      Si c est si bien les HAD pourquoi ne pas allez y bosser😈 pour rappel l had assure la prise en charge 24h/24 7j/7 et oui cela a un coût. …la prise en charge avec les prestataires sur les problèmes de matériels. …vous faites ça les IDELs…..les temps de soins supérieur a 15 min vous faîtes ca les IDELS. …certaines ne retirent même pas leurs manteaux pour les glycemies, vacu dans la poche du manteau, bref personnes n est parfait donc il s agit de ne pas mettre tout le monde dans le même panier.Mais idel et had ne font pas le même metiers😞

    • Élo Dit dit :

      Et on en parle ou pas des had qui font que la livraison
      Qui passe que pour des ta
      qui délégue aux Idel les patients pourris
      Derrière qui ont doit courir pendant des mois pour être payé de nos actes
      Effectivement on a toutes nos histoires bonnes ou mauvaises avec les had ou Idel
      Mais c est juste pas l endroit pour en parler

    • Arrêter d accepter des patients d HAD dans ce cas!!!
      Vous vouliez de l autonomie etc…..pourquoi prendre ces patients justement..
      Et ta responsabilité s arrête ou commence celle des autres donc laisser les responsabilités des structures auxquelles elles incombent

    • Ces structures ont un vivier de patients que vous n êtes pas prête à abandonner visiblement. ….c est le prix a payer peut être

    • Nathalie Tregaro pour information, je suis infirmier libéral et j’assure la prise en charge 24h/24 et 7j/7. Ma tournée est composée essentiellement de patients avec soins techniques, soins palliatifs et des personnes en fin de vie. On fait exactement ce que fait le HAD. Avant de faire du libéral j’ai une certaine expérience des CHU et cliniques privées. Avez vous fait du libéral pour en parler aussi mal? Pour ma part, j’ai même travailler pour le HAD, fût un temps… Et je ne critique pas le personnel soignant qui est compétent (pour la plupart…) mais ce qui est à critiquer c’est leur politique commerciale agressive. Alors je suppose que pour bien comprendre la situation il faut la vivre mais dites vous bien que si on lit ici et là autant de ressentiments négatifs concernant le HAD par les libéraux de la majorité de la France c’est qu’il y a probablement un soucis, vous ne pensez pas? Et puis pour l’avoir entendu de la bouche de nombreux de mes patients qui ont eu affaire avec le HAD, ils ne reviendront jamais avec eux. Si vous êtes curieuse à savoir pourquoi, je peux vous informer sur le sujet, n’hésitez pas. 😉

    • Anne Blaise dit :

      Nathalie Tregaro ah bon ?? On ne fait pas le même métier?? Les IDEL et IDE de HAD n ont pas le même diplôme ??

    • Nathalie Tregaron C’est surtout l’had qui prend nos patients et nous les rendent qd bon leur semble ! Je récupère mon patient après 1 mois d’HAD sur amputation et VAC et ils n’ont pas été foutu de lui laver la jambe 1 seule fois, et combien il en a vu défiler des ide de l’had ??? 1H de décapage pour essayer d’y voir plus clair pour 1 AMI4 plus MCI … C’est moche mais les salariés des structures sont de moins en moins consciencieux car eux aussi ne sont que des pions ds l’histoire de leur structure .. Alors tout fou le camp ..

    • Anne Blaise vous ne savez pas faire le distingo entre diplôme et métier je ne peux pas vous aider dans ce cas….

    • Vous ne voulez pas le procès des libérale mais vous faite celui de l HAD
      Je sais de quoi je parle sinon je me serai abstenu ce qui n a pas l air d être votre cas
      Je sais faire la différence entre les professionnels investi et les autres
      Vous faites parti de ces idel qui font du soins palliatif de la cancero très bien je vous félicite vous n êtes pas nombreuses
      A ce jour quand j’entend des tournées à 20 patients ne me dites pas que vous faites de la qualité en palliatif non 😠mensonge le ratio dans les unités de sp étant de 1 ide pour 3/4 patients
      Après l had ne vole les patients de personnes je pense…..vous ne pensez que soins c est pas ça lz patient c un global ton patient miss Boubouille PJ il avait pas de la kiné à domicile par hasard une assistante sociale pour voir des aides pour améliorer son logement ou une présence exterieur pour l’aider dans les AVQ
      Je vais vous apprendre aussi que tout les patients ne sont pas éligibles à l HAD même si je n aime pas le terme
      Et votre patient il en est arrivé la comment a l ampuyatio grave à une idel tellement inquiète de perdre son gagné main qu’ elle n a pas passer le relais …
      Bref vous faites des amalgames sur les sites de libéral vous vous mettre systématiquement à taper sur les autres l had étant votre sujet préféré alors que nous on s en fou de vous 😃
      Sinon mesdames les idel combien d entre vous se tape les toilettes au lit les nursing a 3 du mat? Toutes bein oui j ai le droit au gratin des idel la les winners du métier…celle qui ne refuse pas un pillulier parce que ca paye pas.celle qui font les glycemies a l’heure pas a 17h pour rentrer faire a manger pour MR et bien tant mieux
      personnes n est parfait ni vous ni moi donc prenez vos responsabilités boycotté l had puisque c est pourri et on en reparle
      Après y a pas de fume dans feu cette pauvre ide c est triste ce qui lui arrive mais si ils sont relou c est peu etre car il y a des atcd
      Quant à vous me Gérald Rouillard merci beaucoup de m’informer j adore échanger sur le sujet
      D ailleurs les navires idel c est comme les encyclopédie jpourrai faire plusieurs tomes 😂
      Sur ce au plaisir de vous lire mes chers IDeL

      • kronche dit :

        “on s’en fou de vous” Je suis allée au congres annuel de la FNEHAD er ce n’est absolument pas le discours de la présidente Madame ELISABETH HUBERT…

      • kronche dit :

        Il faut vraiment être infirmier pour lire de telles horreurs. Quelle agressivité dans vos propos lorsque les personnes parlent d’une structure, rouleau compresseur des soins à domicile mais pas des pauvres victimes qui y travaillent…. Ce qui est dénoncé par les IDEL, c’est l’HAD comme seule porte de sortie vers le domicile alors que les IDEL font le même travaille depuis des décennies à moindre coup. Ce qui est dénoncé par les IDEL c’est l’appui et le déblocage de millions d’euros pour ce type de structure par le gouvernement alors que les IDEL sont présentées comme des “auxiliaires de santé”, petites mains des médecins et que notre ministre de la santé nous méprise depuis son arrivée au pouvoir. Ce que dénonce les IDEL, c’est l’attribution aux HAD de soins complexes et notamment de pansements que nous réalisons depuis des décennies également. J’ai, Madame, un DU en plaie et cicatrisations qui me confère une expertise validée et certifiée. Pourtant cette expertise n’est pas reconnue. est ce que les IDE des HAD ont toutes ce DU? en sont elles moins compétentes? Ce qui est dénoncé c’est une dévalorisation de notre profession dont le décret d’actes de compétence n’a pas été revu depuis des années. Enfin je tenais à vous dire qu’incomber l’amputation du membre d’un patient à une IDEL qui “n’a pas su passer le relai” est vraiment ignoble. Nous ne faisons pas de miracles et l’HAD non plus.

    • NathalieTregaro je suis idel depuis peu et j’ai également travaillé en sad et had via l’hôpital et je peux vous certifier que nous faisons tous le même travail!!
      Chez mes patients je prend le temps nécessaire j’enlève mon manteau et je ne fais pas mes soins en 15 min je passe le temps nécessaire.
      Ma collègue et moi sommes également joignable 24h/24h et 7j/7.
      Les soins sont le même nous sommes tous infirmier je ne crois pas qu’il y ai de spécialisation had….
      Je peux vous certifié que je passe bien plus de temps avec mes patients depuis que je suis libérale

    • Et bien je suis bien contente pour vous dans ce cas mais non désolé ça n a rien à voir mais chacun son opinion
      Pour infos il n y a pas de spécialisation pédiatrie non plus alors que c est également une pratique différente mais bon…Bref vous connaissez had via hôpital donc en gros pas grand chose mais c pas grave
      Il n y a que des idel compet sur fb😂😂

    • Élo Dit dit :

      Et ben dis dont je pensais pas que tu étais tant remonté envers les Idel

    • Vous avez raison Nathalie Tregaro……
      Libéral depuis 7ans j ai trois expérience avec had
      A chaque fois mon collègue et moi on se disait la même choses…….ce sera différent le prochain soins …..la liste des griefs est bien trop nombreuses pour l énumérer ici …….une honte pas possible et je pèse mes mots pour pas être vulgaire mais pour en revenir à ce que vous disiez …..vous avez raison on a pris la décision de plus JAMAIS travailler avec un had !!!!!!

    • Élo
      Élo je ne suis remonté envers personne
      Je fais le constat que sur beaucoup de post d idel l had reviens souvent en balance et moi je pense que ça ne sert à rien de comparer les deux puisque c est pas le même métier
      Après je parle de mon expérience pro et perso j ai fait de l HAD de nuit de jour de garde en privé en public et je connai le taf des libéral pour en connaître plus d une et je comprend pas que les idel se comparent à l HAD
      Et vous taper sur les autres mais on a de belles a votre sujet aussi
      c est tout 😠 on est dans un monde ou parce que vous êtes une majorité a vous complaindre dans vos problèmes je devrai être d accord bien non….tu me connai assez pour savoir que c est pas mon genre
      Vous vous sentez persécuter on dirai
      Faut pas oublier que tout les idel ne sont pas réglo tu vas pas toi me.dire le contraire
      Je vous déteste pas jmen fou vous remplissez pas le frigo mais quand J lis des aberrations j ai envie de l exprimer désolé si j’applaudis pas quand ca dit de la merde

    • Et bien Geoffrey Gaston je vous félicite
      Enfin quelqu un qui au lieu de chialer sur les HAD a décider de les boycotté
      Il faut être droit dans ses bottes vous avez eu de mauvaises expériences je le regrette pas pour vous personnellement mais pour le patient en fait car la on parle surtout de nous pas trop d eux😠
      Bravo .certains ferait bien de faire comme vous mais comme je le disai certaines ne sont pas prête à sacrifier la vache a lait même si le lait est degueulasse apparemment

      • Bloucha dit :

        Bonjour Nathalie Tregaro, suite à quelques expériences de collaboration non concluantes avec le had , notre cabinet a effectivément décidé de cesser définitivement de travailler avec et ceci depuis 5 ans environ. Oui nous faisons du pallia, mais effectivement nous ne pouvons pas prendre plus d un patient en fin de vie sur notre tournée , oui nous assurons les nuits, c est un choix que nous avons fait tous les 3. Oui il y a des infirmières libérales (ou infirmiers) qui fraudent un max et discréditent l ensemble de la profession et ne pensent qu à leur porte monnaie. Mais oui certains had n hésitent pas à descriditer les compétences des idel auprès des patients ou expliquent qu ils seront présents H24…. Perso nos patients savent que ces arguments n en sont pas pou notre cabinet donc nous ne nous sentons pas spoliés.
        En vous souhaitant longue route en had.

    • Moi terminée aussi de bosser pour l’HAD , j’ai été assez anéantie de voir des prises en charges de fin de vie pitoyable ! Et oui j’ai vu aussi Nathalie Tregaro des Ide d’HaD ne jamais enlever leur manteau, de ne dire à peine bonjour à la pauvre Dame entrain de voir son Mari à domicile mourir, personne pour la soutenir juste un Ide d’HAD le soir qui vient brancher son Mari à 23 h en s/c en période d’hiver et qu’elle est obligée d’attendre pour aller elle aussi se reposer … une s/c à 23h???? Mais est-ce utile à cette heure de poser un litre de sérum physiologique en S/c ??Elle m’a même dit : un plombier aurait pas fait mieux !
      Merci pour ce soutien, cette humanité qui a fort été utile à cette pauvre dame et son défunt mari.. que je connaissais depuis 15 ans ! Merci l’HAD et son business… Un peu à la Donald Trump d’ailleurs 😝
      Je ne servirais jamais de bouche trou aux HAD !

    • Oups… Encore des jugements de valeurs… Décidément, cette discussion n’est pas pour moi. Je me retire, ça ne m’intéresse pas.

    • Ha d’accord en plus pour vous il y a had et had et ba dit donc …
      Vous ne comprenez pas ce que l’on dit en fait mais bon ce n’est pas grave …
      Justement c’est le patient qui importe et personnellement je ne parle pas des soignants des had mais de la façon dont cela est gérer bref restez sur vos positions tant mieux pour vous si tout va bien dans vote monde

    • Et pour infos nous ne travaillons pas non plus avec le had ….
      Il y a des bon et mauvais soignant partout. .. même en had

    • Alexandra Poquet c est fou de pas comprendre ou même essayer
      Vous ne faites pas le distingo entre soins a domicile et hospitalisation à domicile
      Je ne surestime ni sous estime le travail de personnes
      Chacun sa place chacun sa pratique
      Soyez honnêtes certaines idel sont une honte pour votre profession comme je peux avouer que lz milieu hospitalier n a rien à vous envier
      Battez vous pour vous vos conditions de travail mais ne vous comparez pas à quelques chose que vous ne connaissez pas ou mal c est tout!!!
      D habitude j aime avoir une opinion jeter un pavé dans la marre et le rendre compte que je me trompe ….sur ce post c est peine perdu

    • Biensur il y a de mauvais idel comme chez tt les soignants, biensur certains patients relèvent réellement d’un had je ne dit pas le contraire je connais très bien le had j’y ai moi même travaillé je sais de quoi je parle
      Je dit seulement que pour l’avoir vécu beaucoup de fois des patients ne relèvent pas du had et son pourtant pris en charge via le had qui délégue tt les soins à des idel et ne passe qu une fois par semaine et ne prend même pas la peine de venir quand il y a un soucis c’est cela qui me pose problème en tant que soignante !!!

    • Nous sommes d accord Alexandra Poquet 😉

    • Anne Blaise dit :

      Nathalie Tregaro un même diplôme donne le droit de faire un même travail! Pouvez vous m expliquer ce soi disant travail différent ? En essayant de rester courtoise svp😜

    • Je suis très courtoise Anne Blaise
      Je ne vais pas perdre mon temps vraiment a vous expliquer ca
      Je vais essayé quand même 😲
      J ai jamais parlé de droit d exercé je parle juste de façon d exercé
      Un ide de pédiatrie de chirurgie de rea une idel une infirmiere scolaire ou de pmi ou une idec font le même métier mais ne font pas appel aux même compétences
      Vous vous sentez sous estimée on dirai
      L expérience aussi fait que l on peut aborder sa fonction differemenr
      Cetains sont techniques d autres relationnel d autre plus dans la prévention bref un même diplôme un même métier un lieu d exercice différent donc pas vraiment le même métier dans la façon d aborder les soins…..
      Je sais pas si je suis claire
      Après je vous demande pas d être d accord avec moi mais pour sortir de la guéguerre HAD /idel dites moi qu’une ide de psy et une ide de rea fait le même métier. …

    • Anne Blaise on fait pas le même métier selon son statut salarié ou libéral les contraintes sont différentes
      De plus si vous connaissez le sujet ce sont je doute une had ne fonctionne pas comme les liberaux
      Une idel qui fait 30 patients en 5 heures par exemple ne fait pas la même choses que celles qui en fait 12 sur le même temps!!!!
      Des chimio qui nécessite un temps de soisn de 2h15 au domicile du patients les liberaux dont ça
      Les libéraux se déplace en pleine nuit pour constater le de ces et préparer le patient
      Je sais pas mais je ne crois pas
      Vous fournissez un kiné une assistante sociale un médecin coordinateur du personnel h24 non je ne crois pas donc on a pas le même domaine d action …..a mon sens….ça ne veux pas dire que vous êtes moins bien …juste que vous vous comparez à des choses pas comparable. ….

    • Nathalie, j’ai bien peur que vous ne lisiez pas totalement ce qu’il y a d’écrit…. Relisez ce que j’ai mis plus haut: je suis infirmier libéral, je fais exactement ce que fait le HAD, je ne passe pas que 15 min chez le patient. Mais effectivement j’ai une tournée qui correspond à ce type de patient (patients perfusés sur voies centrales, patients en soins palliatifs, patients en fin de vie). C’est un choix professionnel assumé. Ce sont des patients qui ont besoin de temps. C’est pourquoi je n’ai pas une tournée traditionnelle avec énormément de patients. Je suis disponible 7j/7 et 24h/24. Il m’arrive de faire des toilettes mortuaires à 4h du matin par exemple (et bien sûr gratuitement puisque non salarié et non cotable avec la NGAP mais c’est un autre sujet). Les patients qui ont eu affaire à l’HAD puis après à mes services ont verbalisé d’eux même, sans contrainte 😂, qu’ils ne voudraient en aucun cas retourner avec l’HAD et comme j’ai travaillé en HAD il y a qqs années je les comprends pleinement.
      Quand vous dites “je ne sais pas mais je ne crois pas” c’est effectivement le problème 😀 vous n’avez pas l’expérience du libéral et il me semble que vous avez énormément d’idées préconçues, j’espère me tromper bien sûr mais ce n’est pas l’impression qui en ressort 🙁 Et puisque on est dans les idées fausses, on ne fait pas libéral pour l’argent en général d’ailleurs les collègues avec qui vous aimez travailler dans votre service seront peut-être libéraux demain 😉
      Mais je vous assure, j’ai exactement le même diplôme, je fais le même métier et mes patients sont même plus choyés qu’avec le HAD 😉
      Concernant les contraintes, on a en plus un rôle de coordination entre les différents acteurs (médecin traitant, médecin spécialiste, kinésithérapeute, psychologue ou psychiatre, société de prestataires etc, etc). Effectivement on est pas légion à faire cela en libéral car il faut une grande disponibilité.
      J’espère avoir été plus clair cette fois-ci et avoir ouvert vos yeux sur les clichés restrictifs que vous vehiculez. Comme dit dans un de mes précédents posts, je suis à votre entière disposition pour vous expliquer tout cela.

    • Je suis effarée par cette réponse…. au vu de ce que vous écrivez vous ne connaissez pas du tout le métier d’infirmière libérale….

    • Nathalie Tregaro en gros tu accuse les idels de bâclé tous leur soins contrairement au ide de l’had… 😅 c’est quand même très insultant venant d quelqu’un qui n’a jamais partiqué en libéral.. x)
      Comme je pense 98% de mes collègues idel on prend le temps pour faire les soins le mieux possible d’une part évidemment pour que les patients reçoivent les meilleurs soins possible et d’autre part, si on bâclé tous, avec le bouche à oreille on mettrai vite la clef sous la porte 😅
      Si les patients nous contact dans 80% des cas c’est car ils ont entendu du bien de nous. Un mauvais idel libéral ne fera pas long feu car il se fera très vite une mauvaise réputation… ( contrairement à une ide de l’had…. )
      Et puis pour ce qui est de fournir un medecin coordinateur ect.. on fait la même chose mais différemment. On contacte le médecin traitant du patient en cas de besoin, qui lui pourra prescrir un kiné ect…
      Et contrairement a ce que tu crois bien sur que nous aussi somme joignable 7j/7 24h/24h
      Donc si même métier avec le même objectif => le bien être du patient à domicile.
      Bref tchous l’ide de choc.

    • Nathalie Tregaro petite precision il existe bien une spécialisation pour les infirmieres qui travaillent en pédiatrie on les appelle puéricultrices et c est 1 an de plus !!!!

  54. Lydie Albert dit :

    Mais non. Qd on est faite pour ça c’est dur de changer lol..

  55. Morgane Mcx dit :

    C’est inadmissible ! Pour envoyer des agents de la CPAM chez les patients, les intimider, orienter les questions pour avoir les réponses qu’ils veulent, là y’a du pognon et du temps ! Ils sont là quand on fait les soins ? Quand pour préserver l’autonomie du patient, on lui laisse faire ce qu’il peut, quand on le dépanne de petits soucis du quotidien parce que à part nous, il n’a quasi personne ? Et que la sécu s’en branle bien de ça, qu’il soit seul, en galère !!! C’est du foutage de gueule ! Des gens qui ne comprennent rien à notre profession ne devraient même pas s’en charger !

    • Effectivement tant que tous est déclaré pas de soucis mais des lors il y a du bénévoles ça devient compliqué pour la caf même si cette personne a travaillé pour ce permettre de rester chez elle et non dans un mouroir sans amour et dépendante… Etc et etc et merde plus de choix si nous sommes âgée…

  56. Je crois vraiment que je vais changer de taff !!

  57. Mél Méli dit :

    Scandaleux ! Ils ont qu à réajuster leurs cotations au lieu de nous jetter la pierre , ces ais ne veulent rien dire ! Ca n est pas adaptable au quotidien

  58. Ils cherchent a la pousser au suicide??? Honteux

  59. Sophie Lime dit :

    Honteux!! Que fait la justice à part tendre le bâton !!

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
470 rq / 2,458 sec