Ethique et entrée en IFSI : les rappels de la FNESI

(Suite à l'affaire Farid Benyettou, étudiant infirmier et ancien détenu pour terrorisme) L’ensemble de la communauté infirmière se questionne aujourd’hui sur les critères d'accessibilité aux formations sanitaires et sociales, principalement concernant les modalités judiciaires d'accès aux formations, compte tenu de leurs exigences éthiques.

Ethique et entrée en IFSI : les rappels de la FNESI fédération nationale des étudiants en soins infirmiersLa FNESI rappelle à ce sujet qu'en plus des modalités d'entrée en IFSI, il existe des jurys de sélection et de diplôme d'état chargés de contrôler l'accès à la formation et l'acquisition du diplôme d'état infirmier.

Une instance ordinale supervise également l'accès à l'exercice professionnel. Les étudiants en soins infirmiers sont de plus soumis à l’exigence de fournir un certificat “certificat établi par un médecin agréé attestant que l'étudiant ne présente pas de contre-indication physique et psychologique à l'exercice de la profession” réalisé par un médecin agréé.

Nous rappelons que la sélection en formation ne peut se baser sur des critères idéologiques, ethniques, culturels ou religieux. De plus l’opportunité de se réinsérer dans la société, après une période d'incarcération, notamment par l'accès à l'enseignement et à une formation est une marque de progressisme social.

Voir le communiqué intégral de la FNESI

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

44 réponses pour “Ethique et entrée en IFSI : les rappels de la FNESI”

  1. adagio80 dit :

    De belles paroles, de beaux textes de lois…. mais dans la réalité ?!!
    La véritable question dans cette histoire n’est pas celle de la réinsertion, changement ou non d’idéologie de ce monsieur, système de recrutement des IFSI…
    non! aujourd’hui, dans un premier temps, il s’agit surtout de savoir si on accepte de prendre le risque de laisser ce jeune homme exercer un métier tel qu’infirmier, où il va être en contact direct avec des personnes vulnérables de par une altération d’un état de santé, par une prise de traitement, par une situation sociale ou familiale compliquée … sachant ses compétences dans la manipulation, l’endoctrinement de par son passé de “mentor”.
    J’apprécie ces personnes qui font les lois, disent de belles choses… et ne se font soignés que dans des hôpitaux militaires où se genre d’individus ne pourra jamais prétendre à exercer son métier d’IDE… ils savent et prennent donc les risques pour autrui c’est à dire nous, simple citoyen.
    A méditer…

  2. Motarde de DIJON dit :

    Je suis consterné par les réactions hostiles à l’égard de cet étudiant infirmier. La plupart de ceux qui s’expriment ici manquent d’empathie à l’égard d’un étudiant au passé sulfureux mais qui apparemment pris ses distances avec sa vie d’avant. Certains mêmes prétendent qu’il pourrait en tant qu’infirmier, venir à l’hôpital pour y commettre un attentat. Ce ne sont là que des suppositions, des supputations, stupides ! Car si un désaxé voulait commettre un attentat dans un l’hôpital le diplôme d’Etat d’infirmier ne lui serait pas indispensable.

    Un patient, un visiteur, un ambulancier ou je ne sais qui pourrait commettre un acte malveillant dans un hôpital. Faudra t-il demander un extrait de casier judiciaire au moindre quidam pénétrant dans un hosto ???

  3. Et après 12 ans je n’ai jamais vu la médecine de travail .

  4. Pour être prof ,c’est pas mieux. Je ne suis pas sûr que les casiers judiciaires soient vérifier.Quant au médecin âgré…mdr,la seule question qu’il m’a posé à l’époque : avez vous fait des tentatives de suicide !!!

  5. Quelle honte…prôner la haine et entrer en IFSI… Quelle hypocrisie dans ce pays!!

  6. et pquoi donc alors l’avoir suspendu du planning des urgences pdt les évènements tragiques ? peut-être pourait-il aussi trouver du travail dans une centrale nucléaire ou un aéroport ! pas éthique mais pathétique !

  7. poops dit :

    il me semblait avoir demandé un extrait de casier judiciaire… donc oui, il m’a été demandé mais pas par l’IFSI qui m’a formé, mais par l’agence d’intérim où j’avais postulé à ma sortie du DE.
    J’ai auparavant travaillé dans la fonction publique, plus précisément au sein de l’Education Nationale, et là on m’a demandé de fournir ce fameux extrait de casier judiciaire.
    Quelle différence? j’étais au contact des enfants, et là je suis au contact d’adultes en situation de faiblesse du fait de leur pathologie… les risques sont donc les mêmes, il me semble.
    Loin de moi l’idée de stigmatiser qui que ce soit. Effectivement, la réinsertion est importante. Mais la réinsertion d’un pédophile au sein de l’éducation nationale aurait-elle été possible?

  8. Mélanie Rey dit :

    Je rendrais bien mon DE là !! HONTE à tout ce blabla injurieux à l’égard des événements qui viennent de se dérouler !!!

  9. En bref on peut faire péter un métro et devenir infirmier. …..!

  10. Ah le commentaire sur la dissolution de la FNESI à était supprimé belle preuve de leur utilité !!!!

  11. Je vois pas le rapport avec ce fait benettou

  12. Nurse08 dit :

    J’ai honte aussi!!!!!!
    On nous parle d’insertion!!! il y a tant de personnes qui ont à cœur d’exercer ce métier merveilleux et les places sont chères…mais on a préféré donner sa chance à une personne qui a fait l’apologie du mal et qui a entre les mains des produits dangereux, qui va, et à certainement soigné des juifs, musulmans non intégristes, athés, policiers, femmes…et comme par hasard se retrouvait en stage aux urgences de l’AP-HP au moment des attentats!!!!
    Ne critiquez surtout pas les pays qui aide financièrement les djihadistes car vous y contribuez vous aussi!!! On en reparlera d’ici quelques mois et je reviendrais poster un commentaire!!!! Et ne redites surtout pas qu’il fallait lui donner une chance, car il y a certainement droit, MAIS PAS DANS LE SOIN !!!!!!! Faut il vous rappeler les valeurs du métier!
    Je suis démoralisée par cette information, on ne nous protège pas, on ne protège pas les patients…mais vous êtes certainement plus intelligent que nous, et vous avez le recul nécessaire pour prendre de telles décisions…Mais enfin que vous a t il passé par la tête…infirmier… ça parait tellement logique…mais peut-être n’êtes vous pas au courant de ce que nous faisons chaque jour…simplement…Inconscients!!!!!!!!!!!!!!!
    Infirmière TRES en COLERE!!!!!!!!!!!!!!!!

  13. ladoudou dit :

    non mais n’importe quoi , je crois rêver , comment l’état peut donner un diplôme et donc lui faire confiance , lui confier des vies , des responsabilité à une personne qui a fait de la prison . Quand on est diplômé d’état , on représente notre pays , on se doit d’être un minimum intègre surtout si on travaille pour le service publique .
    Intégration , ça me fait bien rire , un objecteur de conscience à moins de droit qu’un ancien détenu , et l’objecteur n’a rien fait de mal , il est contre la violence !!!
    J’ai honte qu’on s’exprime à ma place pour dire des âneries
    Et on vient nous casser les pieds avec un ordre infirmier , un beau Bazard , oui !!!
    Les IFSI sont des agent s de probation !!!! Lol

  14. Dissolution de la FNESI et démission de la Ministre de la santé…

  15. Marie Barbe dit :

    j’ai honte qu’on s’exprime à ma place pour dire des âneries

  16. Marie Barbe dit :

    Les IFSI sont des agents de probation !!!

  17. Marie Barbe dit :

    Et on vient nous casser les pieds avec un ordre infirmier

  18. Marie Barbe dit :

    D’aileur il sort d’où le FNESI , jamais entendu parler !!!

  19. Marie Barbe dit :

    non mais n’importe quoi , je crois rêver , comment l’état peut donner un diplôme et donc lui faire confiance , lui confier des vies , des responsabilités à une personne qui a fait de la prison . Quand on est diplômé d’état , on représente notre pays , on se doit d’être un minimum intègre surtout si on travaille pour le service publique . Intégration , ça me fait bien rire , un objecteur de conscience à moins de droit qu’un ancien détenu , et l’objecteur n’a rien fait de mal , il est contre la violence !!!

  20. “Une marque de progressisme social”, c’est du “régressisme,” c’est pas un progrès…

  21. Il était interviewé sur canal tt a l heure.doux comme un agneau….il mentait Ca s entendait grave. J ai honte pour la profession . Je ne veux pas de lui comme collegue

  22. Je pensais qu’il fallait l’extrait N* 3 du casier judiciaire pour intégrer un Ifsi en France, du moins en 1992 c’était le cas….

  23. Elodie Milin dit :

    n’importe qui peut y rentrer apparemment…!

  24. Vanessa Lohr dit :

    Qq qui est haineux a ce point de l humain ne peut pas travailler ds ce domaine c est incompatible je doute que mes patients serait d accord de ce fr soigner par ce genre d individu et d accord avc le commentaire d au dessus d autre aurait meritait plus sa place a l ifsi que lui une honte tt simplement

  25. Ah oui il était tjrs en contact avec eux (les terroristes) il y a encore deux mois….
    Viendrai pas pleuré quand on le saura implique dans une affaire….
    La fnesi se rend complice de l’extrémisme et du terrorisme et soutenant cet individu

  26. On croit rêver…ce monsieur a fait l’apologie du terrorisme…et hop on gomme…je suis dégoûtée…et je pense que d’autres personnes autres que lui méritent leur place en ifsi…

  27. Et bla,bla,bla!! De l’enfumage tout ça, c’est sûre qu’ils vont pas se tirer une balle dans le pied maintenant que ce terroriste en puissance a fini son cursus! Cela fait 3 ans que cet individu officie auprès de patients dans des structures publiques après avoir craché sur nos institutions et sur la France, après avoir fais l’apologie du terrorisme! La fnesi n’a même pas le courage et de condamner ce qui est au tout le moins une aberration! Il ne faudrait surtout pas stigmatiser ce monsieur et lui laisser encore une chance de cracher sa haine de la France! De toutes façons il est cramé dans les structures publiques et vue la médiatisation il le sera tout autant dans le privé (enfin j’ose espérer que jamais personne n’embauchera cet individu pour soigner nos pauvres malades)

  28. je suis aide soignante et je me souviens de la visite médicale nécessaire a l’entrée en formation ; 5 minutes face a un médecin agréer qui ne m’avait jamais vu au paravent et qui a juste vérifier mon carnet de vaccination , signer un certificat et encaissé un paiement ….bon courage madame

  29. Je veux mettre une parenthèse sur le casier judiciaires on me le demande chaque année et je suis As en Ssiad et qui n’ai pas un établissement public.

  30. Eric Pck dit :

    Le monde des Bisounours des ESI … Bon après son projet professionnel c’est peu être d’aller soigner ces amis djihadistes en Syrie …

  31. individuspasisole dit :

    Bonjour à vous,

    Tout d’abord je tiens à dire que je ne tenais à partager mes expériences lors du concours d’entrée en IFSI. Voilà deux ans que je cherche à me reconvertir dans cette belle profession.
    L’année 2014 j’ai passé 8 concours d’entrée.
    Sur les huit concours j’ai été admissible à 2 oraux.
    Ou j’ai échouer en grande partie à cause du stress.
    Pourtant j’ai par le passé travailler avec du public et j’ai donc acquis un sens du relationnel convenable je pense.
    Seulement les concours sont des machines à engraisser le système.
    Je m’explique. Nous payons pour chaque concours des frais d’inscriptions d’environs 100 euros en moyenne. Ce qui est très cher pour beaucoup notamment pour moi ancien employé à mi-temps.
    Par la suite nous passons deux épreuves écrites:
    -une épreuve de culture générale sous la forme d’une dissertation et de question de texte digne du CAPES .Pour preuves vous jetterez un œil aux question du CAPESA documentation ou l’on demande la problématique , un résumé indicatif (ce qui correspond aux idée principales d’un texte) et un résumé informatif. Pour ce qui est de la dissertation sa notation est arbitraire et dépend essentiellement du correcteur souvent employé en CDD précaire pour effectuer ces corrections et ne disposant souvent que de 5 minutes par copie (http://www.ladepeche.fr/article/2013/05/07/1621272-concours-infirmiers-les-examens-corriges-par-des-interimaires.html).
    -une épreuve de test psychotechnique additionné de calcul mathématique digne du concours d’entrée à météo france.

    Puis, une épreuve orale composé de deux partie. Un exposé de vos motivations et une question sur un thème sanitaire. Ceci devant un jury de trois personne dont un professionnel de santé extérieur à l’IFSI, un formateur de l’IFSI et une psychologue.Avec des critères de notation inconnus ce qui est d’ailleurs parfaitement illégal en France. Pour preuve essayer de trouver un rapport de jury!

    Ces concours d’entrée sont quelques peu opaques car il n’existe en effet aucunes corrections publiées nulles part ce qui n’est pas légal du tout. Tous les autres concours aux grandes écoles et administratifs publie leur rapports de jury et leurs corrections.
    Mais pour ce qui est juste de l’oral, il faut dire plusieurs chose.
    D’étrange pseudo-science rentre en jeu comme la synergologie qui alimente de nombreux débat universitaire (Voir Pascal Lardellier professeur en Science de l’information et de la communication).
    Car oui il ne faut pas être malade le jour de l’oral ou pire avoir mal au dos. Ceci va se traduire sur votre posture et être interprété négativement par le pratiquant de la pseudo-science qu’est la synergologie. Donc Ostéopathe Kinésithérapeute avant votre oral.
    Le jury est souvent épuisé après plusieurs heures et son jugement se dégrade.
    Et si le candidat est un bon menteur (ce qui est loin d’être mon cas) et qu’il a additionné myorelaxant (ce qui permet d’effacer vos micro-expression du visage) et mensonges en béton alors il réussira son oral.
    Des candidats lauréats equi ne méritaient pas de l’être j’en ai rencontré et côtoyé lors d’une année de préparation. Des lauréats que j’ai entendus dire qu’il étaient impensable pour eux de soigner certaines catégories de populations (notamment les roms et les toxicomanes) , mentir sur leurs motivations de façon à réussir à tous prix et faire preuve d’ostracisme envers les autres.
    Car être honnête et humaniste ne permet pas de réussir les concours d’entrée aujourd’hui. Il faudrait que cela change et que les futurs élèves le soit!

    Pierre

  32. les bras m’en tombent !…..vous êtes sérieux sans déconner ??? c’est une caméra cachée ???…..bref je vais gerber et je reviens !!..

  33. Sonia Calas dit :

    Une opportunité de se réinsérer ??? Un progressisme social ??? Vous n’êtes pas sérieux ??? J’ai honte de lire des choses pareilles , vous salissez la profession …

  34. Pascal Liade dit :

    Je me demande comment cela se serait passé pour lui s’il avait souhaité intégrer une formation pour devenir pilote de ligne !!!

  35. Lucia Dupuis dit :

    En gros, si j’ai bien compris, il y a un contrôle qui n’en est pas un puisqu’il ne se base pas sur des critères idéologiques, culturels ou religieux et que l’incarcération n’est pas un motif de non admissibilité. Je suis effrayée

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
264 rq / 1,719 sec