Joyeux Noël aux infirmières des urgences (et aux patients) !

Vers une France sans médecins libéraux, sans SOS-médecins, sans urgentistes hospitaliers, sans internes, sans permanence des soins mais avec des infirmières entre Noël et le Nouvel an... Préparez-vous.

Joyeux Noël aux infirmières des urgences (et aux patients) !Dernière annonce en date : l'Association des médecins urgentistes de France (Amuf) et la CGT santé ont déposé ce 4 décembre un préavis pour une grève d'une durée illimitée à partir du lundi 22 décembre, afin de protester contre la dégradation des conditions de travail des urgentistes.

Le mouvement des urgentistes est motivé par deux principales revendications: une réduction du temps de travail et une mise en place d'une rémunération forfaitaire pour les gardes dans les services d'urgences.

"Les directeurs des hôpitaux peuvent exiger des médecins jusqu'à 60 heures" de travail par semaine, a dénoncé le responsable de l'Union fédérale des médecins, ingénieurs, cadres et techniciens (Ufmict)-CGT et porte-parole de l'Amuf, Christophe Prudhomme.

"C'est illégal", a-t-il ajouté, réclamant que cette limite horaire soit abaissée à 48 heures comme le préconise la directive européenne de 2003. Il a par ailleurs demandé une revalorisation financière dès 39 heures de travail hebdomadaires.

75 % des cabinets libéraux fermés ?

Rien à voir donc avec la mobilisation qui s'organise sur le terrain à l'initiative de la totalité des syndicats de médecins libéraux (UNOF, MG France, FMF SML) qui appellent du 23 au 31 décembre à la fermeture des cabinets médicaux et à la grève des gardes contre le projet de loi de santé de Marisol Touraine.

"Ils ne veulent pas du tiers-payant obligatoire, pas du démantèlement du contenu de leur fonction au profit des pharmaciens ou des sages- femmes, ils refusent les futures infirmières cliniciennes. Ils ne veulent pas du retour d'une PDSa (permanence des soins ambulatoire) obligatoire, de la fin de la liberté d'installation entre les mains des ARS", explique le Dr. Luc Duquesnel, le président de l'UNOF (CSMF).

Selon les dernières estimations parues dans la presse médicale, trois cabinets médicaux sur quatre devraient fermer la dernière semaine de décembre.

Ensuite, les cliniques et leurs chirurgiens prendront la relève le 5 janvier.

Cyrienne Clerc

 

 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

27 réponses pour “Joyeux Noël aux infirmières des urgences (et aux patients) !”

  1. BREIZHMAN dit :

    Ils ne sont pas digne de leur serment!! , je propose et sans condition, qu’on leur retire leur droit d’exercer illico-presto, a ces mercantilistes !! çà vas les détendre un peu, non mais qu’est-ce que c’est que cette histoire de corporation ? ils prennent les otages en urgence maintenant, franchement on aura tout vu, c’est le summum de la connerie là!!! Médecin à 35 heures quid!!!

  2. Toutes les catégories des soignants,nous sommes une équipe….
    .

  3. à quand , une grève réelle des ide et que les médecins gèrent le service pendant ce temps ?

  4. A quand un grand mouvement infirmier? ? Faut tous bouger là. ..

  5. ActuSoins dit :

    Joyeux Noël à toutes les IDE et IDEL… Pas de discrimination dans les propos d’ActuSoins ! Bien sûr, tous les services vont trinquer…. Et pas au champagne ! Les IDEL aussi, par répercussion.

  6. infirmier masque dit :

    Les médecins ont besoin de payer leurs loyers et autres frais comme tout le monde. Cette grève ne tiendra pas une semaine.
    Y a pas que les patients et les IDE des urgences qui vont morfler : les services hospitaliers aussi !

  7. Vero Dutot dit :

    Et les autres infirmières .. Ne comptent pas . Sympa .en réanimation surveillance continue . Unité de soins ????

  8. Élise Dace dit :

    Et bien les patients iront dans les hopitaux des armées comme on est militaire pas le droit de faire grève !! Super ça promet !!

  9. Va Lou dit :

    Toutes les ide/puer/ auxi /as vont en pâtir car qui dit bordel aux urg dit bordel dans les étages !!! Génial !!

  10. Tite Ginie dit :

    Les infirmièr(es) libérales et ceux des urgences vont pâtir de tt ça et surtout les patients….

  11. Même après avoir lu l article……
    Et les autres infirmières alors?

  12. Et les autres infirmières ? Elles peuvent aller se brosser ?

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
237 rq / 1,618 sec