Hôpital : dix syndicats et collectifs envisagent une mobilisation de grande ampleur au mois de mars

Dix syndicats et collectifs* réclament une série de "mesures immédiates" pour "reconstruire sans délai" le système public de santé et envisagent une grande mobilisation pour mars, ont-ils annoncé lundi lors d'une visioconférence de presse. 

Hôpital : dix syndicats et collectifs envisagent une mobilisation de grande ampleur au mois de mars

© hxdbzxy /Shutterstock

Ces organisations réclament l'arrêt des fermetures de services, d'établissements, la réouverture de lits, le recrutement "immédiat de dizaines de milliers de professionnels supplémentaires", ainsi que des mesures salariales et statutaires pour "parvenir à une rémunération à la hauteur de l'engagement du personnel, de sa responsabilité et de sa formation, en considérant la pénibilité du travail de nuit et de week-end", ont-elles indiqué. 

Elles réclament aussi la participation des personnels, "médecins ou non"et usagers aux décisions à "tous les échelons du système de santé", ainsi qu'un financement "pérenne", "adapté aux besoins de soins" avec l'abandon de la T2A pour la prise en charge des maladies chroniques.

"Cela fait quatre ans que l'on demande la même chose et rien avance", s'est désolé le Dr Olivier Varnet, du SNMH-FO (Syndicat national des médecins hospitaliers). 

"Nous, acteurs du monde de la santé et usagers, n'avons pas d'autres choix que de nous rassembler, nous organiser et nous unir autour d'un objectif : exiger des mesures urgentes, pérennes, crédibles, pour reconstruire rapidement le service public de la santé que notre pacte républicain exige", a considéré de son côté le Dr Olivier Milleron, membre du collectif Inter-hôpitaux. 

Réagissant aux voeux aux soignants et aux annonces d'Emmanuel Macron du 6 janvier, le Dr Floriane Zeyons, membre de "La minute de silence" a dénoncé, "malgré quelques axes louables",  "le manque de mesures concrètes" pour enclencher "immédiatement une amélioration de la prise en charge des patients".

Avec une série d'initiatives annoncées, les organisations préparent un "printemps du service public" débouchant sur une mobilisation de grande ampleur au mois de mars. Elles devraient être rejointes par d'autres d'ici-là. 

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter Actusoins

*AMUF, APH, SNPI CFE-CGC, CIU, CIH, CNCDHMP, Minute de silence, Printemps de la psychiatrie, SED, SNMH FO

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
348 rq / 3,805 sec