Don de RTT pour les soignants : la proposition de la discorde

L’annonce irrite… Une centaine de députés de la majorité propose de permettre aux salariés des secteurs publics et privés, sur la base du volontariat, de faire un don de jours de repos, aux soignants engagés face au coronavirus. Une proposition balayée par les syndicats infirmiers.

Don de RTT pour les soignants : la proposition de la discorde

© David Herraez Calzada / ShutterStock

« Nous ne faisons pas l’aumône, dénonce, exaspérée, Céline Laville, présidente de Coordination nationale infirmière (CNI). La solidarité, nous n’en avons pas besoin. »

« Nous sommes sérieusement agacés par ces diversions, renchérit Thierry Amouroux, porte-parole du Syndicat national des professionnels infirmiers (SNPI). On nous promet une prime, les remerciements officiels du président de la République, le défilé du 14 juillet, une médaille d’engagement… Le gouvernement semble à court d’imagination pour parvenir à repousser le moment de la revalorisation salariale des soignants. »

Multiples propositions de lois

De son côté, la ministre du Travail, Murielle Pénicaud, a estimé que cette proposition des députés était une « initiative intéressante ».

Ce don prendrait en réalité la forme de chèques-vacances, un coup double pour le gouvernement puisque cela permettrait également un soutien au secteur touristique, en difficulté depuis le début de la crise. Cette proposition de la centaine d’édiles est loin d’être isolée.

Le sénateur Édouard Courtial (LR, Oise) a déposé le 22 mars une proposition de loi visant elle aussi à instaurer un don de jours de repos de soixante jours maximum, pour les soignants, hospitaliers comme libéraux.

Le député Maxime Minot (LR, Oise) propose un texte de loi similaire à l’Assemblée nationale. Tandis que le député Christophe Bouillon (PS, Seine-Maritime) souhaite instituer « un dispositif exceptionnel de chèques‑vacances »pour les personnels ayant assuré la continuité des services vitaux face au Covid-19. 

Des solutions pérennes

Cette « logique de charité » est loin de faire l’unanimité auprès des professionnels infirmiers d’autant plus qu’elle a été annoncée alors que l’épineuse question des règles d’attribution de la prime versée aux soignants n’est pas encore solutionnée.

« Ce que nous voulons et ce que nous réclamons depuis des années, c’est la création de postes et une revalorisation des salaires des soignants, actuellement inférieurs de 300 euros en moyenne à ceux des autres pays de l’Union européenne », rappelle Thierry Amouroux.  

Même discours du côté de la CNI qui plaide aussi pour un déroulé de carrière et une qualité de vie acceptables ainsi qu’une revalorisation salariale. « Nous en avons marre de toutes ces annonces, cela devient exaspérant », souligne Céline Laville.

A cette mesure temporaire des élus, les soignants opposent une reconnaissance concrète de leurs compétences et de leur engagement quotidien, et pas uniquement en temps de crise.

« Nous ne portons pas l’idée de faire porter à d’autres le système de solidarité, fait savoir Mireille Stivala, secrétaire générale de la Fédération CGT de la santé et de l'action sociale. Il appartient à l’Etat de mettre en œuvre des mesures. Car aujourd’hui, la problématique reste la même au sein des établissements hospitaliers, à savoir le manque de personnel afin de permettre leur fonctionnement normal. Déjà avant la crise les soignants ne pouvaient pas prendre leur RTT afin de garantir la continuité du service… »

Il est impératif pour les syndicats d’entrer en négociation pour aborder la question de la formation, de l’emploi, de la rémunération et du recrutement. « Notre crainte, c’est qu’aucun enseignement ne soit tirer de la crise, ni de l’avant crise d’ailleurs », conclut Mireille Stivala. 

Laure Martin

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
271 rq / 2,027 sec