Fatigue visuelle des soignants : diminuer l’impact de la lumière au bloc opératoire

Le Dr Patrice Peyrat, chirurgien au Centre Léon Bérard (Lyon), a mené une étude sur l'impact de la lumière des salles d'intervention sur la fatigue visuelle. Objectif : améliorer les conditions de travail des professionnels de santé. 

Fatigue visuelle des soignants : diminuer l'impact de la lumière au bloc opératoire"La luminosité des écrans, la lumière bleue, l'intensité des néons...peuvent non seulement entrainer une fatigue visuelle, mais aussi en cascade des troubles de la vision, voire des troubles musculosquelettiques. Il était donc intéressant de se pencher sur les effets des éclairages utilisés en chirurgie sur les professionnels de santé qui prennent en charge des patients dans ces salles d'opération, souvent pendant de longues heures", explique le Centre Léon Bérard dans un communiqué. 

L'étude, initiée en 2015 a été réalisée auprès de 7 chirurgiens et 5 infirmiers. 40 observations ont été conduites, fait savoir le centre de lutte contre le cancer. 

Diminuer l'impact de la lumière : les bonnes pratiques

Des recommandations sont formulées en conclusion de l'étude pour diminuer l'impact de la lumière sur la fatigue visuelle, et donc sur la fatigue en général.

D'abord, il s'agit "d'éviter les contrastes forts entre le champ opératoire et l'ambiance lumineuse de la salle". Il faut donc "maintenir une ambiance lumineuse significative, favoriser la lumière naturelle et éviter d'opérer avec une salle dans la pénombre."

Ensuite, l'étude propose "d'éviter de focaliser trop fortement la tache lumineuse lorsque cette fonction est présente sur l'éclairage". 

Enfin, l'étude conseille de débuter les interventions "avec un éclairement le plus faible possible et augmenter de façon très progressive lorsque le champ est plus profond ou plus sombre". "Il faut être attentif également lorsque l'on dispose de 2 éclairages opératoires de ne pas surexposer le champ opératoire puisque les niveaux d'éclairement s'additionnent entre les 2 éclairages". 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
230 rq / 1,863 sec