Rougeole : l’OMS s’inquiète de la situation en Europe

Après plusieurs années de progrès constants en vue de l'élimination de la rougeole en Europe, le nombre de pays ayant atteint ou maintenu l'élimination de cette maladie a diminué. 

Rougeole : l'OMS s'inquiète de la situation en EuropeTelle est la conclusion émise par la Commission régionale européenne de vérification de l'élimination de la rougeole et de la rubéole (CRV) sur la base d'une évaluation des rapports de situations annuels soumis par les 53 membres de la Région européenne de l'OMS pour 2018. 

La CRV a déclaré que pour la première fois depuis le lancement du processus de vérification en 2012 dans la Région, quatre Etats membres (Albanie, Grèce, Royaume-Uni et Tchéquie) ont perdu leur statut de pays ayant éliminé la rougeole. 

"La reprise de la transmission de la rougeole est un problème préoccupant. Si l’on ne parvient pas à établir et à maintenir une couverture vaccinale élevée dans chaque communauté, les enfants et les adultes connaîtront des souffrances inutiles, et certains seront voués à une mort tragique », explique le docteur Günter Pfaff, président de la CRV, dans un communiqué de l'OMS. 

En revanche, l'Autriche et la Suisse ont obtenu le statut d'élimination après avoir démontré l'interruption de la transmission endémique pendant au moins 36 mois. 

En ce qui concerne la Région dans son ensemble, 35 pays étaient considérés à la fin de 2018 comme ayant obtenu ou maintenu l'élimination de la rougeole (contre 37 en 2017), 2 avaient interrompu la transmission endémique (pendant 12 à 35 mois), 12 étaient encore confrontés à une transmission endémique, et 4 ayant précédemment éliminé la maladie devaient faire face à une reprise de la transmission de la rougeole.

L’augmentation du nombre de cas qui a commencé en 2018 s’est poursuivie en 2019 avec environ 90 000 cas signalés au cours des six premiers mois de l’année, un nombre déjà supérieur à celui enregistré pour l’ensemble de l’année 2018 (84 462 cas).

Intervention d’urgence 

La circulation actuelle de la rougeole dans la Région continue d’être classée au sein de l’OMS comme une situation d’urgence de niveau 2, "ce qui permet à l’Organisation de mobiliser les ressources techniques, financières et humaines nécessaires pour aider les pays concernés", explique l'OMS.

« Les très importants efforts déployés pour lutter contre cette maladie hautement contagieuse nous ont permis d’avancer à grands pas sur la voie de l’élimination régionale. Cependant, les flambées de rougeole observées actuellement nous rappellent que ce n’est pas suffisant. L’activation de l’intervention d’urgence a permis à l’OMS d’accorder une plus grande priorité à l’élimination de la rougeole et d’améliorer son action à cet égard.

C’est le moment et l’occasion de relever tous les défis sous-jacents qui, au niveau des systèmes de santé, des déterminants sociaux et de la société, ont pu permettre à ce virus mortel de persister dans la Région », déclare le docteur Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l’OMS pour l’Europe.

Une analyse épidémiologique détaillée de la situation de la rougeole dans la Région à la mi 2019 est disponible dans le dernier numéro du bulletin EpiBrief de l’OMS.

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
244 rq / 2,331 sec