En 2018, plus de 140 000 personnes sont mortes de la rougeole dans le monde

En 2018, plus de 140 000 personnes sont mortes de la rougeole dans le monde, selon les estimations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et des Centers for diseuses control and prevention (CDC) des États-Unis d'Amérique. Ces décès sont survenus tandis que le nombre de cas de rougeole explosait dans le monde entier, avec des épidémies dévastatrices dans toutes les Régions. 

En 2018, plus de 140 000 personnes sont mortes de la rougeole dans le monde

La plupart des décès sont survenus chez des enfants âgés de moins de 5 ans. "Les bébés et les très jeunes enfants sont les plus exposés au risque de contracter la rougeole, avec des complications potentielles comme la pneumonie et l'encéphalite, ainsi qu'une incapacité à vie - dommages permanents au cerveau, cécité ou perte auditive", explique l'OMS sur son site. 

Des données récemment publiées montrent que l'infection par le virus de la rougeole peur avoir d'autres effets à long terme sur la santé, le virus endommageant la mémoire du système immunitaire pendant des mois, voire des années après l'infection. Cette "amnésie immunitaire" rend les personnes ayant survécu à la rougeole vulnérables à d'autres maladies potentiellement mortelles, comme la grippe ou une diarrhée sévère, en affaiblissant les défenses immunitaires de l'organisme. 

"Le fait qu'un enfant meure d'une maladie évitable par la vaccination comme la rougeole est franchement un scandale et un échec collectif dans la protection des enfants les plus vulnérables dans le monde", a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'OMS. "Pour sauver des  vies, nous devons faire en sorte que chacun puisse bénéficier des vaccins, ce qui signifie investir dans la vaccination et dans des soins de santé de qualité auxquels chacun a droit". 

La rougeole peut être évitée par la vaccination. Toutefois, les taux de vaccination dans le monde stagnent depuis près d’une décennie, alerte l'OMS. L’OMS et l’UNICEF estiment que 86 % des enfants dans le monde ont reçu la première dose du vaccin antirougeoleux dans le cadre des services de vaccination systématique de leur pays en 2018, et moins de 70 % ont reçu la deuxième dose recommandée.


"A l’échelle mondiale, la couverture vaccinale contre la rougeole n’est pas suffisante pour prévenir les épidémies", explique l'OMS qui recommande une couverture vaccinale de 95 % avec deux doses de vaccin antirougeoleux dans chaque pays et dans toutes les communautés pour protéger les populations de cette maladie.

Les pays les plus pauvres sont les plus durement touchés

Dans le rapport présentant l’estimation du nombre total de cas de rougeole et de décès associés dans le monde et par Région de l’OMS, on constate que l’Afrique subsaharienne, où de nombreux enfants échappent constamment à la vaccination, est la région la plus durement touchée par la maladie.

En 2018, les pays les plus touchés   ̶  ceux ayant le taux d’incidence de la rougeole le plus élevé  ̶  étaient le Libéria, Madagascar, la République démocratique du Congo (RDC), la Somalie et l’Ukraine. Ces cinq pays représentaient près de la moitié des cas de rougeole dans le monde.

Les pays riches aussi concernés

Si les pays les plus pauvres ont été les plus touchés, certains pays plus riches ont également été confrontés à des épidémies de rougeole, avec des répercussions importantes sur la santé de la population.

Cette année, les États-Unis d’Amérique ont notifié le plus grand nombre de cas enregistrés depuis 25 ans, tandis que quatre pays d’Europe  ̶  l’Albanie, la Grèce, le Royaume-Uni et la Tchéquie  ̶  ont perdu leur statut de pays ayant éliminé la rougeole obtenu en 2018 à la suite d’épidémies rougeoleuses prolongées ; cela se produit si la rougeole revient dans un pays après avoir été déclarée éliminée et si la transmission se poursuit sans interruption dans le pays pendant plus d’un an.

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
634 rq / 1,583 sec